Création d’une banque de sang pour chiens à Taïwan

12 mai 2019
Lisez notre article et découvrez-en davantage sur cette belle initiative !

Une banque de sang pour chiens a vu le jour à Taïwan. Malgré les mauvaises nouvelles que nous entendons sur des faits de maltraitance d’animaux, des efforts sont également réalisés pour apporter les soins et le respect que ses êtres vivants méritent.

L’université nationale des sciences et de la technologie de Pingtung, située au sud de l’île de Taiwan, a ouvert la première banque de sang pour chien dans ce pays asiatique. 

Ce projet a pour but final d’étendre la banque de sang afin de soigner également les chats et d’autres animaux. La prochaine étape consistera à proposer ce service dans d’autres endroits de l’île et de mener des recherches sur les maladies chroniques des chiens.

Le don de sang pour chiens dans les autres pays

banque de sang pour chiens à Taïwan

Même si de nombreux pays disposent de banques de sang pour animaux, il s’agit, dans la plupart des cas, d’entreprise privées dont les services ne peuvent pas bénéficier à tous les animaux qui ont besoin d’un don de sang. 

Avec l’inauguration de ce centre, Taïwan rejoint d’autres pays tels que le Mexique, qui a ouvert un banque de sang au Yucatán en 2015. L’Espagne possède également un centre similaire dans l’hôpital clinique vétérinaire de l’université complutense de Madrid.

Prise de conscience de l’importance du don de sang

A Taïwan comme ailleurs, l’ouverture de cette banque de sang a éveillé l’intérêt de nombreux amoureux des animaux qui s’y sont rendus avec leur chien pour procéder à un don de sang. En espérant que cet enthousiasme se poursuive et qu’il ne retombe pas avec le temps.

Toutefois, il n’est pas facile de trouver des propriétaires qui acceptent de donner le sang de leur animal. Ce genre d’initiative devrait servir d’exemple pour encourager le don de manière permanente.

Conditions à remplir pour faire un don

Pour donner leur sang, les chiens doivent respecter une série de critères : 

  • Age compris entre 1 et 8 ans
  • Poids de plus de 20 kilos
  • Bon état de santé général
  • Carnet de vaccination à jour
  • Déparasitage tous les 4 mois
  • Absence de problèmes de coagulation du sang
  • Absence de maladies transmissibles par le sang telles que la leishmaniose

Le processus de don de sang

Le processus de don de sang chez les chiens est très similaire à celui des humains. 

Le vétérinaire pose l’animal sur une table et lui rase une petite zone de son cou où il introduit l’aiguille pour extraire environ 450 millilitres de sang.

Le don ne prend pas beaucoup de temps et dure 20 à 40 minutes. Le chien peut ensuite renouveler le don tous les trois mois. Le sang donné se conserve pendant 35 jours et le concentré de globules rouges pendant 20 jours.

S’il est congelé, le plasma peut se conserver pendant un an.

Un seul don de sang peut permettre de sauver deux vies, car le sang est séparé en deux éléments : les globules rouges et le plasma.

Quelques informations sur les groupes sanguins

banque de sang pour chiens à Taïwan

Chez les chiens, il existe 8 groupes sanguins différents. En ce qui concerne les dons de sang, les transfusions sanguines ne peuvent s’effectuer qu’entre des animaux du même groupe sanguin ou d’un groupe compatible.

Les groupes sanguins des chiens sont assez différents de ceux des humains et sont également beaucoup plus complexes. Chez les humains, il existe les groupes A, B, AB et O. Tous ces groupes peuvent être positifs ou négatifs, selon leur réaction en présence des facteurs Rh. Chez les chiens, il existe au moins 8 groupes sanguins.

Comme chez les humains, si un chien reçoit une transfusion de sang d’un autre groupe que le sien, il peut souffrir d’un grave rejet et se retrouver en danger de mort.

Il existe également une différence considérable entre les humains et les chiots. De fait, les chiots ne souffrent pas de rejet s’ils reçoivent du sang d’un groupe différent du leur. Ils ne sont, en effet, pas encore capables de produire des anticorps pour détruire ce sang incompatible, ce qui s’avère être un avantage dans pareil cas. S’ils ont besoin de sang, le sang de n’importe quel groupe peut être transfusé.

Chez les humains, la situation est toute autre. En effet, les bébés sont capables de réagir contre un sang incompatible.