Quels sont les vaccins obligatoires pour votre chien ?

· 25 janvier 2018

Afin d’éviter que votre chien ne contracte certaines maladies infectieuses, tous les propriétaires doivent obligatoirement les faire vacciner. Il faut savoir que ces vaccins peuvent être facultatifs selon la localisation géographique ou l’état de santé de votre animal. Dans cet article, vous trouverez des informations sur les vaccins obligatoires pour votre chien et tous les traitements ayant une influence sur sa santé.

Les vaccins obligatoires et la santé de votre chien

Quand vacciner?

Les chiots doivent commencer à se faire vacciner à partir de l’âge de 12 semaines (approximativement). Avant cette étape, les anticorps maternels peuvent contrecarrer les effets. Il est donc nécessaire de faire vacciner votre chiot dès qu’il arrête de boire le lait de sa mère.

un petit chien se fait vacciner

Lorsque vous achetez un chien, il est généralement passé au préalable par tout l’abécédaire sanitaire et a déjà reçu une dose de quelques vaccins obligatoires. Si votre animal n’a pas été immunisé, il ne doit surtout pas entrer en contact avec les autres. En effet, sans avoir été immunisé, il sera beaucoup plus susceptible de contracter des maladies ou une infection.

Les effets secondaires

Lors de l’administration du vaccin, votre chien reçoit une préparation d’antigènes pour un virus spécifique. De cette façon, l’organisme du chien doit réagir et combattre ces micro-organismes injectés afin de stopper leur reproduction.

Suite au vaccin, votre chien peut souffrir temporairement d’une diminution de son immunité cellulaire et tomber malade (comme par exemple les personnes qui viennent de se faire vacciner contre la grippe). Malgré l’état transitoire d’immunodépression, il est important que votre chien reste protégé des virus et des bactéries. Si à l’avenir votre chien est exposé à des organismes causants ces pathologies, il sera immunisé et ne les contractera pas.

Un chien vacciné est moins susceptible de souffrir de maladies graves ou mortelles. De plus, cela permet d’éviter la transmission des virus à d’autres personnes, comme c’est le cas pour la rage. Les vaccins obligatoires (et optionnels) doivent être administrés lorsque l’animal est en bonne santé et dans les conditions idéales pour recevoir le traitement. Les effets secondaires des vaccins sont complètement normaux voire même recommandés.

Par exemple, votre chien pourrait avoir une forte fièvre dans les heures suivants la vaccination, ou vous remarquerez l’apparition de boutons, de points noirs, de kystes ou de démangeaisons. Cela est tout à fait normal, en particulier si ces réactions sont situées dans la zone où le chien a été piqué. Concernant l’apparition de kystes, cela vient du fait que votre chien a bougé lors de la piqure ou que le liquide injecté n’est pas allé dans le sang. Si le kyste ne disparaît pas après quelques jours, il faudra consulter un vétérinaire.

Quels sont les vaccins obligatoires pour votre chien?

En Espagne, le calendrier de vaccination est décidé par une réglementation nationale. Pareillement, chaque communauté autonome a leur propre prérequis. Comme c’est le cas pour la Catalogne, le Pays Basque et la Galice où l’antirabique est facultatif. Ainsi, si on veut administrer certains vaccins, il est nécessaire de le préciser à la clinique vétérinaire. Les injections obligatoires basiques protègent votre chien du rhume, du parvovirus et de la rage. Concernant les vaccins facultatifs, vous avez la leptospirose, la toux du chenil, la leishmaniose et bien d’autres encore.

Le calendrier général de vaccination du chien en Espagne est composé de:

  • La première vaccination ou primovaccination: à l’âge de six semaines pour votre chiot.
  • Le vaccin polyvalent: à l’âge de 8 semaines.
  • Le rappel du polyvalent: à l’âge de 12 semaines.
  • La rage: à l’âge de 16 semaines.
  • Le vaccin polyvalent et la rage: tous les ans.
un teckel se fait vacciner

Le vaccin polyvalent protège des maladies suivantes (c’est aussi la raison pour laquelle il est très important d’augmenter les doses chaque année):

  • Du rhume canin
  • De l’hépatite de Rubarth (adénovirus de type 1)
  • De la leptospirose
  • Du parvovirus
  • De la toux du chenil (adénovirus de type 2)
  • Du coronavirus canin
  • De la para-influenza

Concernant le vaccin de la rage, l’injection provoque une réaction immunitaire antérieure au virus afin que l’animal soit protégé pendant les deux semaines entre les injections. L’efficacité est de 100% si le vaccin est administré correctement et protègera votre chien pendant 1 an. La deuxième injection du vaccin aura une durée d’efficacité de 2 à 3 ans.