Types de cancer qu’un chien peut détecter

26 décembre 2018
Saviez-vous que l'on pouvait dresser les chiens à détecter certains types de cancer chez les humains ?

 

Les chiens n’arrêtent pas de nous surprendre. Ces animaux se sont révélés être le meilleur ami qu’un homme puisse avoir. Outre le fait qu’ils servent en société, leur utilité dans des domaines tels que la détection de bombes, de drogues et de personnes disparues est prouvée. A présent, ils détectent aussi le cancer.

Dans le domaine pédagogique, ils sont de remarquables assistants de classe avec de jeunes enfants. Ils apportent leur aide dans plusieurs tâches notamment l’amélioration de la lecture. Au niveau thérapeutique, leur travail avec les enfants atteints du syndrome de Down ou de l’autisme est également remarquable.

L’aide contre le cancer

types de cancer que les chiens peuvent détecter

Dans le domaine de la santé, ils deviennent une meilleure thérapie pour les personnes atteintes d’épilepsie ou de diabète. De même, ils sont très efficaces dans la détection de plusieurs types de cancer.

Plusieurs chiens ont aidé leurs propriétaires dans la détection de plusieurs types de cancer. En effet, ce qui a encore plus accentué le « mythe médical » des chiens, c’est leur capacité à détecter la présence de divers types de cancer dans le corps humain.

Le premier cas a été documenté au Royaume-Uni à la fin des années 1980
. Une dame est allée chez le médecin après avoir insisté sur le fait que son Border Collie avait vu un grain de beauté apparaître sur l’une de ses jambes. La tâche, qui avait déjà été examinée par un dermatologue et classée comme bénigne, a fini par être un mélanome à un stade précoce. Si l’animal n’avait pas fait cette découverte, la dame serait morte.

Comment ils s’y prennent

C’est grâce à leur museau que les chiens détectent les types de cancer et les tumeurs malignes chez les individus. Il contient environ 300 millions de récepteurs olfactifs.

Dressés à cet effet, ils peuvent identifier des variations imperceptibles aux narines des êtres humains (5 millions de récepteurs olfactifs).

En plus, ils ont même la capacité de détecter l’existence d’une maladie lorsqu’elle est encore au stade « zéro ». À ce moment, aucune des méthodes traditionnelles n’est capable de le faire.

Ce qu’ils détectent sont des composés organiques volatils (COV). C’est-à-dire, de petites particules produites par des corps malins qui se propagent dans tout le corps.

Types de cancer que les chiens peuvent détecter

  • Prostate : cancer le plus fréquent chez les hommes avec un pourcentage 21,3%. Les chiens le détectent dans l’urine avec une précision comprise entre 93% et 95%. Au Royaume-Uni, la Medical Detection Dogs Foundation utilise ces animaux pour identifier les « faux résultats positifs » que répandent habituellement le test classique utilisé pour le rejet de cette pathologie.
  • Ovaires : détectés en phase initiale. Le taux de survie pour ce cancer est de 90%. La principale difficulté est que plus de 60% des cas sont diagnostiqués quand ce type de cancer est déjà à un stade très avancé et développé. L’un des facteurs entravant leur identification rapide est les symptômes associés à d’autres conditions notamment la constipation ou l’inflammation. Cependant, à travers l’urine, les chiens détectent la formation d’une tumeur.
  • Poumons : en reniflant les odeurs, le taux d’efficacité de la plupart des chiens dressés pour « sentir » le cancer du poumon est de 100%.
  • Peau : nous avons déjà mentionné que la première « anecdote connue » concernant la capacité des chiens à identifier cette terrible maladie, était un mélanome embryonnaire. Dans ce cas, on entraîne les animaux à percevoir l’odeur qu’émet directement le corps de chacun des patients.
  • Colon, rein et intestins : avec une efficacité supérieure à 98%, la présence de tumeurs dans ces organes se détecte via le souffle des personnes malades ou par leurs excréments.

Il existe également des études soutennant l’efficacité des chiens dressés pour détecter le cancer du sein et de la vessie.

les chiens peuvent détecter certains types de cancer chez leurs maîtres

Dressage

Les races telles que les Labrador sont les plus utilisées et ont une tendance naturelle à capter et à détecter les odeurs. Mais les spécialistes estiment que l’on peut dresser n’importe quel chien pour déceler la maladie.

En fonction de l’organe affecté, l’odeur des particules volatiles générées est unique. C’est pourquoi les chiens reçoivent un dressage particulier. Ainsi, de la même manière qu’on les dresse pour les fonctions de sécurité, les encouragements positifs (récompenses) s’utilisent aussi pour former ces agents de santé.