La leptospirose du chien

· 26 février 2018

La leptospirose du chien, également appelée typhus du chien, est une maladie infectieuse occasionnant des troubles graves de l’organisme. Parce que cette maladie peut se transmettre d’une espèce à l’autre et a un taux de mortalité élevé, elle est considérée comme une menace pour la santé publique.

Actuellement, la leptospirose du chien est plus ou moins sous contrôle en Europe et en Amérique. Ces continents sont parvenus à diminuer sa propagation grâce à des campagnes de vaccination pour les animaux domestiques. De plus, le traitement est gratuit pour les personnes infectées par cette maladie.

En quoi consiste la leptospirose chez le chien?

La leptospirose du chien est une infection bactérienne, infectieuse et fulgurante. Cette maladie est considérée comme étant, pour la santé publique, la zoonose la plus répandue au monde. Par exemple, elle peut affecter les reptiles, les oiseaux, les amphibiens, les mammifères et même les humains.

Cette zoonose est causée par plusieurs sérotypes de bactéries appartenant à la famille des Leptospira, ordre des SpirochètesCelles affectant le plus communément les chiens sont la Leptospira Canicola et la Leptospira icterohaemorrhagiae.

un chiot qui tremble dans les bras d'une femme

L’origine de la maladie

L’agent pathogène pénètre dans l’organisme par les muqueuses ou par les lésions de la peauEnsuite, il transite et se multiplie à divers endroits du corps jusqu’à ce qu’il finisse par s’installer dans les tissus du foie et des reins. A partir de là, il est éliminé dans les urines de l’animal contaminé. Il peut ainsi infecter tous les malchanceux qui entre en son contact.

Les sérotypes de cette famille de bactéries se sont répandus à travers le monde entier et ont infecté des animaux de toutes les espèces. Ils ont provoqués différents syndromes cliniques.  C’est le cas de la maladie de Weil, de la fièvre canicolaire, de la fièvre des marais, de la fièvre de Fort Bragg, de la maladie des porchers et de la fièvre automnale du Japon.

Tous ces troubles et ces manifestations cliniques sont génériquement appelés Leptospirose. 

Comment la Leptospirose du chien se transmet-elle?

Comme nous l’avons déjà expliqué, la leptospirose se propage dans les reins de l’animal infecté avant d’être éliminée dans les urines. La voie principale de contamination est donc le contact direct avec l’urine contaminée ou avec de l’eau ou des particules du sol ayant été souillées.

Les rats sont les principaux hôtes susceptibles de transmettre la maladie. Ils sont capables de disséminer une énorme quantité de ces bactéries dans l’environnement sans présenter aucun symptôme.  La majorité des cas de leptospirose chez les chiens et les humains sont dus au contact avec de l’urine de rat infecté.

Quels sont les principaux symptômes de la leptospirose chez le chien?

La période d’incubation de la leptospirose chez les chiens et les humains varie généralement entre 1 et 3 semaines.

On peut observer 2 principales étapes symptomatiques chez les cas diagnostiqués atteints de leptospirose.

1ère phase: les symptômes génériques

Au début, la leptospirose du chien se manifeste généralement au travers de symptômes génériques très similaires à ceux d’un rhume. La maladie provoquera des maux de tête, une perte d’appétit, de la fièvre, des vomissements ou des nausées, des douleurs musculaires et de la fatigue.

2e phase: les symptômes spécifiques propres au sérotype de la leptospirose

Durant cette étape, des symptômes plus sévères apparaissent. Ces symptômes varient selon le sérotype le Leptospira affectant l’animal. Après les premiers symptômes, le chien présentera des signes indiquant le déclin de sa santé. Voici la liste des symptômes principaux:

  • Irritation des yeux.
  • Ulcères dans la bouche ou les muqueuses nasales.
  • Raideur du cou.
  • Hémorragies intestinales et/ou pulmonaires.
  • Diarrhées accompagnées de saignements.
  • Arythmie ou insuffisance cardiaque.
  • Insuffisance hépatique.
  • Respiration difficile.

Evolution de la maladie

Au fur et à mesure de l’avancée de la leptospirose, le chien sera susceptible de développer des maladies secondaires sévères telles que la méningite ou la jaunisse. Cette dernière donnera une teinte jaune aux yeux et à la peau du chien.

un chien allongé la tête sur un livre, l'air triste
Auteur: Soggydan Benenovitch

Il est primordial de faire appel à un vétérinaire si vous remarquez un changement dans le comportement de votre animal. Un diagnostic effectué au début de la maladie améliorera l’efficacité du traitement et augmentera les chances d’une guérison sans séquelles pour la santé du chien.

Quels sont les moyens de prévention contre la leptospirose du chien?

La prévention est primordiale afin de lutter contre la leptospirose du chien ou toute autre zoonose. La vaccination est indispensable afin de préserver la santé de votre animal et le bien-être de son entourage.

Quel traitement pour la leptospirose du chien?

Le traitement principal pour la leptospirose du chien consiste à administrer des antibiotiques. C’est grâce à ces médicaments qu’il sera possible de combattre l’infection bactérienne. Généralement, c’est de la pénicilline et/ou de la streptomycine qui sont administrés.

Dans les cas les plus avancés, des mesures peuvent être prises afin de stopper ou de freiner les dommages hépatiques ou rénaux. De plus, le chien devra également suivre un régime faible en protéines.

Il est important de rappeler que le vétérinaire est le seul professionnel capable d’élaborer un traitement efficace et adapté à chaque animal.