Curiosités sur les cochons d’Inde

19 octobre 2019
Les cochons d'Inde sont devenus populaires auprès l'aristocratie européenne il y a plus de 300 ans.

Les cochons d’Inde sont des animaux de compagnie courants dans le monde occidental. Ces animaux possèdent néanmoins certaines caractéristiques méconnues, mais qui peuvent être fondamentales pour leur prodiguer les soins appropriés.

Les cochons d’Inde, ou cobayes, sont connus dans le domaine scientifique sous le nom de Cavia porcellus. Ils appartiennent à la famille des caviidae, caractérisée par leur proéminente tête rectangulaire et leur queue pratiquement imperceptible.

Il s’agit d’un animal d’origine péruvienne et bolivienne. Il est devenu, au cours des dernières années, un animal de compagnie très apprécié des plus petits.

Les caractéristiques les plus curieuses des cochons d’Inde

  • En Amérique du Sud, les cochons d’Inde reçoivent traditionnellement le nom de coy en référence au couinement bref et aigu qu’ils émettent pour communiquer. La raison de cela est variée, mais coïncide généralement avec des situations générant un stress, telles que la faim ou la peur
  • Il s’agit d’animaux grégaires que l’on trouve généralement dans la nature en groupes de 5 spécimens ou plus. Il faut donc prendre en compte ce facteur lorsque nous souhaitons les intégrer dans l’environnement domestique. Ainsi, il est recommandé d’en acquérir au moins 2. Cependant, que vous achetiez plusieurs individus ou non, les cochons d’Inde exigent l’affection de leur propriétaire
  • Ces animaux sont de stricts herbivores : ils se nourrissent dans l’environnement naturel de toutes sortes de graines, fruits, légumes. Dans l’environnement domestique, leur alimentation repose sur des aliments riches en vitamine C. Cette dernière est cruciale. Ils ne sont en outre pas en mesure de la synthétiser eux-mêmes, notamment pour soigner leur peau
Les cochons d'Inde sont herbivores

 

  • Les cochons d’Inde font par ailleurs partie de la gastronomie populaire andine : ils sont servis grillés, comme le cochon de lait, ou en brochette dans les stands de vente de nourriture en milieu urbain. Son apport nutritionnel est équilibré, avec 20% de protéines contre 7% de lipides
  • Les cochons d’Inde les plus courants dans les magasins pour animaux de compagnie sont ceux qui ont les poils courts et qui pèsent environ 1 kg. Il existe néanmoins d’autres races pour lesquelles les dimensions corporelles, la couleur et le type de pelage changent. Parmi elles nous trouvons le cochon d’Inde skinny, sans poils, à l’exception d’une mèche frontale sur la tête, et le cochon d’Inde Rex, qui peut peser jusqu’à 2 kg

Autres faits intéressants

  • Les cochons d’Inde possèdent également un sens visuel développé mais présentent toutefois certaines limites. Une difficulté à calculer les distances et les profondeurs provoque souvent des accidents fréquents lors de courses
  • L’expression « être un cobaye » résulte de leur large utilisation dans le domaine de la recherche scientifique. Outre leur utilisation dans le secteur de la santé pour le test de nouveaux traitements médicaux, leur capacité d’apprentissage élevée permet d’étudier les processus cognitifs
Les cochons d'Inde sont souvent utilisés pour des expériences médicales

  • Ils pratiquent par ailleurs la coprophagie, comme le font les lapins et de nombreux autres animaux. Ils doivent en effet ingérer leurs propres matières fécales pour incorporer une série de nutriments essentiels tels que la vitamine B et certains minéraux. En outre, ils peuvent ainsi récupérer une partie de la flore bactérienne, importante pour la digestion de leur régime alimentaire riche en fibres
  • Leurs dents poussent par ailleurs tout au long de leur vie : ceci est essentiel, notamment dans l’environnement domestique, où ils ont tendance à se nourrir d’aliments pour animaux. Ces derniers comptent d’autres types d’objets ou d’aliments «durs» qui permettent de les limer
  • La communauté anglophone parle de cochons de Guinée. En effet, les marchands néerlandais et anglais, à partir du XVIIIe siècle, les ramenaient d’Amérique du Sud en Europe, en passant par la Guinée. Ainsi se répandit la fausse croyance qu’il s’agissait de leur lieu d’origine

Conclusion

Les cochons d’Inde sont devenus des animaux de compagnie populaires lorsque les aristocrates européens en ont acheté il y a plus de 300 ans. Ils constituent un choix fréquent parmi les enfants. Leurs besoins alimentaires, sanitaires et émotionnels exigent néanmoins maturité et responsabilité de la part de leurs propriétaires.

 

  • Ateuves. (2018). La cobaya y la vitamina C. Recuperado de https://ateuves.es/la-cobaya-y-la-vitamina-c/
  • Clínica Manescania Veterinaris. (2016). Cobayas, mansos y siempre alerta. Recuperado de https://veterinariosmolletvalles.com/cobayas-mansos-y-siempre-alerta/
  • Hogarmanía. Cobaya, cuy o cuyo: un roedor de origen andino. Recuperado de https://www.hogarmania.com/mascotas/otras/roedores/200902/cobaya-cavia-porcellus-6511.html