Allergies canines : causes et symptômes

· 6 décembre 2018
Les allergies peuvent détériorer de manière significative la qualité de vie de votre chien. De fait, différents types d'allergies canines qui peuvent causer les symptômes qui affectent les chiens.

Les allergies affectent de nombreux chiens. Elles se traduisent par des démangeaisons qui apparaissent sur la peau, les oreilles ou sur les pattes de l’animal, ainsi que par des problèmes digestifs comme des diarrhées chroniques. Les symptômes des allergies canines peuvent rendre votre vie, ainsi que celle de votre chien, plus difficile.

Les symptômes des allergies sont le résultat d’une réponse immunitaire inadéquate dont peuvent souffrir aussi bien les humains que les animaux domestiques. Il existe plusieurs types d’allergies canines.

Allergies canines : allergies cutanées

Les allergies cutanées, les allergies alimentaires et les allergènes environnementaux mettre à mal les chiens et leurs maitres. De plus, comme si cela ne suffisait pas, les symptômes de tous ces différents types d’allergies peuvent se cumuler.

Les allergies cutanées, appelées dermatites allergiques, sont les réactions allergiques les plus courantes chez les chiens. Il existe trois causes principales d’allergies cutanées chez les chiens :

  • Dermatite par allergie aux puces
  • Allergies à certains aliments
  • Allergènes environnementaux

La dermatite par allergie aux puces est une réaction allergique aux piqûres de puces. De fait, certains chiens sont allergiques à la salive des puces. Les chiens affectés souffrent de nombreuses démangeaisons, particulièrement au niveau de la base de la queue. Leur peau peut même présenter des rougeurs, des inflammations et des croûtes.

Les allergies et la sensibilité à certains aliments peuvent aussi provoquer des démangeaisons cutanées. Le plus souvent, les chiens qui souffrent d’allergies alimentaires présentent des démangeaisons sur leurs oreilles et leurs pattes. Ils peuvent également souffrir de troubles gastro-intestinaux.

allergies canines

Les allergènes environnementaux tels que la poussière, le pollen et les moisissures peuvent causer des réactions allergiques atopiques ou des dermatites atopiques. Dans la plupart des cas, ces allergies sont saisonnières. Il est donc possible que les démangeaisons n’apparaissent que durant certaines périodes de l’année.

Comme pour les allergies alimentaires, les zones les plus souvent affectées sont les pattes et les oreilles. Néanmoins, les symptômes peuvent apparaitre ailleurs, notamment sur le museau, l’aine et le contours des yeux.

Toutes les allergies cutanées sont susceptibles de provoquer des infections secondaires. Plus votre chien se gratte, se mord ou se lèche la peau, plus il risque de souffrir d’infections bactériennes qui peuvent nécessiter un traitement.

Allergies canines : allergies alimentaires

Les allergies alimentaires ne sont pas aussi fréquentes qu’on le pense. Les véritables allergies alimentaires donnent lieu à une réponse immunitaire qui peut varier au niveau des symptômes. Le chien peut présenter des affections de la peau (urticaire, enflures sur la face, démangeaisons), des troubles gastro-intestinaux (vomissements ou diarrhées) ou une combinaison des deux. Dans certains cas rares, le chien peut souffrir d’une grave réaction qui provoque l’anaphylaxie, une réaction similaire à une réaction d’allergie aux cacahuètes chez les humains.

Ce que la plupart des gens veulent dire lorsqu’ils disent que leur chien est allergique à certains aliments, c’est que leur animal présente une certaine sensibilité, c’est-à-dire une intolérance, à ces aliments.

Contrairement aux véritables allergies, la sensibilité à certains aliments n’entraine pas de réponse immunitaire. Il s’agit plutôt d’une réaction progressive à un ingrédient agressif qui se trouve dans la nourriture de l’animal, comme la viande, les œufs, le mais, le blé, le soja ou le lait.

Les chiens sensibles à certains aliments présentent divers symptômes. Il peut notamment s’agir de troubles gastro-intestinaux tels que des vomissements et des diarrhées, des troubles dermatologiques comme des démangeaisons, une perte de poils sur certaines zones du pelage de l’animal, ainsi que des infections chroniques de l’oreille ou du pied.

allergies canines

La meilleure manière de diagnostiquer et de traiter une allergie alimentaire est de collaborer avec votre vétérinaire. Vous pourrez ainsi contrôler les symptômes de votre chien et découvrir l’élément responsable de ces réactions.

Réactions allergiques aiguës

La réaction allergique aiguë est sans doute la forme la plus alarmante de tous les types de réactions allergiques. Les chiens, tout comme les humains, peuvent être victimes d’un choc anaphylactique si l’exposition à un certain allergène provoque une réaction grave. Cette dernière peut d’ailleurs être fatale si elle n’est pas traitée à temps.

Les piqûres d’abeilles et une réaction à certains vaccins peuvent provoquer une réponse anaphylactique chez certains chiens. C’est pourquoi il est important de surveiller les chiens qui viennent d’être vaccinés ou qui viennent d’avaler un nouveau médicament ou un produit alimentaire. Cependant, les chocs anaphylactiques sont rares chez les chiens.

Les chiens peuvent aussi souffrir d’urticaire ou de gonflements faciaux en réponse à un allergène. Même si les gonflements au niveau de la face, de la gorge, des lèvres, des paupières ou des oreilles peuvent sembler graves, ils ne sont que rarement mortels. Le vétérinaire peut les traiter avec un antihistaminique.

Symptômes des allergies chez les chiens

Les symptômes des allergies canines peuvent varier en fonction de leur cause. Par exemple, le taux de glucose dans le sang d’un chien victime d’un choc anaphylactique chute à la suite du choc. Ce symptôme est donc très différent d’une affection cutanée.

En revanche, les symptômes suivants sont souvent le signe d’une réaction allergique :

  • Démangeaisons
  • Urticaire
  • Gonflements au niveau de la face, des oreilles, des lèvres ou des paupières.
  • Rougeurs et inflammations
  • Diarrhées
  • Vomissements
  • Éternuements
  • Picotements aux oreilles
  • Infections chroniques de l’oreille
  • Démangeaisons et yeux larmoyants
  • Léchage constant

Certains de ces symptômes peuvent aussi traduire la présence d’une infection. Quoi qu’il en soit, il est important de consulter un vétérinaire pour que celui-ci puisse établir un diagnostique précis.