Les parasites intestinaux chez le chien

3 janvier 2019
Comment se débarrasser des parasites intestinaux chez le chien ?

De tous les maux dont notre compagnon à quatre pattes peut souffrir, l’un des plus délicats sont les parasites intestinaux. Il s’agit de vers dont les dégâts peuvent être si graves qu’ils causent souvent la mort de l’animal.

Cette maladie est généralement beaucoup plus dangereuse chez les chiots. Les chiens adultes peuvent néanmoins être également affectés. Nous vous expliquerons ci-après tout ce que vous devez savoir si vous n’étiez pas au fait de cela.

Les types de parasites intestinaux

Il existe 7 types de parasites intestinaux principaux pouvant affecter la santé des chiens. Ils s’agit :

Des ankylostomes

Il s’agit du parasite le plus commun dont peuvent être infectés les chiens après avoir consommé différents types de larves ou d’œufs. Ceux-ci restent en effet dans l’herbe après avoir été expulsés par un animal ayant déjà été infecté par ce parasite.

Les ankylostomes sont microscopiques. Ils subsistent dans l’intestin grêle. Ils provoquent généralement une diarrhée et une terrible anémie chez les chiens, notamment chez les chiots de quelques mois.

Toxocara canis

parasites intestinaux chez le chien

Ils infectent généralement presque exclusivement les femelles qui allaitent et les chiots de quelques mois. Cela est dû au fait que les larves sont activées pendant la gestation.

Les symptômes de ce type de parasites intestinaux sont les suivants :

  • Faiblesse physique
  • Retard de croissance
  • Toux
  • Douleur abdominale
  • Pneumonie
  • Blocage total du système digestif
  • La diarrhée

Il est important de noter que ces parasites intestinaux ressemblent à de petites nouilles rose blanchâtre. Ils peuvent atteindre 15 centimètres de hauteur.

Toxascaris leoninia

Ils sont presque identiques aux précédent, à la différence qu’ils sont complètement blancs et que leur structure est ronde. Ces parasites intestinaux sont également dangereux et nuisibles.

Les symptômes présentés par les chiens infectés sont les suivants :

  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Toux
  • Faiblisse physique
  • Convulsions

Vous pouvez donc constater qu’il ressemble beaucoup au Toxocara canis.

Trichuris vulpis

Ces parasites intestinaux sont souvent appelés « ascaris trichocéphalose » par les vétérinaires. Ces parasites logent dans l’intestin des chiens et peuvent atteindre jusqu’à 7 centimètres de longueur.

La caractéristique la plus particulière du Trichuris vulpis est que les chiens qui en souffrent ne présentent habituellement aucun type de symptomatologie. Il provoque néanmoins de temps à autres une irritation de l’anus. Le chien traînera alors cette partie du corps sur le sol pour apaiser les démangeaisons.

Uncinaria stenocephala

Il s’agit d’une autre espèce d’ankylostome. Ce parasite est néanmoins rond. Il peut par ailleurs atteindre deux centimètres de long et loge dans le petit intestin.

Une fois qu’il envahit la peau du chien, il peut générer une dermatite aiguë, principalement entre les orteils. Il peut en outre causer des kystes interdigitaux.

La plus grande similitude avec les cas précédents est qu’il provoque également une forte anémie et une diarrhée chez l’animal.

Dipylidym caninum

Connu par presque tous comme le vers solitaire, il s’agit d’un parasite dont la structure se caractérise par sa planéité et pour atteindre jusqu’à 305 centimètres de long.

Les symptômes les plus courants du Dipylidym caninum sont :

  • La diarrhée
  • Faiblesse
  • Retard de croissance chez les chiots de quelques mois

Ce parasite loge dans l’intestin grêle du chien. Il est a rarement observable complètement. Le chien tend à l’expulser par segments à travers ses excréments. Les selles présentent alors un aspect sec, comme de petits grains de riz.

Echinococcus granulosus

parasites intestinaux chez le chien

Contrairement au vers solitaire, il s’agit de l’un des plus petits parasites intestinaux existants. Il mesure seulement 9 millimètres de long.

Il est plat et loge dans le petit intestin de l’animal. Le echinococcu granulosus provoque généralement des diarrhées, des kystes hydatiques et une perte de condition physique.

Il est important de noter que ce parasite est très courant chez le chien. Une fois que le vétérinaire le détecte, la seule solution consiste à l’enlever complètement.

La consommation périodique d’anti-helminthiques prescrite par ce même spécialiste est alors vivement recommandée. Il faut par ailleurs éviter que le chien ne consomment des viscères, notamment de moutons.

Vous avez donc pu constater que votre compagnon à quatre pattes peut être infecté par de nombreux types de parasites intestinaux. Vous devez immédiatement consulter un vétérinaire lorsque vous constater des symptômes.