Les changements de nourriture affectent-ils la santé des chiens ?

· 27 décembre 2018
Vous souhaitez changer l'alimentation de votre chien ? Cela ne se fait pas n'importe comment.

L’une des principales raisons des problèmes intestinaux de nos animaux de compagnie est la variation de la routine en matière d’alimentation, à l’instar de ce qui se produit avec les barbecues en été ou les banquets à Noël. De quelle manière les changements de nourriture affectent-ils la santé des chiens ?

Il convient de garder à l’esprit que les chiens ne s’adaptent pas aussi bien que les humains aux changements de nourriture. Leur flore bactérienne n’est en effet pas aussi variée que celle de l’homme. Un changement soudain de nourriture peut donc entraîner des problèmes de santé gastro-intestinaux, tels que des diarrhées ou des vomissements.

Malgré ce qui précède, il est toutefois recommandé d’adapter le régime alimentaire du chien à son âge.

Changements de nourriture pouvant causer des problèmes de santé aux chiens

changements de nourriture chez le chien

Certains changements de nourriture sont donc importants, notamment à mesure que le chien grandit. En revanche, d‘autres modifications dans son alimentation quotidienne sont nocives et peuvent provoquer des diarrhées, des vomissements et, dans les cas les plus graves, une gastrite.

Certaines situations familiales sont plus propices que d’autres aux modifications de la santé de l’animal. C’est le cas notamment des rassemblements familiaux à Noël, ou tout autre type de célébrations, car nous tendons à proposer de la nourriture aux animaux sans distinction aucune.

Ces types d’altérations affectant la santé de l’animal se manifestent par divers symptômes, en fonction de la pathologie. Si ces habitudes nutritionnelles inadéquates sont maintenues, elles peuvent provoquer des gaz, une gastrite et une gastro-entérite. Le degré de tolérance à ces changements est également déterminé par la race du chien. Par exemple, les borders collies sont plus susceptibles d’avoir des problèmes de santé.

Il se dit que plus le chien possède un pedigree et est de pure race, plus son estomac est délicat. Il s’adapte donc moins bien aux changements de nourriture.

La procédure idéale pour les changements de nourriture

Poursuivre avec l’alimentation habituelle est l’une des lignes directrices tendant à minimiser l’impact des changements de nourriture sur la santé de l’estomac du chien. Cette alimentation varie notamment en fonction du budget des maîtres. Si changements de nourriture doivent avoir lieu, il convient de les réaliser progressivement. Nous devrons alors mélanger la nourriture habituelle du chien à la nouvelle, le tout sous la supervision du vétérinaire.

Le chien devra modifier son régime alimentaire plusieurs fois au cours de sa vie, à mesure que son âge avance. L’idéal serait de lui donner l’aliment spécifique à ses différentes étapes, de la meilleure qualité possible. Les problèmes digestifs pourront ainsi être évités. L’animal disposera par ailleurs de l’apport nutritionnel nécessaire à ses besoins.

Les changements de nourriture en fonction de l’âge

Au moment du sevrage, environ à un mois et demi, le chiot passe du lait maternel à une alimentation solide. Cette dernière doit être spécifique aux chiots et de qualité.

Le chien aura besoin d’une alimentation pour adultes lorsqu’il dépasse les cinq mois. Il devra consommer une alimentation pour adultes moins énergétique que lorsqu’il était un chiot. Le passage entre ces aliments peut se faire en mélangeant de la nourriture pour chiot et de la nourriture pour adulte.

Après sept ansle chien aura besoin d’un aliment approprié pour les âges avancés. Une telle alimentation peut en effet prévenir des problèmes de santé tels que l’arthrose, la gingivite etc…

Types de régimes et changements de nourriture

changements de nourriture chez le chien

L’alimentation dites équilibrée est conçue pour répondre aux besoins nutritionnels de l’animal à chaque étape de sa vie. Elle peut également faire partie du traitement de certaines maladies telles que les maladies rénales, du foie ou du cœur.

Il existe par ailleurs les régimes barf. Ils ont le même objectif que l’alimentation équilibrée mais tiennent compte du goût du chien. Ils sont autrement dits plus attrayants pour ce dernier, plus appétissant. Il s’agit donc d’un régime plus facile à implanter.

Le choix du régime alimentaire se basera sur les étapes de la vie du chien, ainsi que sur les maladies dont il souffrit. Nous ne recommandons pas l’alimentation faite maison car elle peut s’avérer déficiente en substances essentielles au bon développement et au maintien de la santé de l’animal. Elle peut même entraîner des intoxications.