Comment traiter une infection urinaire chez votre chien ?

· 8 mars 2019
Les animaux sont comme nous. Ils doivent eux aussi faire face à diverses pathologies. Par exemple, l'infection urinaire est très courante chez les chiens.

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler d’infection urinaire chez les animaux. Pourtant, il s’agit d’un problème assez commun et régulier. Les symptômes peuvent nous faire penser qu’il s’agit d’un simple problème de comportement.

Forts de cette conviction, il est possible que nous n’y prêtions pas attention. C’est pourquoi il nous semble important que vous connaissiez les causes, les symptômes et les traitements de l’infection urinaire chez les chiens.

Qu’est-ce que l’infection urinaire chez les chiens

infection urinaire à traiter chez le vétérinaire

Tout d’abord, il faut savoir qu’en règle générale, elle peut affecter n’importe quel chien. Nonobstant, les chiens négligés ou qui vivent dans la rue risquent davantage d’en souffrir.

En fait, le système urinaire se charge d’évacuer les toxines et autres résidus dont notre corps n’a pas besoin. Ainsi, lorsqu’on n’urine pas assez, ces résidus peuvent s’accumuler dans les conduits urinaires au point de les obstruer et d’entraîner alors une infection urinaire.

Causes de l’infection urinaire

Une infection urinaire peut avoir plusieurs causes telles que calculs rénaux, tumeur, humidité excessive et bien d’autres. Normalement, elle est causée par la bactérie Escherichia Coli chez les chiens, même si elle peut aussi être provoquée par des champignons et autres bactéries.

Chez les chiens, les cas de femelles atteintes sont les plus fréquents car leur urètre est plus court et plus large, ce qui facilite l’entrée des bactéries et autres parasites. De plus, elles urinent beaucoup moins que les mâles, favorisant ainsi l’obstruction des conduits urinaires.

Même si elle est assez courante, il ne faut pas négliger cette infection. En effet, elle pourrait se propager dans le sang et entraîner de graves problèmes de santé. Par conséquent, il s’avère vital de bien en connaître les symptômes.

Les symptômes de l’infection urinaire

Reconnaître les symptômes qui affectent notre compagnon n’est pas toujours facile. En effet, contrairement à nous, il ne peut pas verbaliser ce qu’il ressent. Cependant, son corps et son langage corporel nous éclairent toujours d’une façon ou d’une autre sur ce qui lui arrive.

Comment savoir si notre chien a une infection urinaire ? Soyez vigilant si vous constatez les symptômes suivants :

  • Urine qui sent plus mauvais que d’habitude
  • Sang dans les urines
  • Urine trouble
  • Efforts vains pour uriner
  • Faible quantité d’urine
  • Mictions plus fréquentes
  • Fièvre légère
  • Perte d’appétit
  • Inflammation des parties génitales
  • Coups de langue répétés sur la zone atteinte
  • Dépression

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, vous devez consulter le vétérinaire. Il pourra déterminer s’il s’agit d’une infection en faisant un test urinaire. De plus, il lui prescrira des antibiotiques et en cas de persistance des symptômes, il procédera à une uroculture.

Cet examen consiste en l’introduction d’un petit tube à travers l’appareil urinaire, permettant d’identifier de façon rapide quel type de champignon ou de bactérie est à l’origine de l’infection. De cette façon, le vétérinaire pourra vous orienter vers le traitement le plus efficace.

Remèdes maison en cas d’infection urinaire

Si vous faites partie de ceux qui préfèrent opter pour les remèdes maison, vous pouvez en essayer quelques-uns. Or, vous ne devez pas remettre à plus tard la consultation chez le vétérinaire pour autant. Rappelez-vous que votre compagnon est un être vivant et qu’il mérite les meilleurs soins.

En voici certains des plus efficaces, mais si vous ne remarquez pas d’amélioration au bout d’un jour ou deux, allez chez le vétérinaire :

chien souffrant d'une infection urinaire

  • Faites en sorte que l’animal boive plus : il s’agit de la meilleure façon de nettoyer les conduits urinaires. Vous pouvez l’hydrater avec une seringue car il est peu probable qu’il boive plus d’eau de lui-même.
  • Donnez-lui du jus d’orange : la vitamine C augmentera l’acidité de l’urine et facilitera son expulsion. N’abusez pas de cette astuce pour autant. En effet, un excès d’acide pourrait nuire à l’estomac de votre compagnon. Dosez un petit verre de jus que vous mélangerez à sa ration d’eau quotidienne.
  • Servez-lui du vinaigre de cidre : on dit que le vinaigre est le meilleur nettoyant qui existe. Mettez-en une cuillère à soupe dans son eau trois fois par jour, cela permettra de désobstruer les conduits.