Une chienne peut-elle avoir une grossesse nerveuse ?

· 25 février 2019
La grossesse nerveuse peut aussi se produire chez une chienne. Le savez-vous ?

Lorsque nous entendons grossesse nerveuse, nous avons tendance à penser que cela n’arrive qu’aux êtres humains. En effet, nous l’avons toujours associée aux émotions et aux pensées. Cependant, à la surprise générale, c’est aussi quelque chose qui peut arriver chez les chiennes.

Nous allons donc vous expliquer ce qu’est une grossesse nerveuse, comment et pourquoi les chiennes peuvent en avoir une et s’il existe une manière de l’éviter.

Qu’est-ce qu’une grossesse nerveuse ?

Contrairement à ce que la grande majorité des gens pense, la grossesse nerveuse n’est pas une maladie. C’est un trouble hormonal qui provoque les mêmes symptômes qu’une grossesse, mais sans en être une.

Ainsi, même lorsque la femelle n’est pas enceinte, elle peut avoir le ventre gonflé et du lait dans les mamelles. Mais aussi des nausées, de la fatigue, comme si elle était enceinte.

chienne vivant une grossesse nerveuse

On croit généralement que la grossesse nerveuse chez les chiennes est quelque chose d’instinctif qui agit comme un mécanisme de survie. Puisque dans le cas où quelque chose arriverait à la mère, une autre chienne pourrait prendre soin et allaiter ses chiots, et donc les maintenir en vie.

En effet, cela se vérifie actuellement avec les loups. Quand la louve dominante est en gestation, le reste des louves présentent des symptômes de grossesse. De cette manière, même s’il survenait quelque chose à la future mère, n’importe laquelle d’entre elles pourraient se charger des chiots. En préservant ainsi l’espèce.

Même s’il est certainement possible que ce mécanisme d’alerte ne soit pas nécessaire dans le cas des chiennes domestiques, c’est quelque chose d’instinctif et donc d’inné qui se poursuivra tout au long de leur vie.

Symptômes de la grossesse nerveuse

Les symptômes de la grossesse nerveuse seront les mêmes que ceux d’une grossesse réelle :

  • Augmentation de la taille des mamelles
  • Lait dans les mamelles
  • Nausées
  • Le fait de « prendre soin » des jouets et objets comme s’il s’agissait de petits. Votre chienne peut commencer à utiliser une de ses peluches comme si c’était un chiot. Non seulement en la protégeant et en l’approchant de ses mamelles pour la nourrir mais aussi en ne permettant à personne de s’approcher. Même si vous ne voyez pas d’autres signes visibles de la grossesse nerveuse, celui-ci est suffisamment alarmant pour vous pousser à amener l’animal chez le vétérinaire

Traitement d’une grossesse nerveuse

Lorsque vous voyez des signaux qui indiquent que votre chienne souffre de ce trouble hormonal, vous devez impérativement faire appel à un vétérinaire. Une accumulation de lait dans les mamelles pourrait provoquer une mammite. Celle-ci entraînerait de possibles complications, voire même des troubles de comportement.

C’est pourquoi le traitement se concentrera précisément sur ce symptôme. Pour cela, on administrera des antiprolactiques à l’animal, un médicament qui diminuera la génération de la prolactine qui permet aux mamelles de se remplir de lait.

Si une accumulation de lait ou une mammite a causé de graves problèmes de comportement chez la chienne, elle pourra être traitée avec des anxiolytiques. Mais rappelez-vous, toujours sous surveillance médicale. N’ayez jamais recours à l’automédication pour soigner votre animal.

Il peut exister des cas où les vétérinaires ne pensent pas que le traitement soit judicieux. Cependant, il y a certaines mesures que vous pouvez prendre à la maison, comme par exemple :

grossesse nerveuse chez la chienne

  • Évitez l’autostimulation des mamelles avec la langue. En effet, cela pourrait signifier que la production de lait se poursuit, et si l’animal n’avait pas encore de mammite, elle peut se présenter.
  • Éloignez ses jouets jusqu’à ce que cela se termine. Si votre chienne voit ses jouets comme des bébés, éloignez-les. Le fait de les voir ne fera qu’alimenter la grossesse nerveuse de son subconscient et elle mettra plus de temps à se récupérer.
  • Réduisez la consommation d’eau. Cela favorisera la diminution de la création de lait.
  • Augmentez l’exercice physique. L’exercice physique permet à notre organisme d’agir correctement et permettra de distraire votre animal de compagnie. Ce qui permettra une disparition progressive des symptômes.

Normalement, ce dysfonctionnement hormonal qui conduit les chiennes à avoir des symptômes similaires à une grossesse réelle, doit se calmer après trois semaines. Entre temps, donnez de la tendresse à votre animal de compagnie puisque même si vous savez qu’il n’est pas vraiment en gestation, c’est tout comme. C’est pourquoi il a besoin de toute votre compréhension.