La sédentarité de votre animal

· 14 octobre 2018
Les animaux qui pratiquent peu ou pas du tout d'activités physiques peuvent présenter des comportements destructeurs ou des signes de violence. Il leur sera alors difficile de développer leurs aptitudes sociales.

La vie moderne touche aussi les animaux domestiques et la baisse d’activité est une réalité dangereuse qui fait partie de leur vie à la maison. Les animaux sédentaires s’exposent à de sérieux risques sur le plan de leur santé physique et mentale.

Nous vous invitons ci-dessous à comprendre ce qu’est la sédentarité et à découvrir ses effets sur l’organisme de votre animal de compagnie.

Qu’est-ce que la sédentarité ?

La sédentarité est un style de vie qui se caractérise essentiellement par l’absence d’activité physique. Les individus sédentaires sont des individus qui pratiquent peu ou pas du tout d’exercices physiques et qui passent trop de temps en position assise ou couchée.

Le résultat de certaines études scientifiques est accablant : que nous soyons des adultes ou des enfants, nous devenons de plus en plus sédentaires jour après jour. Les jeunes ont cessé de s’amuser en courant ou en sautant, et ont jeté leur dévolu sur les jeux vidéos, les séries et les programmes télé. Quant aux adultes, ils travaillent de plus en plus longtemps assis face à un ordinateur ou à d’autres dispositifs intelligents.

La sédentarité a également touché notre façon de nous déplacer au quotidien. La voiture, le train, le taxi, le bus, le métro,… Tous ces moyens de transport se révèlent très confortables et pratiques, mais ils nous poussent à mener une vie inactive.

Lorsqu’on réfléchit, par exemple, à l’effort que demande d’aller au travail à vélo, on comprend mieux la sédentarité implicite qu’entrainent les moyens de transport les plus modernes.

A cause de nos longues journées de travail, nous passons trop de temps en position assise et nous avons peu d’occasions de faire du sport. Après la journée de travail, les petits moments libres restants sont généralement consacrés au repos et aux responsabilités de la vie personnelle ou familiale. Cependant, nous ne sommes pas les seuls à souffrir de la sédentarité.

sédentarité : chien qui dort

Les animaux et la sédentarité : la dangereuse vie moderne des animaux domestiques

Lorsque nous nous apprêtons à débuter une longue journée de travail, nos animaux se préparent à affronter de longues heures de solitude et de sédentarité. Aujourd’hui, la plupart des animaux pratiquent peu d’exercices physiques au quotidien. Ils passent la majeure partie de la journée à dormir ou à vaincre l’ennui avec un jouet ou un accessoire.

L’idée que la sédentarité n’affecte que les êtres humains est donc fausse. En effet, les animaux domestiques et les espèces sauvages en captivité subissent également les effets d’une vie inactive. Les symptômes ne tardent d’ailleurs pas à apparaitre.

Symptômes de la sédentarité chez votre animal

La prise de poids fait partie des premiers signes visibles d’une vie inactive. S’ils ne pratiquent pas d’exercice physique, les animaux grossissent facilement et ils s’impliquent moins dans leurs activités quotidiennes. La sédentarité favorise également la perte de masse musculaire et diminue l’endurance corporelle. Dès lors, l’organisme s’affaiblit.

De plus, les problèmes comportementaux et les conduites destructives sont plus fréquents chez les animaux sédentaires. Ces derniers peuvent présenter des symptômes d’anxiété, d’ennui et d’accumulation de stress. Dans certains cas, ces symptômes peuvent mener à des conduites agressives des animaux à l’encontre des humains et d’autres animaux.

sédentarité chez le chat

Les risques de la sédentarité pour votre animal

L’obésité et la sédentarité constituent des facteurs à risque pour la santé de nos animaux. De nombreuses maladies, telles que le diabète, l’hypertension et les maladies cardiaques, sont plus fréquentes chez les animaux inactifs. De plus, les animaux en surpoids sont plus susceptibles de souffrir de problèmes articulaires.

D’autre part, le manque d’activité physique nuit souvent à la santé mentale de nos animaux. De fait, une accumulation de stress favorise l’apparition de stéréotypes et de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Par conséquent, un animal sédentaire a peu de chance de vivre une vie social saine. Il n’aura pas non plus l’occasion de développer ses capacités cognitives, émotionnelles et sociales.

Conseils pour combattre le sédentarisme de votre animal

Activité physique régulière : pour les chiens, l’idéal est de réaliser trois promenades quotidiennes, d’une durée de 30 à 40 minutes chacune. Les animaux qui ne pratiquent pas d’exercices à l’air libre devront vivre dans un environnement riche afin de bénéficier d’une stimulation physique et mentale.

Alimentation équilibrée : les animaux ont besoin d’une alimentation complète et équilibrée pour rester actifs, enjoués et en bonne santé. Il est donc fondamental de demander des conseils auprès d’un vétérinaire pour offrir à votre animal le meilleur régime alimentaire.

Médecine préventive : les animaux doivent bénéficier d’une médecine préventive adaptée pour rester en bonne santé. Vous devez donc emmener votre animal chez le vétérinaire tous les six mois, respecter le calendrier des vaccinations et le déparasiter régulièrement.

Vie sociale : en général, il est plus facile d’offrir une vie sociale positive aux animaux qui se promènent régulièrement à l’air libre. Néanmoins, tous les animaux doivent pouvoir saisir leur chance de développer leurs capacités émotionnelles, cognitives et sociales.