Le stress chez les chevaux

· 12 mars 2019
Le stress chez le cheval, s'il devient excessif, peut provoquer différents types d'altérations physiques et mentales.

Les êtres humains ne sont pas les seuls à être touchés par les conséquences négatives du stress. Les équidés souffrent aussi de ce dernier, et ses symptômes peuvent porter atteinte à leur qualité de vie et leur santé. Par la suite, nous vous informerons sur le stress chez les chevaux, et vous apprendrons comment le détecter et le soulager.

Qu’est ce que le stress ?

En termes biologiques, le stress est défini comme un ensemble d’altérations physiques et mentales qui se produisent à la suite de stimuli répétés. Ceux-ci peuvent être la peur, le froid, la joie, etc.

En général, nous avons tendance à associer le stress à des contextes et des sentiments négatifs, comme la situation de danger. Cependant, le « stress positif » existe également. Il désigne la tension produite dans des contextes qui surexcitent l’animal.

Ce genre de stress est très commun chez les chiens lorsqu’ils perçoivent qu’ils vont sortir se promener ou que leur maître est sur le chemin du retour. Il peut aussi toucher les humains et d’autres espèces, comme par exemple, les chevaux.

Le stress n’est pas toujours mauvais

Un peu de stress n’est pas seulement positif, c’est également nécessaire pour que les individus soient attentifs et puissent réagir. Il faut se rappeler que la survie des animaux dépend, en grande partie, de leur habilité à détecter le danger et réagir à temps pour s’échapper ou se défendre.

chevaux

Cependant, le problème surgit lorsque le stress est excessif ou constant. Cela empêche en effet l’organisme de s’équilibrer après un état de surexcitation. Une personne ou un animal stressé est toujours en état d’alerte, surexcité, tendu, et ne peut pas se détendre.

En conséquence, le corps et l’esprit de l’animal commencent à montrer des altérations négatives, qui affectent la santé.  Des altérations du sommeil et de l’appétit, des problèmes de concentration, une baisse de performance, une sensation d’irritabilité, de faiblesse, etc. Tout cela peut amener des maladies à se développer.

Qu’est-ce qui stresse les chevaux ?

Le stress chez les chevaux peut venir de plusieurs causes. Grâce à leur grande intelligence et leur importante sensibilité, les équidés détectent facilement les changement de leur environnement. Par conséquent, ils peuvent être vulnérables au stress, en particulier lorsqu’ils n’évoluent pas dans une ambiance positive.

Ci-dessous, nous vous résumons les principales causes qui peuvent amener les chevaux à être stressés :

  • Changements brusques dans leur environnement. Beaucoup d’animaux ont besoin d’une routine pour se protéger et éviter de s’exposer à des risques. C’est pour cette raison que les changement brusques de leur environnement et les déménagement entraînent généralement du stress chez eux
  • Une activité physique déficiente : les chevaux sont des animaux très actifs et très intelligents, qui ont besoin que leur corps et leur esprit soient bien stimulés pour avoir un comportement équilibré. Le sédentarisme et l’activité physique déficiente sont des causes communes du stress chez les chevaux
  • Problèmes de sommeil : les chevaux ont aussi besoin de se reposer pour regagner de l’énergie et maintenir leur motivation équilibrée. Les troubles du sommeil ou l’absence d’un lieu approprié où dormir peuvent générer du stress chez les chevaux
  • Le vieillissement : en vieillissant, l’organisme des chevaux devient plus faible et l’animal a tendance à se sentir vulnérable. Il peut donc être stressé plus facilement avec n’importe quel stimuli étrange ou excessif dans son entourage
  • Ambiance ou élevage négatifs : les chevaux souffrent énormément des environnements négatifs, où ils se sentent menacés et où ils ne reçoivent pas les soins nécessaires à leur bien-être. De plus, la solitude et le manque d’attention peuvent aussi générer du stress chez l’animal
  • Problèmes de santé : les maladies qui provoquent d’intenses douleurs ou altèrent les sens des chevaux peuvent provoquer des problèmes de comportement et des symptômes de stress
soulager le stress chez les chevaux

Symptômes du stress chez les chevaux

Les symptômes du stress chez les chevaux se détectent facilement en observant le comportement et le langage corporel des équidés. Pour vous aider à les reconnaître, nous avons préparé une liste qui contient les signes caractéristiques de stress chez les chevaux :

  • Fait de gratter le sol fréquemment ou avec intensité
  • Tendance à garder la queue levée
  • Rigidité musculaire
  • Manque d’appétit
  • Bâillements
  • Coups de pieds
  • Mouvements répétitifs de la tête
  • Reniflements
  • Attitude de fuite
  • Réactions éxagérées
  • Ignorance des ordres habituels
  • Ouverture anormale des fosses nasales

Dans les cas de stress chronique ou prolongé, le cheval peut développer des stéréotypes. Cela veut dire qu’il réalise certaines actions ou mouvements de forme répétitive et permanente, qui peuvent comprendre l’automutilation.

Comment soulager le stress chez les chevaux ?

En suivant ces conseils, vous pourrez réduire le degré d’anxiété ou de stress de votre cheval :

  • Équilibrer son activité physique et ainsi éviter le sédentarisme et la sur-stimulation
  • Lui apporter une alimentation équilibrée et une hydratation correcte
  • Lui permettre d’évoluer dans une ambiance positive, où il puisse s’exprimer librement et se développer de manière saine et heureuse
  • Améliorer le confort des installations, en particulier des lieux de repos
  • Lui offrir une médecine préventive adaptée tout au long de sa vie tout en respectant les vaccins et les déparasitages dont votre cheval a besoin pour rester sain