6 espèces exotiques envahissantes à connaître

· 3 octobre 2018
Ces animaux peuvent en venir à faire disparaître d'autres spécimens en raison des déséquilibres qu'ils provoquent dans les écosystèmes qu'ils envahissent. Ce sont souvent des animaux abandonnés ou qui ont pris la fuite.

Les espèces exotiques envahissantes sont des espèces très importantes. Nous tenons à rappeler que ce sont des animaux ou plantes n’appartenant pas à l’écosystème dans lequel ils évoluent. D’ailleurs, leur présence est souvent due à l’action de l’homme.

Ces espèces envahissantes déséquilibrent généralement la nature et entraînent la disparition d’autres espèces en voie d’extinction. Il est donc vital de les connaître.

Même si certains pays ont connu des histoires incroyables d’espèces envahissantes, comme les lapins d’Australie, il en existe aussi en Espagne :

Tortues de Floride

Les tortues de la famille des Trachemys -photo en tête de l’article- sont un classique de ces espèces exotiques envahissantes. Popularisées en tant que compagnons auprès des enfants, beaucoup sont jetées dans les toilettes ou libérées dans les rivières et les parcs. Le plus souvent cela arrive lorsque l’enfant s’en lasse et que ses parents ne sentent pas responsables.

Ces tortues vivent plus de 20 ans et peuvent beaucoup grossir, ce qui explique que beaucoup ne souhaitent pas les garder. Elles deviennent alors un vrai danger pour les fleuves et les lacs espagnols. En effet, elles déplacent les tortues européennes et sont assez agressives avec les autres espèces.

Perruches à collier et argentines

La Perruche à collier (photo) et argentine sont deux des espèces exotiques envahissantes les plus importantes dans certains pays comme l’Espagne. Ces oiseaux exotiques sont parfaitement capables de survivre en Europe. Ils ont envahi la nature à cause de maîtres irresponsables qui les abandonnent ou à des fugues accidentelles.

les perruches à collier font partie des espèces exotiques

Ces deux volatiles, de couleur verte, sont un véritable problème, notamment en ville. Tout d’abord, les perruches causent des nuisances sonores. Ensuite, leurs excréments et leurs nids incommodent le voisinage. En effet, elles peuvent se regrouper en colonies d’une centaine de spécimens. De plus, elles constituent une menace pour la nature, ce qui a poussé plusieurs groupes d’écologistes à tirer la sonnette d’alarme.

La Perruche à collier est un oiseau originaire d’Afrique et d’Asie du Sud. Elle est apparue pour la première fois en Espagne en 1971. Actuellement, elle est très présente dans des villes comme Barcelone, Séville, Valence, Madrid et Murcie. En revanche, la Perruche argentine vient d’Amérique du Sud et on la trouve en abondance en Catalogne, à Murcie, en Andalousie et même en Galice ou à Zamora.

Coatis et ratons-laveurs

Le Coati et le raton-laveur sont deux autres espèces exotiques envahissantes présentes en Espagne. On a constaté que les ratons-laveurs sont de plus en plus présents en Europe, tandis que les colonies de coatis s’étendent, avec plusieurs foyers en Espagne.

les coatis sont des espèces exotiques

La présence conséquente de ces animaux vient de leur utilisation comme animaux de compagnie. Leur dangerosité a poussé beaucoup d’acheteurs inconscients à l’abandon. Suite à cela, ces animaux se sont bien adaptés à leur nouvel environnement. Le problème c’est qu’ils ne sont pas peureux, ils peuvent attaquer et ce sont des animaux sauvages vecteurs de la rage. De plus, ils chassent les œufs d’oiseaux en voie d’extinction.

 

Vison d’Amérique

L’histoire du Vison d’Amérique est tragique. On les a exportés pour l’industrie de la maroquinerie en Europe et des groupes de protection les ont libérés des fermes où ils étaient. Même si cette action prétendait aider ces animaux, en réalité elle a très probablement conduit à l’extinction du Vison d’Amérique.

 

Le Vison d’Amérique, avec plus de succès et une plus grande capacité d’expansion, est en train de déplacer le Vison d’Europe de son habitat. Par conséquent, ce dernier a de moins en moins de chances de survivre. Ainsi, on estime que l’Espagne ne compte plus que 500 Visons d’Europe.

Le problème des espèces exotiques envahissantes

Beaucoup de ces espèces sont dites envahissantes après leur relâchement dans la nature. C’est pourquoi, même si notre compagnon n’est pas une espèce envahissante, nous devons en prendre soin et nous montrer responsables.

Les espèces exotiques envahissantes nous apprennent qu’avoir un animal de compagnie suppose une grande responsabilité. C’est très important pour le bien-être des animaux que nous accueillons chez nous, mais aussi pour celui des animaux sauvages et leurs écosystèmes.