10 conseils pour que votre chien ne vous transmette pas de maladie

· 4 janvier 2018

La transmission de maladies entre une personne et un chien est plus simple qu’il n’y parait. Pour contrôler ce fait, il est important de respecter les programmes de vaccination mais aussi de donner à l’hygiène l’importance qu’elle mérite.


Le terme « zoonose » se réfère aux maladies que les animaux peuvent transmettre aux humains. La théorie nous dit que le contraire est aussi possible, c’est à dire que les humains peuvent transmettre des maladies aux animaux à travers de la « zoonose inverse ».

Nous verrons par la suite une série de règles de base qui aideront à éviter que notre chien nous transmette quelconque maladie.

Les programmes de vaccination

Il est très important de respecter les programmes de vaccination et décontamination du chien. De cette manière, nous éviterons des maladies comme la rage ou encore la leptostirose, qui sont très dangereuses pour la santé, que ce soit pour l’animal ou pour son propriétaire si celui-ci a été contaminé.

Le lait maternel

La mère va transmettre différents anti-corps à ses chiots contre de multiples maladies grâce à son lait maternel. C’est pour cette raison qu’il est important que les chiots soient alimentés avec ce lait le plus longtemps possible.

Bisous et coups de langue

Même si les soins et l’hygiène que nous apportons à notre animal est parfait, ce n’est jamais une bonne idée de faire des bisous sur le museau de notre chien, de même quand on lui permet de nous lécher la figure. Ils ont pour habitude de renifler de nombreuses choses, parmi elles la queue d’autres chiens où vivent de nombreuses bactéries et parasites.

Même s’il nous donne de la tendresse et qu’il est très affectueux en nous léchant la figure, il ne faut pas oublier qu’il se lave les parties génitales avec la langue. Il a aussi pour habitude de lécher des choses encore plus répulsives pour nous les humains. Il faut donc trouver d’autres formes de manifester son affection.

Les pattes du chien

Quand on revient de notre promenade quotidienne avec notre animal, il est recommandé de bien laver ses pattes, qui ont tendance à se mouiller, à rester humides et à former un nid idéal pour les champignons et autres bactéries.

La toilette et le brossage

Il est nécessaire de laver son chien régulièrement par principe d’hygiène et pour vérifier qu’il n’a pas de champignons ni de puces. Si on découvre quelconque type d’altération de sa peau, le mieux est de ne pas y toucher à mains nus et se diriger tout droit vers le vétérinaire.

Désinfecter sa zone de vie

L’endroit où notre ami dort doit être un endroit propre, sain et sans infections. Ainsi, il est important de veiller à ce que son panier, oreiller ou autre reste propre, comme le reste des endroits qu’il fréquente.

Attention aux promenades

En sortant notre chien pour faire une promenade où se trouvent habituellement d’autres chiens, ou bien si nous vivons à la campagne, … Il est fondamental d’éviter que notre chien ait un quelconque contact avec l’urine ou les selles d’autres animaux pour éviter des maladies comme la brucellose. Nous ne le laisserons pas non plus boire de l’eau stagnante. S’il se jette dans des flaques ou parcourt des zones humides, nous le laverons immédiatement en arrivant à la maison. Pour terminer, nous éviterons qu’il entre en contact avec des animaux sauvages ou porteurs d’autres maladies comme les rats.

Nous aussi nous les contaminons

Si nous sommes porteurs d’une maladie contagieuse, il faut également faire attention à ne pas contaminer notre animal. Il a été prouvé que nous pouvons les contaminer de plusieurs maladies comme les oreillons, le staphylocoque doré, la tuberculose et même de puces; cependant, il est important de préciser que cela est peu probable et que ce sont des cas isolés.

Des maladies comme la mycose

Dans l’analyse des maladies que notre chien peut transmettre, on peut retrouver la mycose. Les spores de la mycose se produisent grâce aux champignons et un animal de compagnie se pourra voir transmettre l’infection par des champignons. Nous pourrons remarquer les symptômes de cette maladie grâce à des lésions de la peau du chien, des poignées de poils perdus, des tâches rouges sur la peau,…

Les Ankylostomes

Les Ankylostomes sucent la muqueuse intestinale des chiens, ce qui cause une perte de sang qui peut être mortelle, en particulier chez les chiots. Les œufs de ces parasites qui se trouvent dans les selles des animaux de compagnie peuvent se transmettre à travers la peau chez les propriétaires d’animaux, si nous piétinons des selles pieds nus par exemple.

Les symptômes de cette maladie chez notre chien vont être des diarrhées et une perte de poids considérable.

Quant aux manifestations de cette maladie chez les êtres humains, même si elles ne sont pas fréquentes, on peut retrouver des éruptions cutanées des démangeaisons, une toux, une respiration sifflante, des douleurs d’estomac, de l’anémie et une perte d’appétit.

Le traitement le plus efficace contient généralement des antiparasites prescrits pour les animaux domestiques et les personnes doivent consulter un médecin.