Tout ce que vous avez besoin de savoir sur la dysplasie de la hanche chez les chats

· 24 mai 2019
Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur la dysplasie de la hanche chez les chats. Il s'agit d'une maladie qui n'est peut-être pas très fréquente, mais dont les conséquences sont gênantes.

Même s’il s’agit d’une pathologie relativement peu courante, et qui est liée à la génétique, il est important de la connaître car elle affecte la démarche naturelle des animaux. Dans cet article, nous allons vous présenter tout ce qu’il faut savoir sur la dysplasie de la hanche chez les chats.

Qu’est-ce que la dysplasie de la hanche chez les chats ?

Il s’agit d’un problème peu courant chez les félins, et plutôt associé aux chiens. En fait, la dysplasie de la hanche entraîne un développement anormal et une dégénérescence des articulations de cette zone.

Certaines races présentent une prédisposition génétique. C’est notamment le cas du Main Coon et de la plupart des femelles. D’ailleurs, dans certains cas graves, des os peuvent même mal se placer, ce qui entraîne des cartilages endommagés en raison de mouvements peu naturels, de l’arthrose à force de boiter voire même une douleur paralysante.

La dysplasie de la hanche chez les chats survient lorsque l’animal est encore petit, autrement dit, lorsque ses os ne sont pas encore totalement développés. Ensuite, elle s’aggrave avec le temps. Les dislocations et les dommages au niveau des cartilages vont engendrer des micro-fractures qui empêcheront l’animal de marcher correctement, d’escalader, de sauter ou de jouer.

dysplasie de la hanche chez les chats

Quels sont les symptômes de la dysplasie de la hanche chez les chats ?

Même s’il est évident que seul un vétérinaire peut poser un tel diagnostic, en tant que maîtres, nous avons l’obligation de faire attention à certains symptômes ou signes qui peuvent évoquer une dysplasie de la hanche chez les chats :

1. Il est moins actif

On attribue souvent une baisse d’activité chez les chats âgés. Cependant, les adultes et les chats plus âgés qui sont en bonne santé courent, sautent et montent aux arbres aussi. Par conséquent, si votre compagnon cesse de jouer ou de faire certaines activités qu’il affectionne, vous devez l’emmener chez le vétérinaire.

2. Douleurs

La dysplasie de la hanche chez les chats est très douloureuse. Il est donc normal d’entendre votre chat se plaindre dans certaines postures, mouvements ou en marchant. Si vous le touchez dans le bas du dos, il se peut qu’il miaule très fort. Mais ce n’est pas parce qu’il n’aime pas les caresses, c’est simplement qu’il a mal.

3. Craquements

Soyez très attentif aux « sons » produits par votre chat lorsqu’il marche, qu’il bouge dans son sommeil ou qu’il se déplace. En cas de dysplasie, il est normal d’entendre un craquement au niveau de la hanche. Il se manifeste principalement lorsque l’animal veut se lever après avoir passé plusieurs heures immobile ou couché dans son lit ou sur un tapis.

dysplasie de la hanche chez les chats

4. Épaules rentrées

Voici un autre symptôme évoquant une dysplasie de la hanche chez les chats. On remarque alors que la partie avant est de plus en plus large. À quoi est-ce dû ? Au fait que l’animal ait transféré le poids de son corps vers l’avant. En fait, c’est comme s’il était allé à la salle de sport pour n’exercer que son torse.

5. Dos arqué

En lien avec le point précédent, la dysplasie entraîne des changements au niveau de la colonne vertébrale. En effet, lorsqu’il marche, le chat doit se pencher vers l’avant et, pour ne pas générer de poids sur les pattes arrières, il courbe le dos. Vous verrez alors qu’il n’appuie presque pas ses coussinets arrière pour se déplacer. Il se peut également qu’il se mette à boiter.

Traitement de la dysplasie de la hanche chez les chats

Dans la mesure où il existe d’autres maladies aux symptômes similaires, la dysplasie de la hanche chez les chats n’est pas toujours correctement identifiée. Dans de nombreux cas, un boitement excessif -d’un ou deux côtés- est la preuve irréfutable d’une dysplasie. 

Le vétérinaire se chargera alors d’examiner les articulations de la hanche et effectuera des radios de la zone pelvienne pour identifier le problème. Une fois le diagnostic posé, il existe différents traitements pour pallier aux symptômes de la dysplasie et éviter son développement. À l’heure actuelle, il n’est pas possible de guérir la dysplasie de la hanche chez les chats.

On peut y ajouter une thérapie physique, restreindre les activités de l’animal, lui administrer des anti-inflammatoires par voie orale ou en injection ou contrôler son poids. On peut même envisager, dans certains cas avancés, une chirurgie qui peut aller jusqu’à un remplacement complet de la hanche.

 

  • Moraleda, L., Albiñana, J., Salcedo, M., & Gonzalez-Moran, G. (2013). Displasia del desarrollo de la cadera. Revista Espanola de Cirugia Ortopedica y Traumatologia. https://doi.org/10.1016/j.recot.2012.10.005