Les maladies les plus communes présentes chez les chiens domestiques

· 9 janvier 2018

Tout être vivant est susceptible d’attraper des maladies. Nos adorables compagnons à quatre pattes ne font pas exception à la règle. La seule différence, c’est la variété des problèmes de santé que peuvent avoir nos fidèles amis. La plupart du temps, nous nous faisons beaucoup de soucis lorsque nous nous apercevons que notre chien est tombé malade pour la bonne et simple raison que nous ne savons pas ce qu’il a. C’est pour cette raison que nous, Mesanimaux.com, voudrions vous faire part des maladies les plus communes présentes chez les chiens domestiques. De cette manière, il vous sera plus facile de faire de la prévention et de détecter la maladie à temps.

L’otite canine, une des maladies les plus communes présentes chez les chiens

un vétérinaire ausculte un chien

L’otite canine fait partie des maladies les plus communes chez le chien. Elle se traduit par une inflammation du conduit auditif externe. Elle est provoquée par diverses raisons telles que des allergies, des bactéries, l’introduction d’un corps étranger dans l’oreille ou parce que notre chien se gratte excessivement.

En général, les symptômes observables chez l’animal sont des secousses fréquentes de la tête, un grattement des oreilles, sécrétion de cérumen, une oreille de couleur rouge, une forte odeur, etc. Dans ces situations, il est préférable de s’en remettre au vétérinaire qui va déterminer les causes et donner à votre chien un traitement adapté.

Le rhume canin

Le rhume fait partie des maladies les plus communes et les plus préoccupantes chez les propriétaires de chien. Cette maladie est causée par un virus qui se propage au travers les fluides des animaux infectés.

C’est pour cette raison qu’il faut observer votre chien. Si vous remarquez qu’il a l’air abattu, qu’il a de la fièvre, qu’il ne veut ni manger ni boire, qu’il a des éruptions cutanées, etc., il faut absolument que vous l’emmeniez chez le vétérinaire.

Dans les cas graves de rhume, les chiens finissent par avoir des convulsions, des tics et même une paralysie. Il est très difficile de guérir un chien d’un rhume, contre cette maladie, la prévention est primordiale. C’est pour cette raison qu’il faut que vous vacciniez votre chien lorsqu’il a entre 6 et 8 semaines. Ne le mettez pas en contact avec d’autres chiens avant qu’on lui ait administré son vaccin.

La dermatite canine

Si votre chien se gratte souvent alors qu’il n’en avait pas l’habitude, il faudra être vigilant. Il pourrait souffrir de problèmes de peau, comme par exemple d’allergies ou de problèmes dermatologiques. La dermatite peut être causée par un bouleversement interne, par une allergie ou par un facteur environnemental.

Il peut arriver qu’à certaines époques bien spécifiques de l’année, votre chien commence à avoir des pellicules dans son pelage. Cela peut être normal, cependant, si vous remarquez qu’elles persistent, il se pourrait que ce soit à cause d’une dermatite. Il est dons préférable d’amener votre chien chez le vétérinaire de façon systématique lors de l’apparition de ces symptômes.

La cystite canine

Cette maladie touche principalement les chiens adultes ayant des chiots. La cystite se traduit par une inflammation de la vessie causée par une bactérie. Les symptômes les plus communs sont une augmentation de l’envie d’uriner, du sang dans les urines et des difficultés au moment d’uriner.

Les causes peuvent être très variées comme des caillots ou tumeurs dans la vessie et une anomalie du système nerveux. Dans ces situations, il est très important de prendre rendez-vous chez le vétérinaire. Entre-temps, vous devez vous assurer que votre chien boive assez d’eau et surtout que vous changiez son régime alimentaire.

La leishmaniose canine

un chiot minuscule dort sur une couverture

Cette maladie est aussi connue sous le nom de «  maladie silencieuse », puisque la contamination se fait par le moustique. Les symptômes les plus communs sont généralement de deux types : celui ayant un impact sur la peau et l’autre sur les organes.

Dans le cas où les symptômes sont cutanés, la maladie prendra la forme de crevasses dans la peau, d’ulcères cutanés, d’une croissance excessive des ongles ou la formation de nodules. Dans le cas où la maladie affecte les organes, votre chien perdra soudainement du poids, il n’aura pas d’appétit, il aura le ventre gonflé, il souffrira également de diarrhée et d’hémorragie nasale.

La guérison complète de cette maladie est très difficile, il n’existe pas de vaccins. La seule chose à faire c’est de la prévention en appliquant des produits antiparasitaires, éviter de laisser votre chien dormir à l’extérieur et effectuer des contrôles réguliers.

L’arthrite canine

Cette maladie touche particulièrement les chiens d’un âge avancé. Elle se traduit par une dégradation au niveau articulaire par la dégénérescence du cartilage. En général, les symptômes visibles seront un boitement constant chez votre chien, une difficulté à se lever, des douleurs osseuses ou des difficultés pour se mouvoir.

Dans ces cas-là, il faut consulter un vétérinaire qui vous recommandera des exercices spécifiques à la maladie. De plus, il sera primordial de changer son régime alimentaire, d’ajouter des suppléments diététiques et des médicaments spécifiques à l’arthrite.