Les chiots et l’activité physique

24 juin 2018
Nous savons tous que les jeunes chiens aiment jouer, courir et sauter ; mais peut-être auraient-ils besoin d'une activité physique un peu plus "formelle", sans oublier le plaisir.Il existe différentes activités dont vous pouvez profiter à tout moment de la journée, à la maison comme à l'extérieur.

Les chiots ont besoin d’une activité physique régulière pour être en forme. C’est d’ailleurs indispensables à leurs bons développement. Découvrez-en plus sur ce sujet dans cet article :

Les chiots et l’activité physique : quelques recommandations

Avant de commencer une routine d’exercice avec votre chien, il est bon de prendre en compte certaines problématiques liées à ses besoins et ses capacités. Bien que les chiots soient agiles, et qu’ils semblent ne jamais se fatiguer de jouer, ils ont aussi besoin de dormir et de récupérer de l’énergie.

1. Évitez l’exercice excessif

Bien évidemment, les jeunes chiens ont des « batteries plus durables » que les chiens âgés, mais il est également vrai qu’un repos adéquat leur permet de devenir plus forts et de se maintenir en bonne santé.

Rappelez-vous que, plus votre chien est grand, plus il a de chances de souffrir de certains problèmes au niveau des os et des articulations dans le futur. Un bon moyen d’éviter cela est de pratiquer certaines activités physique et de respecter des temps de sommeil suffisamment longs.

2. Commencez petit à petit

Il n’est pas question que l’animal s’épuise; il pourrait se blesser ou atteindre un niveau de fatigue que son corps ne peut supporter. Augmentez progressivement l’intensité de l’exercice et faites attention aux signes éventuels de fatigue : s’il halète, ne cours plus derrière la balle, s’arrête ou se couche, cela signifie surement qu’il est fatigué.

3. Adaptez l’entrainement à la race de votre chien

Un chiot de race golden retriever est différent d’un basset hound, d’un boxer ou d’un cocker. Chaque race a des caractéristiques physiques inhérentes qui lui permettent ou non de réaliser certains exercices. Rappelez-vous que les chiens qui ont un museau court ou une brachycéphalie sont plus susceptibles de se fatiguer parce qu’ils ne respirent pas correctement.

D’autre part, les races plus athlétiques comme le lévrier, le dalmatien ou le berger allemand requièrent plus de séances d’entrainement que les races plus sédentaires, comme le labrador.

4. Optez pour le dressage

Croyez-le ou non, envoyer votre chien dans un centre de formation est une excellente façon de lui faire faire de l’exercice. De plus, cela est très bon pour sa santé mentale. De même, un chien obéissant souffre moins du stress, il connaît ses limites et vit plus longtemps.

Un chiot est couché dans l'herbe et joue avec une peluche

5. Sortez-le en promenade

Si vous n’avez pas beaucoup de temps libre pour faire de l’exercice avec votre chien, faites une promenade ! C’est la meilleure activité que vous pouvez faire ensemble, car elle est bénéfique pour vous deux. Commencez par contourner le pâté de maisons, puis ajoutez quelques rues supplémentaires à votre itinéraire, ou quelques minutes de plus à mesure que vous vous habituez au chemin.

N’oubliez pas de lui apprendre à marcher en laisse et à rester très proche de vous. Cela permettra d’éviter qu’il tire dessus s’il voie quelque chose qui attire son attention, et vous pourrez ainsi jouer librement avec lui dans certaines zones du parc.

6. Instaurez une routine

Les animaux doivent maintenir certaines habitudes pour être détendus et obéissants. Celles-ci s’étendent du repas à la marche. De même, ces habitudes peuvent également être appliquées à l’activité physique. Les chiots sont plus actifs le matin que le soir; profitez de cette énergie pour jouer plus avec eux, mais toujours avant de manger.

Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas respecter la routine de l’exercice, nous vous recommandons au moins de divertir un peu votre animal : quelques minutes suffiront pour dépenser le « carburant » qu’il a accumulé, de sorte qu’il ne détruira rien si vous le laissez seul à la maison.

Jeux et exercices pour les chiots

Vous ne savez pas de quelle manière allier jeu et exercice avec votre petit chien ? Il existe différentes activités dont vous pouvez profiter à tout moment de la journée, à la maison comme à l’extérieur. Ces exercices aideront d’ailleurs votre chien à développer ses capacités de concentration, d’obéissance, d’intelligence, d’ouïe et d’odorat.

1. Cache-cache

Prenez un objet ou un jouet que votre animal aime; ensuite, cachez-le de manière à ce que le chien le trouve. S’il réussit, félicitez-le avec une friandise ou des caresses.

2. Donne la pate

Ce « tour » si commun chez les chiens est un excellent exercice pour être plus obéissant et pour apprendre à suivre les ordres donnés. Le meilleur moment pour lui apprendre ce tour est lorsqu’il est encore un chiot.

Une chiot husky pose ses pattes sur les mains de son maître

3. Le gobelet

Ce jeu consiste à placer trois contenants à l’envers contre le sol, et un morceau de nourriture dans un seul d’entre eux – les deux autres restent vides – afin que l’animal soit guidé par l’odeur pour retrouver le contenant qui cache la nourriture.

4. Course d’obstacles

Enfin, pour cet exercice, vous avez besoin d’espace. Vous pouvez le mettre en place dans votre jardin ou sur votre terrasse. Dans certaines animaleries, il est possible d’acheter un kit complet d’obstacles, mais vous pouvez également le construire vous-même : tunnels, sauts, objets d’esquive, slaloms… Les options sont nombreuses !