6 conseils pour bien nourrir un chiot

6 juillet 2019
Nourrir un chiot est une tâche qui demande une certaine concentration et surtout de l'engagement. Il est important de garder à l’esprit que ses besoins en nutriments ne sont pas ceux d’un animal de compagnie adulte. Et il est fondamental de lui faire prendre les bonnes habitudes dès le plus jeune âge !

Nourrir un chiot est une tâche qui demande une certaine concentration et surtout de l’engagement. Il est important de garder à l’esprit que ses besoins en nutriments ne sont pas ceux d’un animal de compagnie adulte. Et il est fondamental de lui faire prendre les bonnes habitudes dès le plus jeune âge !

Si vous êtes sur le point d’adopter votre nouveau meilleur ami et que vous n’êtes pas très sûr des soins à lui offrir, nous vous recommandons de lire cet article où vous trouverez des conseils pour nourrir un chiot. Offrez-lui ce dont il a besoin !

Conseils pour nourrir un chiot

L’alimentation de l’animal est essentielle à tout âge, mais dès l’enfance elle a un rôle plus qu’important : l’aider à grandir en bonne santé et devenir robuste. C’est pourquoi, en tant que maîtres, nous ne pouvons pas prendre à la légère notre responsabilité de le nourrir parfaitement.

Si un chien ne se nourrit pas correctement dès son jeune âge, cela aura des conséquences directes sur son développement, sa santé et son espérance de vie. Faites attention à ces conseils pour nourrir un chiot.

1. Achetez des aliments spéciaux

Les vétérinaires et animaleries vendent de la nourriture pour les animaux de tous les âges. Dans le cas spécifique des chiots, sont apparus des aliments plus petits, plus faciles à digérer, plus riches en protéines et vitamines et même avec un goût plus attractif : ainsi, ils s’y habituent.

2. Consultez le vétérinaire

Bien que sur les emballages d’aliments pour chiens, la ration journalière en fonction de l’âge ou de la race soit indiquée, ce n’est pas la même chose de nourrir un chihuahua ou un mâtin napolitain ; demandez donc au vétérinaire pour savoir quelle est la quantité appropriée pour votre animal.

Vous devez également tenir compte de la taille du chiot et de ses besoins particuliers. Par exemple, le bulldog anglais, le rottweiller et le berger allemand ont des besoins nutritionnels spécifiques.

bien nourrir un chiot

3. Ne lésinez pas sur la qualité

Un autre des conseils pour nourrir un chiot est lié à la qualité de la nourriture qu’on lui offre. En effet, vous devez faire attention à ses composants.

Cela signifie que vous devez choisir des aliments avec le moins d’additifs et qui contiennent tous les nutriments essentiels.

4. Établissez une routine

Vous devez non seulement faire attention au type de nourriture que vous servez à votre animal, mais également au moment auquel vous la lui proposez. En effet, dès son plus jeune âge, le chien a besoin d’une certaine routine et vous serez chargé de la faire respecter.

Les chiens ont besoin de règles claires et simples s’adaptant à la vie de leur propriétaire. En ce qui concerne la nourriture, faites tout votre possible pour respecter des horaires de repas fixes. De cette façon, votre chiot le saura lorsqu’il sera temps de manger.

Par exemple, vous pouvez le nourrir le matin quand vous vous levez, puis l’après-midi quand vous rentrez du travail ou avant de dîner. Utilisez toujours la même gamelle, que vous installerez toujours au même endroit dans la maison. Cela l’aidera à créer sa routine !

toujours nourrir un chiot dans la même gamelle et au même endroit de la maison

5. Ne lui donnez pas de votre nourriture

C’est l’un des conseils pour nourrir un chiot que beaucoup de propriétaires omettent, sans réaliser le méfait très sérieux que cela représente pour l’animal.

Ne vous laissez pas séduire par son petit minois chagriné, ni par ses « pleurs », pas même lorsqu’il pose sa patte sur votre jambe. L’animal doit comprendre que cette nourriture n’est pas pour lui et qu’il doit attendre sa prochaine ration. Rappelez-vous que vous êtes le maître dominant de la meute !

6. N’oubliez pas l’eau

L’eau est aussi importante que la nourriture, voire plus encore, et ce tout au long de l’année. Elle ne doit par conséquent jamais manquer. Changez le contenu du bol tous les jours afin qu’il y ait toujours de l’eau fraîche et faites attention à son niveau. Ne laissez pas le récipient au soleil et augmentez la ration en été.

Enfin, nous vous recommandons de conserver les aliments dans des récipients en plastique à l’intérieur de la maison et de donner de temps en temps à votre chiot des aliments frais… Mais seulement s’il s’est bien comporté !

 

  • Wedekind, K. J., Yu, S., & Combs, G. F. (2004). The selenium requirement of the puppy. Journal of Animal Physiology and Animal Nutrition. https://doi.org/10.1111/j.1439-0396.2004.00489.x