Régime alimentaire adapté à un chien souffrant d’insuffisance rénale

· 13 octobre 2018
Avec cette maladie, même si l'un des deux reins peut pallier la défaillance de l'autre, vous devez impérativement offrir à votre animal une alimentation adaptée afin d'éviter que la maladie ne progresse

L’insuffisance rénale est assez commune chez les chiens. Elle est même considérée comme la maladie la plus fréquente chez les chiens âgés. Elle est étroitement liée à l’alimentation. Il est donc nécessaire d’adapter les besoins nutritionnels de votre animal à l’état de ses reins.

Chien souffrant d’insuffisance rénale : caractéristiques de la maladie

Les reins d’un chien souffrant d’insuffisance rénale ne fonctionnent pas correctement. Cette défaillance entraine alors de multiples conséquences pour l’organisme car les reins sont comme des filtres que notre corps utilise pour éliminer les toxines sanguines et divers déchets.

L’insuffisance rénale peut apparaitre pour diverses raisons, comme des problèmes circulatoires ou la présence de toxines. Toutefois, c’est souvent la vieillesse qui est à l’origine de l’apparition de cette maladie. En effet, les chiens âgés souffrent souvent d’une insuffisance rénale chronique. Cette dernière est liée à l’usure des reins ou à d’autres maladies comme l’hypertension ou le diabète.

La bonne nouvelle c’est que les chiens ont deux reins. Par conséquent, chez un chien souffrant d’insuffisance rénale, le rein sain compense normalement les défaillances du rein malade. Toutefois, vous devez offrir à votre animal un régime alimentaire adapté. Vous éviterez ainsi que la maladie n’atteigne un point de non-retour.

chien incontinent souffrant d'insuffisance rénale

Chien souffrant d’insuffisance rénale : conséquences, diagnostic et traitement

Un chien atteint d’insuffisance rénale présente une urine peut concentrée et a souvent soif. Il peut aussi perdre du poids car les chiens qui souffrent de cette pathologie mangent généralement peu. D’autres symptômes plus graves, tels que des vomissements ou une haleine ammoniacale, peuvent également apparaitre. C’est pourquoi on confond parfois l’insuffisance rénale avec les infections urinaires auxquelles elle peut être associée.

Si vous pensez que votre animal souffre d’insuffisance rénale, la première chose à faire est bien sûr de vous rendre chez le vétérinaire. Ce dernier vous indiquera les étapes à suivre, à commencer par le diagnostic de la maladie à partir d’une analyse de sang.

La réhydratation, la dialyse ou même la greffe sont des solutions possibles à l’insuffisance rénale. Néanmoins, dans la plupart des cas, un chien qui souffre d’insuffisance rénale doit avant tout changer de régime alimentaire. Il pourra ainsi réduire la pression qui s’exerce sur ses reins.

Chien souffrant d’insuffisance rénale : régime alimentaire recommandé

Le régime alimentaire constitue l’un des piliers du traitement d’un chien contre l’insuffisance rénale. Nous estimons donc qu’il est souhaitable de consacrer quelques lignes de cet article à la clarification d’une série de directives pour contrôler l’alimentation d’un animal malade.

croquettes spéciales pour chiens souffrant d'insuffisance rénale

Ce régime alimentaire, élaboré à partir de nourriture fraiche et d’eau, doit permettre de bien hydrater l’animal. Vous devez également porter une attention toute particulière aux minéraux tels que le sodium, le phosphore et les protéines. Le chien doit consommer ces éléments en quantité limitée même si, en ce qui concerne les protéines, celles-ci sont plus que nécessaires. Elle doivent donc être d’une grande qualité.

Quant aux aliments disponibles dans le commerce, certains sont spécialement conçus pour les animaux âgés. Une autre option s’offre aussi à vous. De fait, vous pouvez préparer des plats faits maison pour votre animal en suivant les instructions de votre vétérinaire.

Il convient de préciser que vous ne devez jamais saler les aliments de votre animal. Son régime alimentaire doit également être pauvre en phosphore. Évitez donc de donner à votre chien du foie, du poisson, du fromage, des produits laitiers et des légumes. Le riz, la viande de poulet et les œufs peuvent être une excellente option, tant que ces aliments soient autorisés par le vétérinaire. Le but est de donner à votre animal des protéines de qualité qui stimulent le fonctionnement de ses reins.

Il est déconseillé de donner à votre chien des croquettes qui ne sont pas conçues pour les animaux qui souffrent de cette pathologie. Bien souvent, ces croquettes contiennent des protéines de mauvaise qualité qui ne proviennent même pas de viande. Ces dernières peuvent détériorer davantage l’état des reins d’un chien malade. Par conséquent, en tenant compte des conseils de professionnels et en veillant à l’alimentation de votre animal, vous permettrez à ce dernier de vivre encore quelques années, même si ses reins sont abimés.