Saviez-vous qu’un chien pouvait être intolérant au gluten ?

· 27 mars 2019
Comment gérer l'intolérance au gluten chez un chien ?

De nos jours, nous pouvons trouver des produits sans gluten partout. Tout établissement d’alimentation en comprend des dizaines. En effet, la maladie cœliaque est une affection dont souffrent de nombreuses personnes. Malheureusement, c’est quelque chose qui touche également nos animaux. Saviez-vous qu’un chien pouvait être intolérant au gluten ?

Pour connaître cette maladie, savoir comment la gérer et comment savoir si un chien peut être intolérant au gluten, nous avons décidé de poster cet article.

Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

chien intolérant au gluten

Le gluten est une protéine présente dans divers aliments tels que le blé, l’avoine, l’orge et d’autres. N’importe lesquelles de ces céréales ou d’autres aliments qui en contiennent, même des petites traces, pourraient être considérées comment contenant du gluten.

Il existe des organismes qui ne sont pas capables de tolérer et de digérer cette protéine. Cela engendre une intolérance qui peut entraîner des problèmes majeurs.

Attention, il ne faut pas confondre intolérance avec allergie. Une allergie est une réaction de l’organisme à quelque chose qu’il ne tolère pas. Alors que l’intolérance au gluten est une maladie qui, selon la consommation des aliments « interdits », endommagera les parois de l’intestin. Cela peut également générer des problèmes plus graves, aussi bien au niveau digestif que dans les autres organes.

N’importe quel chien peut souffrir de cette intolérance, bien qu’en règle générale, elle ait une valeur génétique. Par ailleurs, il existe des races plus propices à l’intolérance au gluten, comme le Setter Irlandais ou le Samoyède.

Comment savoir si un chien est intolérant au gluten ?

Cela peut sembler difficile à déterminer, mais nous vous donnons tous les outils nécessaires pour vous faciliter la tâche.

Pour commencer, voici quelques-uns des symptômes qu’un chien intolérant au gluten peut présenter :

  • Vomissements et diarrhées : comme nous l’avons dit, le gluten provoque des dommages dans le système digestif du chien. Donc la première réaction du corps sera de l’expulser par des vomissements et des diarrhées. Cela se produit toujours quelques minutes après les repas, et à chaque fois que du gluten est ingéré. Autrement dit, ne pensez pas que, si votre chien vomit ou a la diarrhée de temps en temps après avoir mangé, vous êtes face à un cas d’intolérance.
  • Démangeaisons : en cas d’intolérance au gluten peuvent apparaître une sécheresse de la peau et des irritations anales. Si votre chien se lèche trop, en particulier au niveau de son anus, ou qu’il se gratte en rampant sur le sol plus que la normale, il ne fait aucun doute qu’il est intolérant au gluten.
  • Difficulté pour respirer : le gluten peut également affecter les voies respiratoires, causant des inflammations, des démangeaisons et des éternuements. Car cela irrite la gorge et les narines.
  • Crises d’épilepsie : au cas où vous avez négligé les signes précédents pendant trop longtemps, il est possible que votre chien atteigne un point de convulsion. Dans ce cas, il a besoin d’une attention médicale urgente. Il n’y a pas de temps à perdre.

Pour s’assurer que les changements dans le comportement et le corps du chien sont réellement une intolérance au gluten, vous devrez l’emmener chez le vétérinaire. Il réalisera des examens d’urine, de sang et de selles. De même, il fera une radiographie abdominale et un test d’insuffisance pancréatique.

Que faire si mon chien est intolérant au gluten ?

chien intolérant au gluten

Que faire si votre chien est diagnostiqué comme intolérant au gluten ?

Grâce aux progrès réalisés jusqu’aujourd’hui, il existe de la nourriture pour chien sans gluten. Vous pourrez la trouver dans n’importe quel cabinet vétérinaire, comme le font toutes les grandes marques telles qu’Affinity, Pedigree et bien d’autres.

Si vous complétez l’alimentation de votre chien avec des aliments crus, n’oubliez pas que ceux-ci ne doivent pas contenir de la farine ou tout autre composant avec du gluten. Vous pouvez également trouver des boîtes de nourriture pour chien sans gluten. Celles-ci peuvent servir pour remplacer l’alimentation crue et ainsi vous donner l’assurance que votre animal ne souffrira pas.

Ne vous en faites pas, Le monde avance très vite et c’est parfois une bonne chose. Si la maladie coeliaque était auparavant méconnue, elle est aujourd’hui très fréquente.

Enfin, cela favorise le travail de recherche de produits adaptés, que ce soit pour les personnes ou les pour les animaux qui en souffrent. Une réussite supplémentaire pour la science et pour ces marques qui prennent des risques avec des sujets inconnus, mais nécessaires.