L’usage de contraceptifs chez les chiennes et les chattes

21 avril 2018
L'usage de contraceptifs chez les chiennes et les chattes présente de multiples avantages, aussi bien pour la santé de l'animal que pour prévenir une éventuelle grossesse, même si un usage prolongé peut provoquer une série d'effets secondaires.

L’usage de contraceptifs chez les chiennes et les chattes est au cœur des débats de la médecine vétérinaire moderne. Aujourd’hui, ils sont disponibles sous forme de pilules ou d’injections. Cependant, leur efficacité est controversée parmi les vétérinaires et les propriétaires d’animaux.

Nous examinerons ci-dessous les caractéristiques de cette méthode de contraception. Nous vous donnerons également quelques recommandations pour les utiliser consciemment.

Comment fonctionnent les contraceptifs chez les chiennes et les chattes?

L’action des contraceptifs chez les femelles canines et félines est très similaire à celle des contraceptifs utilisés par les femmes. Toutefois, leur efficacité n’atteint pas les 100% souhaitables. C’est pourquoi ils sont considérés comme une méthode temporaire et palliative d’une éventuelle grossesse.

Les contraceptifs contiennent une concentration importante de progestérone qui supprime la sécrétion d’œstrogènes dans l’organisme de la femelle. Ils permettent ainsi d’empêcher, ou de rendre difficile, l’ovulation afin d’éviter la fécondation lors des saillies.

Les contraceptifs sont également disponibles sous formes de pilules ou d’injections. Dans ce dernier cas, il ne s’agit pas d’un vaccin mais bien d’une application intraveineuse du contenu de la formule.

labrador couché sur un lit

Il convient de noter que la version injectable est souvent plus recommandée. En effet, elle garantit que la femelle reçoive la dose nécessaire du contraceptif. En revanche, l’animal peut facilement recracher ou vomir les pilules. Le contraceptif n’a alors aucun effet.

Ce qu’il faut savoir sur les contraceptifs chez les chiennes et les chattes

Avant d’administrer des pilules ou des injections à votre chienne ou votre chatte, vous devez impérativement connaitre les avantages et les inconvénients de cette méthode. Nous vous résumerons ci-dessous les principaux aspects positifs et négatifs de leur utilisation.

L’intérêt principal d’utiliser des contraceptifs chez les chiennes et les chattes est d’aider à contrôler la surpopulation des animaux errants. De même, les contraceptifs contribuent à diminuer les cas d’abandons suite à une reproduction non-désirée ou irresponsable des animaux.

En plus de ces avantages, les contraceptifs sont des méthodes non invasives qui sont souvent recommandées pour les femelles qui ne peuvent pas subir d’interventions chirurgicales.

Quant aux inconvénients, il convient de souligner les risques d’un usage prolongé de contraceptifs pour la santé des chiennes et des chattes. De fait, les contraceptifs provoquent des effets secondaires dont nous parlerons ci-dessous.

Quelques effets secondaires

Différentes recherches ont montré que les femelles soumises aux contraceptifs depuis plus de deux ans ont souvent tendance à développer les pathologies suivantes :

  • Tumeurs mammaires.
  • Cancer de l’utérus.
  • Maladies utérines (principalement l’endométrite et le pyomètre).
  • Infections urinaires.
  • Atrophie des organes sexuels.
  • Diminution de la production de cellules dans la moelle osseuse.
  • Saignements abondants ou hémorragies sévères dues à une utilisation abusive de contraceptifs.
  • Les contraceptifs ne garantissent pas non plus une efficacité à 100%. Par conséquent, il existe un risque pour la santé de la femelle sans que la prévention d’une éventuelle grossesse ne soit assurée.

Reproduction responsable et autres bénéfices de la castration

La castration ou la stérilisation consiste à extraire les organes sexuels par le biais d’une intervention chirurgicale sous anesthésie générale. Cette opération consiste à extraire les ovaires et l’utérus chez les femelles et d’extraire les testicules chez les mâles.

La stérilisation est l’unique méthode pour prévenir une éventuelle grossesse avec une fiabilité de 100%. Toutefois, la castration n’est pas indiquée pour contrôler la reproduction.

Le fait de stériliser une femelle offre de nombreux avantages pour sa santé, par exemple :

  • Prévenir différentes pathologies et réduire la propension aux tumeurs, à la dysplasie, à l’épilepsie, à l’hémophilie, aux maladies vénériennes, etc.
  • Améliorer et prévenir les troubles du comportement : surtout si l’animal a tendance à montrer des conduites défensives ou à s’échapper pendant les périodes de chaleur.
  • Combattre les pratiques néfastes comme l’abandon ou la surpopulation des animaux errants.
  • Les femelles cessent de subir les importants changements hormonaux des périodes chaleur.
  • Les mâles et les femelles stérilisés se montrent plus affectueux et moins agressifs. Ils vivent donc plus harmonieusement avec les humains et d’autres animaux.
  • Les animaux stérilisés acceptent plus facilement les processus de dressage et de sociabilisation car ils sont plus obéissants et moins anxieux.
chatte enceinte

Mesures préventives (et palliatives) pour prévenir la grossesse

De nombreux propriétaires souhaitent prévenir une éventuelle grossesse de leur animal. Cependant, ils ne peuvent pas le stériliser immédiatement et préfèrent ne pas utiliser de contraceptifs. Dès lors, que faire pour éviter une grossesse?

Dans ce cas, vous devez empêcher la femelle d’entrer en contact ou de rester avec un mâle fertile. Vous pouvez la garder plus longtemps à l’intérieur de la maison et ne pas la laisser sortir ou diminuer le temps de ses promenades pendant les chaleurs.

Il est également important d’éviter que la femelle ne s’échappe ou ne se retrouve près d’un mâle. Si vous possédez également un mâle chez vous, vous devez les séparer pendant les chaleurs de la femelle.

Cependant, il est clair que toutes ces mesures sont des mesures palliatives et qu’elles n’offrent aucune certitude quant à leur efficacité. Elles essayent simplement d’empêcher la femelle de s’accoupler en évitant tout contact avec un mâle fertile.

Il est également essentiel de rappeler qu’aucun médicament ne doit être administré sans consultation préalable d’un professionnel compétent. Par conséquent, avant d’opter pour des contraceptifs pour chiennes ou chattes, vous devez impérativement consulter un vétérinaire de confiance.