L’importance de garder une maison sans puces

· 5 octobre 2018
Garder sa maison sans puces est un acte d'hygiène fondamental pour conserver le bien-être de tous les membres de la famille. Il s'agit aussi d'éviter de nombreuses maladies.

Les puces présentent une grande résistance et peuvent survivre dans des conditions précaires. Une puce est censée pouvoir survivre 1 semaine sans alimentation.

De plus, si elles sont dans des environnements qui leur sont favorables, elles sont capables de se reproduire très rapidement. On peut par exemple citer le dos d’un animal domestique. Une femelle adulte peut y apposer jusqu’à 50 œufs par jour.

C’est pour cela qu’il sera toujours préférable de faire un travail de prévention continue au lieu d’affronter une infestation.

8 conseils faciles pour garder votre maison sans puces

1 – Le traitement préventif antiparasites pour votre animal de compagnie

Avant, il était nécessaire d’exposer le chien à des produits chimiques forts quand il avait des puces sur une bonne partie de son corps, totalement envahi par ce fléau. Ce traitement était malheureusement peu efficace à cause de nombreuses raisons. En plus d’affecter la santé de l’animal et du maître de par son odeur forte, il s’agissait aussi de pouvoir visualiser les puces.

garder une maison sans puces

Depuis déjà quelques années, il est possible de compter sur des traitements préventifs qui n’exposent l’animal à aucun risque. Il est suffisant de garder à jour l’application de pipettes ou de sprays recommandés pour faire fuir les puces, tout en évitant qu’elles ne s’approchent du corps de votre animal. L’idéal est d’appliquer ces solutions au moins 2 fois par an et de consulter le vétérinaire avant d’opter pour un produit en particulier.

Vous pourrez aussi opter pour les colliers anti-puces.

2 – Une illumination et une ventilation adéquates

Les puces sont très sensibles à la lumière solaire ou artificielle et préfèrent être à l’abri ou cachées pour se protéger. C’est l’une des raisons pour lesquelles elles se logent la plupart du temps dans le dos de l’animal. Pourquoi ? C’est là que les poils se concentrent et qu’elles ont de l’ombre.

C’est pour cela qu’il est recommandé d’apporter une ventilation et une illumination adéquates pour garder la maison sans puces.

3 – Une hygiène renforcée

Avoir un animal de compagnie nécessite déjà le renforcement de l’hygiène de la maison. Pour prévenir l’apparition de puces, il est tout particulièrement nécessaire de prêter attention aux recoins et aux petits espaces les plus obscures. C’est là que s’accumulent les résidus et que peuvent se cacher les parasites.

4 – La coupe des poils de votre animal de compagnie

Comme nous l’avons déjà vu, les puces préfèrent les lieux les plus réservés et avec de l’ombre pour « se cacher » et se reproduire.

C’est pour cela qu’elles prolifèrent plus rapidement dans le dos des chiens avec un pelage abondant.
Il est recommandé de couper les poils de votre animal de compagnie au moins une fois par an.
Faites-le si possible pendant la saison estivale car il fait plus doux.

C’est aussi une bonne chose de brosser le chien une à deux fois par semaine afin d’éviter l’accumulation de poils morts.

5 – Le moment du bain

le bain du chien pour enlever les puces

Les puces n’aiment pas beaucoup l’eau car elles peuvent facilement s’y noyer. C’est pour cela qu’une bonne manière d’éviter leur apparition et de combattre la prolifération de ces parasites.

Il est important de laver votre chien toutes les semaines. Il faudra également bien veiller à ce que votre animal se sèche correctement les poils et la peau après le bain.

6 – L’application des liquides ou des aérosols spécifiques pour la maison

Des produit spécifiques pour garder la maison sans puces sont en vente dans les grandes surfaces conventionnelles. Il s’agit de nettoyants liquides ou d’aérosols qui préviennent l’entrée et la reproduction de ces parasites.

7 – Attention avec les promenades dans la rue

Emmener votre chien se promener est une excellente idée pour sa santé et aussi pour la vôtre. En revanche, il est nécessaire de faire attention à ne pas trop l’exposer aux puces et aux tiques.
Cela est d’autant plus vrai pendant l’été.

Il faudra éviter d’emmener votre chien vers des lieux sales. Il n’est pas non plus conseillé de le laisser entrer en contact avec des chiens abandonnés ou pas très bien traités.

 

 8 – Des solutions naturelles et faites-maison contre les puces

Les remèdes naturels pour garder la maison sans puces sont efficaces. L’odeur de certaines substances peut éviter que ces parasites ne s’approchent ou elle peut même les faire migrer. De plus, ce sont des solutions beaucoup moins agressives pour votre santé.

Vous pouvez opter pour des nettoyages mensuels dans toute la maison. Il est très efficace de recourir à certaines infusions et préparations faites-maison. C’est mieux qu’un produit chimique industriel.

Il y a 4 remèdes faits-maison faciles à préparer pour combattre les puces :

  • l’huile d’eucalyptus
  • la préparation d’huile de lavande et de vinaigre de pomme
  • la préparation d’eau, de jus de citron et de bicarbonate de soude
  • l’infusion de menthe avec du Pennyroyal

Garder une maison sans puces est facile si vous y appliquez les soins préventifs nécessaires. Faire attention à sa maison est aussi une tâche de responsabilité et d’éducation saine de nos animaux de compagnie.

Source de l’image principale : Cristian Arriagada