Est-ce qu’il existe des chiens dangereux ?

21 juin 2019
En réalité, ce ne sont pas les chiens qui sont dangereux, mais leurs propriétaires.

Les experts canins affirment que les chiens dangereux n’existent pas par eux-mêmes. Ceux qui sont dangereux sont leurs maîtres qui, par irresponsabilité ou maltraitance, peuvent transformer un chien de n’importe quelle race et de toute taille, en un animal qui représente une menace potentielle pour eux-mêmes et pour les autres.

A cause de cela, de nombreux pays ont décidé de créer des listes de chiens susceptibles de présenter un risque pour autrui.

Le danger d’être un propriétaire irresponsable ou maltraitant

american pitbull terrier, des chiens dangereux ?

Quand quelqu’un adopte ou achète un chien, il est supposé assumer la responsabilité de le socialiser et de l’éduquer correctement. En plus de lui fournir tous les soins dont il a besoin.

D’autre part, les chiens qualifiés de « potentiellement dangereux » par les règlements sont, en fait, des animaux de grande taille et puissants qui, s’ils attaquaient, causeraient de graves blessures à l’Homme.

Mais tout chien peut devenir – ou non – un risque pour l’Homme si on ne le dresse et le socialise pas correctement. Cela peut également être le cas si on l’expose à certains types d’abus. Par exemple :

  • L’humaniser à l’extrême
  • Le laisser attaché en permanence pour qu’il garde une propriété
  • Le frapper ou bien l’exposer à d’autres punitions physiques

Le débat sur la question de savoir s’il existe des chiens dangereux ou bien des propriétaires irresponsables ou agressifs est toujours ouvert. La vérité est que les experts affirment que le fait que certains chiens présentent un risque pour l’Homme est principalement imputable aux propriétaires, qui dans le pire des cas leur ont infligé différents types de maltraitance.

Les humains, principale cause des chiens dangereux

Convenons qu’un chien peut devenir agressif pour des raisons organiques. Par exemple, s’il souffre d’un type de douleur pour diverses raisons (otite, dysplasie de la hanche, etc.).

Nous devrions également souligner que les chiens, comme beaucoup de membres du règne animal, ont tendance à se comporter de manière violente pour des raisons instinctives. Par exemple, lorsque des facteurs tels que la survie ou la reproduction entrent en jeu.

Mais contrairement à ce que beaucoup pensent, il est très peu probable que l’agressivité se transmette de parents à enfants.

C’est pourquoi, mis à part les questions de territorialité et de domination, si, en plus de ne pas éduquer convenablement un chien, on l’incite à développer des attitudes agressives, qui est véritablement dangereux dans cette histoire ?

Tout semble indiquer que dans la plupart des cas, les chiens ne naissent pas dangereux ; on les conditionne.

Chiens potentiellement dangereux selon la législation française

Au-delà de toutes ces considérations, des listes de chiens potentiellement dangereux existent et varient d’un pays à l’autre. Elle incluent des animaux des races qui pourraient causer des dommages à l’homme en cas d’attaque.

Ceci se mesure non seulement par leur taille ou le type de morsures qu’ils peuvent faire. On inclut également dans la liste des chiens qui, au fil des ans, ont été employés à des travaux agressifs. Comme les chiens de défense personnelle, de chasse, etc.

La liste des chiens considérés comme potentiellement dangereux en France comprend les races suivantes :

  • American Staffordshire Terrier
  • Mastiff
  • Rottweiler
  • Tosa
  • Pitbull

Conditions requises pour que les chiens soient considérés potentiellement dangereux pour l’Homme

chiens dangereux

Si vous souhaitez acquérir ou adopter un chien inclus dans cette liste, vous devez répondre à une série d’exigences, par exemple :

  • Être majeur
  • Ne pas avoir été condamné pour certains crimes (homicide, blessures, torture, contre la liberté ou contre l’intégrité morale, liberté sexuelle et santé publique, participation à un gang armé ou trafic de drogue)
  • Ne pas être privé par décision judiciaire du droit de possession de chiens potentiellement dangereux
  • Avoir la capacité physique et l’aptitude psychologique de posséder un animal de ce type
  • Avoir une assurance de responsabilité civile couvrant les dommages sur des tiers s’élevant à au moins 120 000 euros