La sagesse d’un chien errant

· 24 mars 2018

Selon le pays ou la ville où vous vivez, vous pourrez voir plus ou moins d’animaux (surtout des chiens) abandonnés ou dans la rue. Dans certaines régions, c’est même un problème très grave qu’il est très difficile d’éradiquer même s’il y a des campagnes de stérilisation ou si de nouveaux refuges s’ouvrent.

Beaucoup d’entre nous voudraient les ramener chez soi, mais c’est impossible. Cependant, si vous avez la possibilité d’adopter au moins un chien errant, vous saurez ce qu’est la loyauté et la gratitude éternelle.

La statue du chien errant

un chiot errant blanc, tout seul

Pour sensibiliser la population de Mexico, un artiste nommé Girasol Botello a créé une statue en l’honneur d’un chien, « Peluso ». L’idée était très intéressante : montrer aux passants que les animaux ne peuvent pas passer inaperçus aux yeux des humains.

La statue porte une plaque avec une phrase déchirante qui devrait avoir un impact sur la population :

« Mon seul crime était de naître et de vivre dans la rue ou d’être abandonné.

Je n’ai pas demandé à naître et malgré ton indifférence et tes coups,

tout ce que je te demande, c’est ce qui reste de ton amour.

Je ne veux plus souffrir, survivre au monde n’est qu’une question d’horreur !

Aidez-moi, s’il vous plaît ! »

–Le chien –

la statue du chien errant à Mexico

La statue de Mexico fait partie des nombreuses statues qui ont été érigées à travers la planète. Par exemple, dans le métro de Moscou, on peut retrouver également une statue en hommage à tous ces chiens sans-abris.

Le chien utilisé comme « muse » vivait à la gare et avait été nommé « Enfant ». Ainsi, tous ceux qui prenaient le métro le connaissaient. Il a été tué par une femme qui est allée le voir avec son animal de compagnie après l’avoir entendu aboyer de la rue ; elle « craignait » qu’il l’attaque.

La dure réalité des chiens errants

Les chiens qui vivent dans la rue dorment où ils peuvent, mangent ce qu’ils obtiennent, agonisent sur une place, souffrent du froid en hiver et de la chaleur en été, sont maltraités par des gens sans cœur, se battent pour un morceau de viande et ont des bébés n’importe où.

Un chien errant souffre avant la naissance et, une fois né, il doit survivre par n’importe quel moyen. Mendiant un morceau de pain pour une caresse ou un mot gentil. Les programmes ou campagnes de stérilisation et de santé animale ne sont pas suffisants dans certaines villes et la croissance de la population canine est un problème.

L’adoption est l’une des solutions, même si elle comporte un « plafond ». Car bien sûr, on ne peut pas ramener tous les chiens à la maison ! Que fait-on de ceux qui restent ? Malheureusement, ils passent toute leur vie dans un « chenil » ou à l’abri de la pluie ou du froid, mais peuvent passer des jours ou des semaines dans un petit box partagé avec plusieurs autres animaux dans la même situation.

Que peut nous apprendre un chien errant ?

deux chiens dans un chariot

Si vous envisagez d’adopter un animal qui vit dans la rue ou qui a été emmené dans un refuge, n’oubliez pas qu’à partir du moment où vous lui montrerez votre nouvelle maison, le chien sera si reconnaissant qu’il n’hésitera pas à donner sa vie pour vous. C’est une des « maximes » de la rue : fidélité à 100 % à celui qui me sauve. Voulez-vous savoir quelles sont les autres ?

  1. La vie est belle quand on la partage avec quelqu’un.
  2. Les opportunités sont faites pour en profiter.
  3. La sieste (et le repos) est très importante.
  4. Le temps passé en famille est inestimable.
  5. La patience est une vertu que peu de gens connaissent.
  6. L’amour est toujours inconditionnel.
  7. Aidez les autres et vous vous aiderez vous-même.
  8. Improvisez et essayez de vous amuser avec ce que vous trouvez.
  9. N’ayez pas peur ou honte de demander de l’aide.
  10. Réglez vos problèmes le plus rapidement possible.

Alors, comment avez-vous trouvé ce portrait d’un chien errant ? Sans aucun doute, ces animaux nous apprennent beaucoup et cela vaut la peine de prendre leur sagesse et leur expérience… Pendant que nous les couvrons d’amour !