On injecte du poison dans les cornes de rhinocéros pour sauver cette espèce

23 juin 2019
Les cornes de rhinocéros sont trafiquées tous les ans afin d'approvisionner la médecine asiatique ; une initiative envisage de les rendre toxiques pour sauver cette espèce.

Les cornes de rhinocéros sont uns des objectifs des braconniers. Ces animaux sont donc menacés. Dans une réserve africaine, on a décidé d’avoir recours à une stratégie quelque peu radicale pour protéger les rhinocéros du trafic illégal des espèces menacées. En effet, on injecte du poison dans leurs cornes. Cela n’affecte pas la santé des animaux. En revanche, ce sera toxique pour les personnes qui consommeront des produits réalisés à partir de cornes empoisonées.

Du poison dans les cornes de rhinocéros pour les protéger

Telle est la situation à Sabi Sands Game Reserve, une réserve privée qui se trouve dans le fameux Parc national Kruger, le plus visité de l’Afrique du Sud. Le projet consiste à injecter dans les cornes de dizaines de rhinocéros un mélange de teinture rose indélébile et d’antiparasitaires assez communs. S’ils éliminent les tiques, ils peuvent aussi provoquer des nausées et des vomissements chez les personnes qui en consommeraient.

Le fait d’injecter du poison dans les cornes de rhinocéros rend dangereuse pour les humains la consommation de la poudre obtenue de ces cornes. La teinture rose, cependant, n’est pas aussi frappante que certaines images retouchées que l’on peut voir sur Internet peuvent le laisser penser.

cornes de rhinocéros

Les gérants du parc assurent qu’ils ne font rien d’illégal. En effet, tout est annoncé aussi bien via les réseaux sociaux qu’au sein même du parc au travers de la documentation nécessaire. Cette initiative reste un traitement antiparasitante normal, même si généralement l’injection n’est pas effectuée dans les cornes de ces animaux.

La teinture peut d’autre part être détectée par les systèmes de contrôle aéroportuaire. Cela rend donc difficile le trafic de ces cornes. Pour autant, certains experts ont mis en doute la validité du projet. Pour eux, cela pourrait détourner les braconniers vers d’autres lieux. En plus, l’initiative est virtuellement impossible à réaliser à grande échelle sur de nombreux animaux. Puisque le processus requière une anesthésie.

La valeur des cornes de rhinocéros

Les cornes de rhinocéros figurent parmi les objets les plus désirés par les trafiquants qui participent au trafic illégal d’espèces menacées. Si leur usage est parfois ornemental, généralement, elles sont destinées à être consommées. Par conséquent, toutes les espèces de rhinocéros de la planète sont gravement menacées. Et leurs populations diminuent à cause d’une chasse indistincte.

cornes de rhinocéros

Cela est dû au fait que le rhinocéros est apprécié par la médecine asiatique. Et ce principalement car ses cornes auraient soi-disant des effets magiques, ce qui est en réalité totalement faux. Selon la tradition chinoise, elles pourraient soigner le cancer, mais aussi l’infertilité, en plus de maladies infectieuses ou parasitaires.

L’absence de vertus de la corne de rhinocéros est bien connue, puisque cet élément se compose uniquement de kératine. La même substance dont sont constitués les poils ou les griffes de tous les animaux. Et même les cheveux et les ongles des humains. Ainsi, consommer de la corne de rhinocéros aurait en fait exactement le même effet pharmacologique que se ronger les ongles : à savoir absolument aucun effet.

Le rhinocéros s’ajoute donc à la liste des animaux en danger à cause de la médecine orientale. Même si certaines initiatives telles que celle-ci envisagent de protéger cette espèce emblématique de l’extinction. Pensez-vous que l’injection de médicaments toxiques dans les cornes de rhinocéros sera suffisante pour les sauver ?