Comment éviter que votre animal soit malade en voiture

· 8 janvier 2018

Nous aimons tous voyager, nous échapper le temps d’un week-end, ou passer quelques jours en vacances. Nous aimons aussi profiter de ces journées en famille et, bien sûr, avec notre animal de compagnie. Mais tous les animaux ne supportent pas bien le voyage, certains deviennent agités, nauséeux, vomissent et passent un très mauvais moment.

C’est pour cette raison nous souhaitons vous donner quelques conseils pour éviter les vertiges que peut ressentir votre animal lorsqu’il vous accompagne en voiture, au dela des médicaments réservés à ce genre de problème, afin de vous assurer, à vous et à votre animal, le meilleur voyage possible.

Pourquoi notre animal de compagnie a-t-il des vertiges ?

Nous avons tous le souvenir des vertiges en voiture lorsque nous étions enfants, au moment du départ en vacances. Nos animaux sont victimes des même maux. Les symptômes sont causés par une perte de l’équilibre, et accompagnés de nausées et de vomissements. Le déplacement du véhicule entraine une altération de la perception sensorielle, qui est intimement liée à l’ouïe.

Cette altération est connue sous le nom de « Mal des transports », un malaise occasioné par le déplacement de la voiture, et provoquant des symptômes comme les vomissements et les vertiges.

L’éducation des chiots dès le plus jeune âge

Un chien sort la tête du coffre de la voiture

Bien que la plupart des animaux de compagnie adorent voyager en voiture, certains, au contraire, ne s’y plaisent pas. Ils deviennent nerveux et inquiets, commencent à geindre. Bien que les vertiges provoqués par le trajet en voiture soient quelque chose de normal chez les animaux, ils peuvent être provoqués, ou accentués par le manque d’habitude. C’est pourquoi le mieux est d’habituer les chiots à ces trajets.

Si vous décidez d’adopter un chiot, n’hésitez pas à l’emmener avec vous en voiture dès que possible. Il se sentira nauséaux dans un premier temps, mais il s’habituera par la suite, et prendra même du plaisir à voyager en voiture avec vous losqu’il sera plus âgé.

Le mieux pour qu’il s’habitue à la voiture est de commencer par des trajets courts chaque jour, jusqu’a ce qu’il soit suffisament à l’aise pour vous donner la possibilité d’en effectuer de plus longs.

Vous pouvez choisir d’aller dans un endroit où la nature est très présente, afin que votre animal de compagnie puisse profiter en courrant et en jouant avec vous. De cette manière, il n’associera pas le trajet en voiture avec une visite chez le vétérinaire ou un autre endroit qu’il n’aime pas. A votre retour chez vous, pensez à le récompenser et à lui faire savoir qu’il a eu un bon comportement.

Ne vous aventurez jamais dans un long voyage si vous n’êtes pas sûr que votre animal ne va pas ressentir des vertiges, car le trajet risque d’être particulièrement désagréable, pour vous comme pour lui. Il est préférable de faire ce petit entraînement avant de sauter le pas du long trajet.

C’est l’heure du départ, quelques conseils

une jeune fille assise à l'arrière d'une voiture tient un petit chien sur ses genoux

Avant le voyage

Il est très important de préparer la voiture avant de voyager. Assurez-vous que l’environnement intérieur de celle-ci est frais et aéré. Si celui-ci est trop chaud, votre animal de compagnie est plus susceptible de souffrir de vertiges. Il est fondamental que votre animal se sente à l’aise et n’ait pas peur, c’est pourquoi vous pouvez emmener son jouet préféré ou sa couverture.

Il est préférable que votre animal de compagnie ne consomme aucune nourriture avant le voyage. Assurez vous qu’il n’ait rien mangé au cours des 4 heures précédent le départ, en effet il est préférable qu’il voyage avec l’estomac vide, et qu’il n’ait pas bu trop d’eau.

Il est également recommandé de l’emmener se balader afin de s’assurer qu’il fasse ses besoins, et se sent ainsi plus léger avant le départ.

Enfin, vous pouvez consulter votre vétérinaire afin d’obtenir une prescription pour un médicament qui permettra que votre animal ait le moins de vertiges possible, et surtout qu’il ne vomisse pas.

Pendant le voyage

Assurez vous que la voiture est bien aérée, et qu’il ne fasse pas trop chaud. Vous pouvez ouvrir la fenêtre de temps en temps, ou lancer la climatisation.

Evitez les odeurs d’ambiance, le tabac ou tout autre type de parfum.

Ayez une conduite fluide et douce, sans accoups. Une conduite trop brusque peut accentuer les vertiges de votre compagnon à quatre pattes.

De temps en temps, il est conseillé de faire une pause afin que votre animal puisse se dégourdir les pattes et boire un peu d’eau. N’oubliez pas de lui dire qu’il a une très bonne attitude, félicitez-le et manifestez lui de l’affection.

Si vous voyez que votre animal de compagnie a toujours des vertiges, essayer de modifier sa position dans la voiture. Il aura plus tendance à se sentir mal s’il est dans le coffre, c’est pourquoi la banquette arrière est à privilégier, toujours avec un harnais de sécurité.

Pendant le trajet, tâchez de lui parler pour qu’il se sente en sécurité et n’ai pas peur. Il est important de lui transmettre votre sérénité et votre tranquilité, il vous fera confiance.