Des chiens dressés pour détecter l’épilepsie

· 14 mars 2019
De même que certaines chiens peuvent venir en aide aux personnes présentant un handicap, d'autres sont capables de détecter les crises d'épilepsie avant qu'elles ne surviennent.

Il y a des chiens qui peuvent développer des aptitudes spéciales pour détecter les crises d’épilepsie chez les personnes qui les entourent. Avant même que ces crises ne surviennent. Les chiens détecteurs d’épilepsie sont extrêmement utiles !

Les signes d’une crise d’épilepsie

Grâce à des signes établis (surtout dans le cas où les animaux ont été dressés), les chiens avertissent leurs propriétaires. Ils peuvent même prendre les mesures nécessaires pour prévenir les convulsions et obtenir les soins de santé appropriés, le cas échéant.

Mais comment les chiens détecteurs d’épilepsie identifient-ils ces changements qui surviennent chez la personne avant une crise d’épilepsie ? Les experts disent que la détection se produit à partir de certains signes externes tels que l’odeur, les changements de ton de la voix ou de comportement.

chien dressé pour détecter les crises d'épilepsie

En plus de l’aide importante fournie par les chiens pour détecter que quelque chose ne va pas, après des convulsions, l’animal aidera son propriétaire à se remettre de la confusion et de la désorientation que ce type d’attaque peut produire. N’oublions pas qu’on peut dresser un chien pour accomplir différentes tâches selon les besoins de son maître.

La cohabitation entre les personnes épileptiques et les chiens détecteurs d’épilepsie

Comme nous pouvons le constater, un animal de compagnie peut jouer un rôle fondamental dans la vie d’une personne épileptique. Cependant, ce qui doit aussi être clair, c’est qu’un chien force cette personne à changer son mode de vie, si tant est que cette dernière fasse une place au chien dans sa vie quotidienne.

La cohabitation quotidienne exige que vous preniez soin de votre animal de compagnie. Vous devez entre autres l’emmener faire une promenade. Il est aussi nécessaire que vous veilliez à ce qu’il ait une activité physique régulière, et que vous le laviez périodiquement. Et bien sûr, que vous vous assuriez qu’il soit toujours en pleine santé. Emmenez-le chez le vétérinaire et donnez-lui la meilleure nourriture possible, même si cela coûte plus cher.

Ces obligations s’étendront jusqu’à 10-12 ans, ce qui correspond à la durée de vie moyenne d’un chien.

Entraînement des chiens pour la prévention des crises d’épilepsie

Il faut savoir différencier les chiens qui ont un comportement naturel de prévention des crises d’épilepsie. Ce que l’on pourrait appeler des « chiens de prévention », capables par un instinct inné de donner l’alerte avant une attaque sur le point d’arriver. Par rapport aux autres chiens qui ont été dressés à cet effet. Ce que l’on pourrait appeler des « chiens de réponse ».

Habituellement, on dresse le chien d’intervention pour accomplir une ou plusieurs tâches spécifiques et importantes. La plupart d’entre elles après une crise d’épilepsie. Par exemple, appuyer sur les touches d’alarme, réveiller une personne, porter un téléphone, etc. De cette façon, ils empêchent l’attaque, en donnant à leurs propriétaires le préavis nécessaire.

Ce type de dressage est très similaire à celui des chiens destinés à aider les personnes handicapées physiques. Mais toutefois, il s’adapte à certains besoins et particularités des sujets à tendance épileptique.

Attitude des chiens dressés

chien dressé pour identifier les crises d'épilepsie avant qu'elles ne surviennent

Si le chien a été bien dressé et qu’il vit avec son propriétaire depuis un certain temps, ce dernier doit observer si le chien se comporte d’une manière particulière avant qu’une attaque ne survienne. Idéalement, on devrait enregistrer ces types de signaux et d’observations pour déterminer le comportement précis du chien avant l’attaque.

Une autre bonne technique consiste à compter le temps jusqu’à ce que cette attaque se produise. De cette façon, le propriétaire pourra se préparer au mieux à ne pas subir de dommages par des chutes ou des coups lors de crises futures.

Ce type de comportement de chien détecteur d’épilepsie peut être façonner en d’autres comportements plus utiles.

Preuves scientifiques

Dans diverses études, les experts ont constaté que certains chiens peuvent détecter les attaques futures 45 minutes avant qu’elles ne surviennent. Les chiens peuvent avertir du risque en pleurnichant et en aboyant. Ces actions sont extrêmement utiles. Par conséquent, le propriétaire menacé par l’arrivée d’une crise aura le temps de s’asseoir, de s’éloigner des escaliers ou de se placer dans un endroit sûr pour ne pas tomber ou se blesser le moment venu.

De cette façon, le chien ne servira pas seulement d’alarme. Il sera à côté ou même au-dessus de son propriétaire lors de l’attaque. Cela procurera une tranquillité d’esprit émotionnelle. Et du coup, aidera à maintenir la stabilité du corps du propriétaire. Tout en réduisant ainsi la possibilité de chutes et d’autres types de dommages.