Comment identifier les problèmes cardiaques chez le chien ?

· 31 janvier 2019
Vous soupçonnez votre chien de souffrir de problèmes cardiaques ? Dans cet article, vous pourrez apprendre à vous en assurer !

Les maladies cardiaques affectent de nombreux chiens, en particulier lorsque l’animal vieillit. Cependant, les problèmes cardiaques ne sont pas les mêmes chez les grands et chez les petits chiens. Par conséquent, il est important de reconnaître les signes qui montrent que le chien souffre d’une insuffisance cardiaque. Et d’apprendre à prendre le pouls de votre animal.

Problèmes cardiaques

repérer les problèmes cardiaques chez le chien

Comme les humains, les chiens peuvent aussi avoir des problèmes cardiaques. Les différentes pathologies et affections peuvent avoir différentes origines, en fonction de la taille de l’animal. Parfois, ce sont les valves cardiaques qui subissent des dommages, en particulier chez les chiens de petite taille.

La différence entre les petits et les grands chiens réside dans le fait que chez les premiers, les dommages sont fréquents dans les valves du coeur. Dans les cas les plus graves, la cavité cardiaque ne peut plus redistribuer le sang dans le reste du corps.

Généralement, les bactéries qui infectent la gueule des petits chiens affectent éventuellement les valves du coeur, qui contrôlent l’entrée et la sortie du sang. Ceci donne alors lieu à une maladie appelée insuffisance valvulaire.

Chez les grands chiens, cette incidence se produit lorsque le coeur croît tellement que les valves ne se touchent plus.

Signes indiquant une insuffisance cardiaque chez le chien

Un animal qui se fatigue excessivement en faisant de l’exercice, en jouant ou en marchant en plein air peut souffrir d’un problème cardiaque. Le coeur de l’animal a alors du mal à pomper le sang avec de l’oxygène, qui n’atteint pas les muscles en quantité suffisante. Cela peut entraîner des problèmes respiratoires ainsi que le besoin d’inhaler de l’air de plus en plus fréquemment.

La toux est un autre signe que le chien peut souffrir d’une maladie cardiaque. Le vétérinaire déterminera si c’est le cas.

Comment prendre le pouls d’un chien ?

Mesurer les pulsations de votre animal de compagnie sera un bon moyen de déceler à temps une insuffisance cardiaque chez le chien. Pour mener à bien cette opération, menez votre animal à se coucher sur le côté, sans le forcer, pour qu’il se sente détendu. Placez ensuite vos doigts (sauf le pouce) au milieu de la cuisse de l’animal, car c’est là qu’il est le plus facile de percevoir son pouls.

Comptez le nombre de battements du chien pendant 15 secondes, en multipliant le nombre de battements perçus par quatre, pour obtenir le nombre de battements du chien par minute. Vous devez répéter l’opération pour vous assurer que le nombre est correct et pour assurer votre diagnostic.

A titre de référence, les pulsations d’un chien d’environ 13 kilos oscilleront entre 100 et 160 par minute. Si l’animal dépasse ce poids, les battements sont réduits à 60-100 par minute.

Des habitudes saines pour la santé cardiovasculaire du chien

Comme chez les humains, chez le chien, l’exercice est essentiel. Il est fortement recommandé de le faire marcher au moins une demi-heure par jour et à l’extérieur. Ainsi, en plus de préserver sa santé cardiaque, nous contribuerons à éviter l’obésité, un problème dangereux pour l’animal et son coeur.

Il convient de rappeler la particularité se présentant chez les petits chiens ; en raison de leur physionomie, ils ont des problèmes respiratoires du fait de la constitution de leur tête et de leur museau. Il est donc important, pour ces races, de prévenir tout type de maladie cardiaque.

Nutrition adéquate

bien nourrir son chien pour éviter les problèmes cardiaques

La nourriture affecte également la santé du coeur du chien. Dès le plus jeune âge du chien, il est nécessaire d’adapter son régime à chacune de ses phases vitales. Nous ne devons pas oublier que les petits chiens ont un métabolisme plus rapide. Et que leurs problèmes cardiaques ont donc tendance à être plus fréquents.

Comme chez l’homme, le régime alimentaire de l’animal doit être pauvre en sel. En outre, la taurine est un dérivé d’acide aminé soufré qui se trouve dans les protéines de poisson, de poulet et de veau, entre autres. Nous pouvons également en trouver dans certains suppléments nutritionnels. Tout cela sera excellent pour prévenir les problèmes cardiaques chez votre animal de compagnie bien-aimé.