Pourquoi le dodo a-t-il disparu ?

15 décembre 2018
Le dodo est un oiseau incapable de voler. Outre les restes (os) retrouvés, des dessins nous permettent d’entrevoir son apparence.

Le dodo disparut au milieu du dix-septième siècle. Peu de personnes imaginaient alors qu’il deviendrait l’un des plus grands emblèmes du processus d’extinction. Un oiseau unique s’éteignit il y a plus de 400 ans, à cause de l’homme, évidemment.

Qu’est-ce qu’un dodo ?

Il convient présenter cette espèce, également appelée dronte (Raphus cucullatus ), avant de parler de la raison pour laquelle le dodo disparut. Cet oiseau, parent direct des pigeons, était un oiseau incapable de voler qui vivait dans l’île Maurice.

« Il n’est pas facile d’avoir une description précise de l’animal. Nous disposons néanmoins des détails beaucoup plus précis que pour d’autres espèces éteintes. Le dodo est un oiseau incapable de voler qui n’a presque pas de queue et qui peut s’approcher du mètre en hauteur. »

Le plumage du dodo était gris. Il pesait environ 10 kg, bien que certains pensent qu’il pourrait atteindre 17 kg. Fait intéressant, il possédait un grand bec en forme de crochet et des pattes jaunâtres robustes.dessin d'un dodo

Comment se comportait-il ?

Nous pensons que l’une des inexactitudes a trait à son apparence charnue et sa réputation de maladresse. En effet, la plupart des dessins qui nous sont parvenus furent réalisés à partir d’animaux en captivité, donc peut-être suralimentés. Le terme dodo désigne par ailleurs en portugais cette prétendue maladresse.

Il n’était donc peut-être pas si maladroit. Néanmoins, un oiseau de cette taille et incapable de voler peut nous faire imaginer la raison de leur disparition. Nous devons préciser que cet animal évolua sans connaître l’être humain. Il ne le craignait pas et était donc facile à capturer.

S’agissant de son alimentation, nous pensons que l’arbre connu sous le nom de tambalacoque constituait l’un de ses principales source d’alimentation. Fait intéressant, nous pensons que leurs graines ne germent qu’après avoir traversé le tube digestif des oiseaux comme celui-ci. L’arbre serait donc resté sans son principal moyen de dispersion lorsque le dodo disparut.

dodo

Pourquoi le dodo a-t-il disparu ?

Nous pensons que le dodo fut découvert à la fin du XVIe siècle. Un conquérant espagnol aurait en effet ramené un dodo en Europe en 1581.

Entre-temps, de nouvelles espèces exotiques envahissantes telles que les chiens, les chats, les rats, les cochons ou même les macaques cynomolgus apparurent sur l’île. Elles influencèrent incontestablement l’extinction de l’espèce. L‘introduction de ces animaux dans les écosystèmes insulaires est en effet l’une des principales causes d’extinction des oiseaux.

La déforestation pourrait également avoir eu une influence sur la disparition du dodo. Cet oiseau faisait en effet son nid au sol, de sorte que tant les humains et les nouvelles espèces pouvaient facilement les chasser ou se nourrir de leurs œufs.

Le dernier spécimen observé remonte à 1662. Nous estimons cependant qu’il existait des spécimens vivants jusqu’à la fin du 17ième siècle. Nous pouvons observer divers vestiges d’os et d’œufs dans les musées, même s’il ne sont pas très bien conservés. Ce fut lors d’expéditions menées ces 20 dernières années que nous obtinrent les meilleurs restes de dodo.

Il est probable que d’autres espèces disparurent de l’île Maurice, comme c’est le cas du solitaire de Rodrigues, un oiseau familial du dodo qui ressemblait davantage à une dinde et qui était la principale proie du chat introduit.

La disparition du dodo est l’une des premières occasions où l’homme comprit que le passage des animaux sur la terre n’était pas éternel. Ce notamment lorsqu’ils ont rencontrèrent un primate très spécial appelé être humain.

Le dodo devint dès lors l’un des plus grands exemples d’animaux disparus et l’emblème de la protection des espèces menacées d’extinction.