L’infection à Campylobacter présente chez les chiens

27 mars 2019
L'infection à Campylobacter se soigne généralement en 10 jours de traitement maximum, mais les enfants et les personnes âgées sont souvent plus sensibles à cette maladie.

Les maladies transmises par les animaux de compagnie sont nombreuses. Par conséquent, il vaut mieux bien les connaître. Dans l’article qui suit, nous vous donnerons toutes les informations relatives à l’infection à Campylobacter.  Cette dernière est présente chez les chiens et peut, entre autres, provoquer chez l’humain une diarrhée.

Que devez-vous savoir à propos de l’infection à Campylobacter

L’infection à Campylobacter est une des principales causes de la diahrée. En effet, elle constitue une des intoxications alimentaires les plus fréquentes. Elle peut toucher des millions de personnes chaque année. Principalement les bébés, les adolescents et les jeunes adultes qui vivent dans des conditions d’hygiène et de propreté précaires.

Diverses bactéries (comme le Jejuni, Coli et Fetus) composent le genre Campaylobacter. Ce dernier est très commun chez les animaux de la ferme ou de compagnie. Ces micro-organismes, de forme allongée, requièrent de faibles niveaux en oxygène pour survivre et ne se déplacent pas tout seuls. Ils sont présents dans les intestins et sont ensuite éliminés dans les selles.

La contagion se produit par l’absorption d’eau ou d’aliments déjà contaminés par ces bactéries. Elle peut également se transmettre au contact de matières fécales d’une personne malade. Comme par exemple lorsqu’une mère nettoie son bébé.

les symptômes de l'infection à Campylobacter

Quels-sont les symptômes d’une infection à Campylobacter ?

Les principaux symptômes d’une infection à Campylobacter commencent deux jours après que la bactérie soit entrée dans l’organisme. Nous pouvons différencier deux grands groupes de maladies causées par cette infection :

1. Maladies entérites

Elles sont provoquées par deux bactéries Campylobacter Coli et Jejuni. Elles se soignent en 10 jours environ. La diarrhée est le symptôme le plus connu de cette infection. Mais elle provoque également une inflammation de l’intestin, de la fièvre, une douleur abdominale, des maux de tête, des nausées, des vomissements et une sensation générale de mal-être.

2. Maladies extra-intestinales

C’est la Campylobacter Fetus qui provoque ces maladies, qui sont moins fréquentes mais plus graves. Elle peut toucher le coeur et les vaisseaux sanguins et provoquer une endocardite ou une péricardite. Les maladies extra-intestinales provoquent également un trouble neurologique connu comme le Syndrome de Guillain-Barré. Mais aussi des infections urinaires, une pancréatite et de l’arthrite.

Diagnostic, traitement et prévention de l’infection à Campylobacter

Quand certains des symptômes indiqués précédemment sont détectés et que nous sommes conscients d’avoir été en contact avec un chien ou un animal de la ferme- et plus concrètement de ses selles- il vaut mieux consulter rapidement un médecin.

Certains professionnels prescrivent une analyse de sang. Ils déterminent ainsi s’il y a des altérations dans le calcul des globules blancs ou dans le pH sanguin. On peut également réaliser un examen microscopique des selles ou une hémoculture (du sang).

traitement de l'infection à Campylobacter

Une fois l’infection à Campylobacter diagnostiquée, l’étape suivante consiste à suivre le traitement approprié. Étant donné que la diarrhée provoque une déshydratation, il est essentiel de boire de l’eau et des boissons isotoniques. En effet, elles redonneront à votre organisme le liquide et les électrolytes perdus.

Suivre une alimentation solide pendant les quatre premiers jours n’est pas recommandé. À partir de ce moment-là, il est plutôt conseillé de consommer des aliments astringents. Tels que des pommes de terre, du pain grillé, du riz, du poulet ou du poisson grillé, et ce, en petites quantités.

Dans les cas avancés, on peut suivre un traitement avec des antibiotiques ou des anti-microbiens comme l’azithromycine et l’érythromycine.

Le pronostic d’infection à Campylobacter est positif pour la majorité des patients qui s’en remettent en 10 jours maximum. Néanmoins, il faut prendre en compte que les enfants de moins de deux ans, les personnes âgées et les immuno-déprimés sont des groupes à risque face à ce type de bactéries.

Peut-on prévenir une infection de ce genre en ayant des animaux de compagnie à la maison ? Bien sûr que oui. L’hygiène est fondamentale, par conséquent il faut veiller à bien se laver les mains après avoir joué avec le chien ou nettoyé ses selles.

Il est également important de désinfecter ces objets qui peuvent être contaminés par les selles infectées de nos animaux de compagnie. Nettoyez bien les aliments que vous consommez et ne buvez pas d’eau des rivières ou des ruisseaux si vous êtes en vacances. Par ailleurs, évitez la consommation de produits laitiers non pasteurisés.