Parasites internes canins et leur impact sur la santé

· 22 février 2019
Assez difficiles à repérer à l’œil nu, les parasites internes canins peuvent entraîner de graves conséquences au niveau de la santé de votre compagnon.

Même s’ils ne sont pas aussi visibles que les puces ou les tiques, les parasites internes canins affectent souvent les chiens. Ils peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé et même contaminer les enfants ou les adultes dont les défenses immunitaires sont affaiblies. C’est pourquoi, il est extrêmement important de déparasiter régulièrement votre compagnon.

Signes indiquant que votre chien a des parasites internes

Bien que la présence de parasites internes canins ne soit pas visible chez certains animaux, chez d’autres ils sont facilement identifiables :

éliminer les parasites internes chez le chien

C’est pourquoi il est extrêmement important d’emmener régulièrement votre compagnon chez le vétérinaire. Ce professionnel pourra vous indiquer la marche à suivre pour déparasiter l’animal à temps. De plus, il évitera alors de possibles problèmes de santé pour l’animal et les autres membres de la famille.

Les parasites internes canins entraînent souvent des problèmes de santé chez le chien et peuvent également affecter les humains. C’est pourquoi vous devez déparasiter votre chien régulièrement et suivre les instructions du vétérinaire.

Découvrez les parasites internes canins les plus communs

Parmi les parasites internes friands de l’intestin de nos chiens pour se loger, on trouve :

  • Vers ronds (nématodes). Ils sont généralement les plus courants. Ils entraînent des diarrhées chez les chiots, et des vomissements en cas d’infection plus grande. De plus, ils peuvent migrer vers le système respiratoire et déclencher une toux. La contamination se fait à travers les œufs, éliminés par les selles de l’animal.
  • Les vers plats (cestodes) sont aussi fréquents. D’aspect plat, on les surnomme « grains de riz » pour leur ressemblance avec cette céréale. La principale forme de contamination passe par les œufs des puces, d’où l’importance de prévenir, aussi, les parasites externes du chien. Dans ce groupe, même s’il est plus rare, on trouve également le parasite responsable de la transmission du kyste hydatique aux humains.
  • Coccidies. Ces parasites sont responsables des diarrhées avec sang, surtout chez les chiots. La transmission se fait à travers l’eau contaminée ou contact avec d’autres chiens contaminés.
  • Les giardias sont des parasites unicellulaires microscopiques entraînant une diarrhée chronique, avec du sang parfois, chez la majorité des chiens infectés. Les humains aussi peuvent être contaminés, surtout les enfants, et souffrent alors également de diarrhée.

Autres conséquences de la contamination par des parasites internes

La présence de parasites internes peut avoir d’autres conséquences sur votre chien. Par exemple :

  • Destruction des tissus de la zone qu’ils habitent
  • Obstruction par l’accumulation dans un morceau de l’intestin
  • Retard de développement à cause de la soustraction de nutriments
  • Problèmes dus à la toxicité en raison des sécrétions et déchets produits et qui peuvent entraîner différentes réactions chez le chien
  • Anémie
  • Allergie

Mesures de prévention contre les parasites internes canins

Bien que le recours régulier à des produits anti-parasitaires selon les instructions du vétérinaire reste la meilleure façon de protéger votre compagnon des parasites internes canins, d’autres mesures sont envisageables. Par exemple :

  • Ramasser les excréments de votre chien sur la voie publique. De plus, il s’agit d’un signe montrant que vous êtes bien éduqué
  • Analyser les selles de votre chien à la recherche de la présence éventuelle de ces petites bêtes
  • Éviter la viande crue dans son alimentation
  • Maintenir une bonne hygiène dans son panier et tous les espaces qu’il utilise dans la maison

Comment éviter la contamination des humains par les parasites internes canins

comment éliminer les parasites internes chez le chien

 

Pour éviter une éventuelle contamination, les membres humains de la famille doivent se laver régulièrement les mains.

Gardez en tête que la transmission des parasites des chiens aux humains se fait, surtout chez les enfants, par l’ingestion accidentelle d’œufs et de larves.

Lorsqu’ils jouent avec leur ami à quatre pattes, les enfants établissent souvent un contact très étroit. Par conséquent, s’ils portent la main à la bouche, ils risquent de devenir les nouveaux hôtes de ces indésirables.

Alors, prenez soin de vos compagnons et votre famille et ne négligez pas toutes les précautions nécessaires.