Le Teckel à poil dur : un chien curieux et très drôle

9 septembre 2019
Aimeriez-vous avoir un chien à poil dur, curieux et très drôle ? N'hésitez donc pas à adopter un Teckel, également connu sous le nom de "chien-saucisse". Dans cet article, nous vous en disons un peu plus sur cette race si particulière.

Ce chien au tronc allongé et aux petites pattes est le produit d’une mutation génétique appelée « bassetisme ». En effet, il possède des membres courts par rapport au reste de son corps.

L’histoire de cette race a démarré en Allemagne. En 1888, le premier club de Teckel a été fondé et le standard de participation aux compétitions a été élaboré. Toutefois, quelques années avant, cette race avait déjà participé à divers concours en Angleterre.

La popularité du Teckel est due au fait qu’il est l’une des races préférées des monarchies d’Europe. L’un des exemples les plus connus est celui de la Reine Victoria, passionnée de cette race.

La Fédération Cynologique Internationale (organisme qui régit l’élevage canin) a créé un groupe spécial pour cette race. En effet, le Teckel a un caractère et une constitution assez éloignés du Basset Hound, mais c’est aussi un chien de terrier.

Parmi les caractéristiques exceptionnelles de ces chiens, il faut souligner qu’ils ont une forme allongée et qu’ils sont courts sur pattes. Leur museau est étiré et leur queue, longue. Ils ont des griffes noires, des oreilles longues et pendantes ainsi que des pattes courtes. Dans le domaine de la chasse, c’est un chien très courageux et un excellent pisteur.

Différentes races de Teckel

Un petit Teckel moucheté

Il existe 3 sortes de Teckel selon la circonférence de la poitrine lorsqu’ils atteignent 15 mois. Il y a le standard (supérieur à 35 cm), le miniature (entre 30 et 35 cm) et le Teckel, pour la chasse au lapin (inférieur à 30 cm). De plus, ils se divisent en fonction du type de poil. Certains ont le poil court (épais, brillant, fort, dur et bien collé au corps), d’autres ont le poil long (plus long sous le cou et la partie inférieure du corps, couche externe de poil lisse et brillant), puis d’autres ont le poil dur (tout le corps est couvert de poil sauf le museau et les oreilles, d’aspect rugueux et épais).

Finalement, cette race comprend 3 variétés de couleurs. Tout d’abord, nous en trouvons des unicolores (roux ou couleur paille avec des tâches noires ainsi que la truffe et les griffes noires). Puis, des bicolores (noir et marron la plupart du temps, avec certaines zones couleur rouille). Et des mouchetés (tigré ou arlequin avec une couleur de base foncée).

Le comportement du Teckel

Un groupe de 4 Teckels

Souvent, on dit que cette race est têtue et qu’elle ne se laisse pas dresser. Néanmoins, tout dépend de comment le propriétaire s’occupe de son animal. S’il cède à tous les caprices du chien, cela aura forcément des conséquences sur le comportement de ce dernier.

Le Teckel est un chien très intelligent. Il apprend vite, surtout quand il est chiotQuand il connaît les règles au sein de la maison, il les respecte. D’autre part, il s’agit d’un chien très protecteur, affectueux et plutôt joueur.

De plus, les Teckels ont beaucoup d’énergie. Ils ont tendance à beaucoup aboyer et socialisent facilement (avec les humains comme avec d’autres animaux domestiques). Il se peut qu’ils ne s’entendent pas très bien avec les enfants car ceux-ci tirent généralement sur les poils et les embêtent.

Le caractère du Teckel

Le Teckel n’est pas un chien de chasse qui fonctionne avec la parole. Mais il dispose d’un odorat parfait et peut reconnaître le danger ou les intrus de loin. Ce n’est pas non plus un terrier mais il peut travailler sous la terre sans problèmes. Il n’a pas les caractéristiques d’un Braque, mais il peut réaliser les mêmes taches.

Les Teckels sont des chiens parfaits pour vivre dans de petites résidences en ville en raison de leur taille et de leur tempérament. En effet, c’est une race très casanière qui ne nécessite pas trop de soins. Bien sûr, il faut surveiller son alimentation car le Teckel est sujet à la prise de poids (cela entraîne une activité physique moindre, des douleurs de dos voire même des hernies discales).

S’il est bien dressé, le chien ne souffrira pas de problèmes à la colonne vertébrale ni de surpoids. Même si c’est un animal agile et plein d’énergie, il n’atteint pas de vitesses élevées à cause de ses courtes pattes. Finalement, il est judicieux de « les obliger » à faire de l’exercice et de les emmener dans des lieux où ils peuvent courir et sauter en toute liberté.