Les chiens peuvent-ils souffrir de crises de panique ?

24 avril 2019
Les chiens, comme les humains, peuvent être victimes de crises de panique.

Il est possible que certains ne le sachent pas, mais les chiens, comme nous, peuvent souffrir de crises de panique. Celles-ci peuvent être causées par des bruits forts, un accident de la route ou une bagarre avec un autre chien. Indépendamment de la situation, nous devons savoir ce qui génère cette crise de panique et ce qu’il convient de faire dans un tel cas.

Pourquoi les chiens souffrent-ils de crises de panique ?

chien faisant des crises de panique

Plusieurs facteurs entrent ici en jeu, parmi lesquels la race et les circonstances vécues. Par exemple, un chien maltraité montrera des signes d’anxiété et de peur lors de moments de tension. Cela pourrait donc arriver s’il entend des cris dans la maison ou chez le voisin.

Ce n’est toutefois pas commun. Les facteurs habituels prédominants qui conduisent un chien à souffrir de crises de panique sont en effet les bruits forts. C’est le cas des coups de feu, des feux d’artifices, du tonnerre et même parfois des sirènes d’ambulance.

Ces crises de panique les font agir de différentes manières. Certains chiens agissent de manière agressive, d’autres tentent de se protéger du bruit, et d’autres enfin tentent de fuir leur domicile. Toutes ces situations peuvent amener l’animal à subir une blessure le poussant à agir avec une telle anxiété.

Il existe de nombreux aspects que nous ne pouvons pas éviter, mais nous pouvons néanmoins faire quelque chose à ce sujet.

Que faire si mon chien souffre de crises de panique ?

Il est important de savoir comment agir pour éviter des blessures et davantage de traumatismes à notre animalLes réactions aux crises de panique ne s’amélioreront jamais si nous n’agissons pas à temps en sachant exactement ce que nous devrions faire.

La première chose à faire est de prêter attention à notre réaction lorsque nous constatons que notre chien fait une crise de panique. Nous avons en effet tendance à choyer l’animal avec des mots doux et agréables. Cela ne fait néanmoins que renforcer son comportement puisque l’animal aura l’impression que nous le félicitons pour son attitude.

Il existe l’autre extrême également. Certains maîtres reprochent en effet à l’animal de se sentir ainsi. Cette réaction n’est également pas adéquate. L’animal ne peut en effet éviter de ressentir la peur, de sorte que le réprimander ne fera que lui faire associer sa panique avec quelque chose d’encore plus négatif et ressentir davantage de peur.

Il convient donc de trouver un juste milieu. Autrement dit, lui faire voir et comprendre que rien de grave n’est en train de se passer et que nous sommes là. Il aura parfois besoin d’être seul, et nous renforcerions son comportement en étant trop présents.

Certains chiens souffrent de peur incontrôlée. Il existe toutefois des techniques qui peuvent les aider à se sentir mieux. Il existe par exemple pour les chiens qui ont peur des bruits forts, une exposition progressive au son qui consiste à émettre le son qui lui fait peur de faible à fort volume, avec la possibilité de l’arrêter à tout moment.

En revanche, si nous estimons que la peur de notre chien est incontrôlée et que nous ne parvenons à aucune amélioration, il convient de consulter un vétérinaire. Il sera en effet à même de déterminer la cause et saura comment agir en fonction du cas.

Comment savoir si notre chien souffre de crises de panique

chien faisant des crises de panique

Il convient d’observer le comportement de notre chien dans diverses situations pour savoir s’il souffre de crises de panique. Ce dernier nous envoie en effet chaque fois des signaux qui devraient nous aider à savoir comment il se sent à chaque instant. Nous devons donc y faire attention si notre chien :

  • Nous appelle en hurlant pour que nous allions là où il se trouve
  • Fait ses besoins dans la maison : s’il ne l’avait jamais fait auparavant, il est possible que ce comportement résulte d’une crise de panique
  • A un comportement destructeur : ces actes pourraient être dirigés notamment contre les fenêtres et les portes, montrant ainsi qu’il cherche un moyen d’être avec son maître et de sentir sa protection

Les symptômes physiques seraient notamment la respiration agitée, la diarrhée, les vomissements, l’arthrite, l’anorexie, les tremblements, la dépression.

Soyez donc attentif à votre animal de compagnie. Suivez alors nos conseils si vous percevez ces signes, et consultez votre vétérinaire si vous ne pouvez pas le calmer. Il sera le plus à même de traiter cette peur.