Les problèmes de rate chez les chiens

09 juin, 2020
L'hémangiosarcome est le problème de rate le plus commun chez les chiens.
 

La rate est un organe très important pour la défense de l’organisme, qui fait partie du système immunitaire des vertébrés. La rate chez les chiens fonctionne comme chez les humains ; on y trouve les lymphocytes, qui sont les cellules chargées de combattre les micro-organismes envahisseurs.

À quoi sert la rate ?

La rate se trouve sur la paroi abdominale gauche et, avec les ganglions lymphatiques, constitue la principale source de cellules immunologiques. Elle a une fonction de filtreuse de sang :

  • Elle prévient les infections en produisant des lymphocytes qui agissent contre les micro-organismes produisant des maladies
  • La rate filtre le sang en détruisant les cellules âgées et endommagées
  • Elle stocke aussi les globules rouges et les plaquettes qui interviennent dans l’oxygénation et la coagulation du sang
La rate chez le chien

Problèmes de rate chez les chiens

Les maladies les plus typiques de la rate sont des tumeurs : les lymphomes et les hémangiosarcomes. L’hémangiosarcome est la tumeur la plus fréquente chez les chiens. Les mâles ont une plus grande prédisposition aux problèmes de rate, ainsi que certaines races comme le berger allemand, le golden retriever, le labrador retriever et le boxer. Elle affecte généralement les chiens âgés.

 

L’hémangiosarcome

Il s’agit d’une tumeur maligne, qui a tendance à envahir d’autres tissus du corps. La cause exacte est encore inconnue mais le pronostic n’est pas favorable. Le traitement ne peut qu’allonger la durée de vie de l’animal – le plus possible – en garantissant son bien-être.

L’hémangiosarcome peut provoquer des problèmes sanguins comme l’absence de coagulation. Les symptômes de cette maladie sont peu spécifiques mais on retrouve souvent ceux qui suivent :

  • Gonflement de l’abdomen : la rate s’enflamme et sa taille augmente (splénomégalie), faisant gonfler la cavité abdominale
  • Des ganglions lymphatiques plus gros : chez les chiens, on retrouve les ganglions sous-mandibulaires, pré-scapulaires, axillaires, inguinaux et poplités. Nous pouvons, en touchant le chien, sentir s’ils sont gonflés
  • Anorexie ou perte d’appétit
  • Vomissements : la rate occupe un plus grand espace et peut exercer une pression sur l’estomac, provoquant des vomissements chez l’animal
  • Léthargie
  • Fièvre
  • Perte de poids
  • Hémorragie : un choc hypovolémique est une situation d’urgence vétérinaire
  • Anémie : l’anémie peut être détectée avec une prise de sang
  • Gencives pâles
  • Diarrhée
  • Déshydratation
  • Altérations cardiaques : augmentation ou diminution du pouls normal

Si la tumeur grandit beaucoup, la rate peut finir par se rompre, provoquant une paralysie aiguë du système circulatoire et une difficulté à respirer, ce qui mettrait gravement en danger la vie du chien.

Un chien atteint d'un cancer de la rate
 

Traitement du cancer de la rate chez les chiens

Le diagnostic et le traitement dépendent de la taille et de la localisation de la tumeur. Les symptômes sont aussi liés à ce dernier point. Il est fondamental d’écarter la métastase dans d’autres organes à travers des examens spécifiques chez le vétérinaire, comme des radiographies, des échographies abdominales et une analyse des masses ou des biopsies.

Le traitement requiert une chirurgie pour retirer la rate. Cette intervention porte le nom de splénectomie ; elle ne permet cependant pas de guérir la maladie, même si elle aide à ralentir le processus.

La chimiothérapie combinée à la chirurgie est utilisée pour atténuer le cancer et allonger l’espérance de vie. Chez les chiens et les chats, elle a moins d’effets secondaires que chez les personnes et peut augmenter leur qualité de vie. Le vétérinaire est celui qui indique le temps de traitement conseillé mais le maître est celui qui décide de la durée d’allongement de ce traitement.

La survie avec une chimiothérapie et après une chirurgie augmente nettement la survie : il vaut donc la peine de suivre ce traitement selon la durée stipulée par le vétérinaire.

Un chien peut-il vivre sans rate ?

La réponse est oui, mais il doit recevoir des traitements pour renforcer son immunité et l’on doit surveiller tous les aspects de sa santé, comme le poids, l’activité, l’alimentation et les visites chez le vétérinaire. Cependant, si le problème est causé, comme nous l’avons vu, par un cancer malin, le retrait de la rate ne garantit pas la guérison de la maladie.

 

 

  • Fidalgo, L. E., Rejas, J., Ruiz de Dopegui, R., Ramos, J. J.Patología Médica Veterinaria. Salamanca, Kadmos, 2003.
  • Affinity-petcare. Cáncer de bazo: pronóstico del linfoma esplénico.
  • PortalVeterinaria. Revisión del hemangiosarcoma canino.