Astuces pour calmer un chien effrayé par les bruits

· 25 janvier 2018

Il existe différents bruits qui provoquent de l’anxiété chez notre chien et entraînent de la tachycardie. Une ambulance, la pluie, un claquement de porte, des pétards… Certains y restent indifférents. Pour d’autres en revanche on dirait que cela va les tuer. Que peut-on faire pour calmer un chien effrayé par les bruits ?

Nous vous proposerons quelques astuces pour y remédier. Rappelons qu’en tant que papa ou maman humain, vous vivez sûrement mal le fait de le voir souffrir ainsi.

Votre chien est effrayé par les bruits ? Lisez ces astuces !

Sur Internet on trouve une vidéo montrant comment détendre un chien après lui avoir attaché une bande de coton d’une forme particulière sur tout le corps. Ce truc semble fonctionner, mais pas avec les plus sensibles aux bruits.

On dit ça car parmi les peurs que peuvent causer les bruits sur les chiens, certains sont plus intenses que d’autres. Et c’est sans parler des phobies qui doivent être traitées par des vétérinaires et des psychologues.

Gardez à l’esprit que leur sens aigu de l’ouïe leur permet même d’anticiper les bruits. C’est pourquoi il est normal qu’ils accumulent la peur et tentent ensuite de fuir ou se cacher.

un chien qui porte un pull bleu à l'air effrayé

Étapes à suivre

Voici la marche à suivre :

  1. La première chose à faire est de vous assurer que la peur de votre chien n’est pas une phobie. Celle-ci doit être traitée autrement. Une phobie est une chose sérieuse pour laquelle il faudra faire intervenir des médecins et des professionnels.
  2. Créez une zone sécurisée. Quand votre chien entend des bruits et qu’ils l’effraient, il est normal qu’il veuille fuir ou se cacher. Rappelez-vous que les chiens ne réfléchissent pas, ils agissent par instinct. C’est pourquoi il se moquera qu’il y ait des meubles ou autres choses qui gêneraient son passage et pourrait se faire mal. Par exemple si vous pensez qu’il y aura des feux d’artifice, libérez l’espace pour qu’il puisse se cacher sous le lit ou ailleurs dans la maison.
  3. Si vous pensez qu’il courait vers sa niche, il vaut mieux en retirer la porte et la laisser en vue. Bien sûr libre de tout meuble ou objet qui entraverait son passage.
  4. Choisissez le lieu de l’espace sécurisé. Si vous le connaissez depuis longtemps, vous saurez où il a l’habitude de se cacher lorsqu’il a peur des bruits. Dans ce cas, préparez la zone. Calfeutrez les fenêtres avec des couvertures car elles atténueront les sons. Soyez prévoyant et il se peut que votre chien souffre moins que d’habitude.
  5. Restez calme. Ne grondez pas votre chien parce qu’il est effrayé, cela ne fera que créer davantage de tension chez lui. Ne le cajolez non plus dans ces moments-là. Cela lui ferait croire que ce qu’il fait est normal alors qu’en réalité ça ne l’est pas.
  6. De la compagnie. Si la zone sécurisée que vous avez créée ne se trouve pas au même endroit que celui où vous êtes, vous devriez rester avec lui pour qu’il se sente au moins accompagné. Mais rappelez-vous : n’entretenez pas son impression qu’il est normal d’avoir peur.
  7. Ne l’obligez pas à sortir. Même lorsque les bruits auront cessé, laissez-lui du temps pour sortir, il sait quand le faire. Ne le forcez pas et n’insistez pas, cela ne fera qu’empirer les choses.

un chien apeuré ce cache derrière un homme

Pour conclure sur le chien effrayé

Si vous suivez ces conseils vous aiderez votre chien à surmonter de la meilleure façon possible les pétards lors de fêtes, par exemple. On ne peut pas anticiper d’autres bruits, comme des pétards éventuels, des ambulances ou autres, mais le faire sur des évènements programmés le fera se sentir plus en sécurité et confiant.

Et surtout, ne vous inquiétez pas. La peur face aux bruits est une chose innée chez les chiens qu’il reste encore à explorer. Parce que même s’il est certain qu’ils les gênent et qu’ils les perçoivent avec une précision bien plus grande que nous, leur peur est bien causée par quelque chose… Peut-être le découvrirons-nous un jour.