Comment combattre les infections urinaires chez les chats ?

18 mai 2019
Les infections urinaires chez les chats doivent être traitées dans les plus brefs délais ; apprendre à les éviter et à les détecter est crucial pour la santé de votre animal de compagnie.

Les infections urinaires sont l’une des affections dont souffrent le plus souvent les chats. Savoir les identifier à temps et changer certaines habitudes aidera à prévenir l’apparition de cette infection désagréable.

Tous les animaux de compagnie peuvent souffrir d’une infection urinaire. Or, chez un chien, elle est plus facile à identifier car cela le pousse à uriner dans la maison ; il ne peut se retenir. Chez les chats, qui font leurs besoins dans leur litière à la maison, il est beaucoup plus difficile de se rendre compte du problème.

Dans la suite de cet article, nous allons voir quels sont les comportements que peuvent avoir les chats lorsqu’ils souffrent de ce type d’infection. Ainsi que les habitudes que nous devons prendre pour diminuer les probabilités qu’ils en souffrent de nouveau.

Symptômes des infections urinaires chez les chats

Comme cela est le cas chez la majorité des animaux, les infections urinaires sont plus communes chez les femelles que chez les mâles, et le risque d’en souffrir augmente d’autant plus avec l’âge.

Lorsqu’un chat souffre d’une infection urinaire, le symptôme le plus commun que l’on peut observer est qu’il se plaint lorsqu’il urine, car cela provoque des brûlures qui lui font mal. Le fait que les chats soient généralement silencieux, et d’autant plus au moment de faire leurs besoins, doit rapidement nous alarmer.

La fréquence à laquelle ils se rendent dans leur litière pour uriner est aussi un bon indicateur, puisque les chats souffrant d’une infection urinaire peuvent voir se multiplier par trois la fréquence de leurs mictions. De plus, si la quantité d’urine expulsée est faible, cela peut aussi vous mettre sur la voie.

comment détecter les infections urinaires chez le chat ?

Comme lorsqu’ils souffrent de n’importe quelle maladie ou n’importe quelle affection, les chats ont pour habitude de se lécher la zone affectée afin d’essayer de la désinfecter naturellement. Un chat souffrant d’une infection urinaire se léchera donc plus souvent la zone génitale.

D’autre part, les chats qui ont une infection urinaire font souvent leurs besoins hors de la litière, et l’urine alors expulsée est généralement de couleur orangée. La présence d’un peu de sang dans l’urine est à l’origine de cette couleur plus foncée que la normale. L’odeur est également plus forte et se fait rapidement sentir dans le foyer.

Comme cela arrive aussi dans le cadre d’autres infections, l’animal se sent généralement plus déprimé que d’habitude. Il manque d’appétit, voire même vomit et présente des épisodes diarrhéiques. Le besoin de solitude des chats s’accentue alors davantage dans un tel cas.

Si les symptômes de votre animal correspondent à ceux précédemment cités, nous vous recommandons de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire afin de prendre les mesures nécessaires. En effet, si vous tardez trop à soigner votre chat, cela pourra avoir de très graves conséquences à l’avenir.

Une infection non détectée à temps peut causer une néphrite, à savoir une inflammation des reins de l’animal, ce qui rendra difficile le travail de ces organes. En effet, ils ne parviendront pas à filtrer efficacement le sang, avec toutes les complications que cela peut impliquer.

Causes de l’infection urinaire

Quiconque vit avec un chat sait à quel point ces animaux sont sensibles aux changements. Le stress est donc l’une des causes qui touchent et fragilisent le plus la santé d’un chat. Mais aussi qui fragilisent l’appareil urinaire.

Le manque d’activité physique et le surpoids n’aident pas non plus ; les chats inactifs sont ainsi plus à même de souffrir d’infections urinaires. Le fait de ne jamais sortir de la maison rend ces animaux plus vulnérables aux changements.

Si un chat souffre d’un autre type de maladie, comme par exemple le diabète ou les calculs urinaires, les probabilités de présenter des infections urinaires se multiplient. Si le chat, de plus, se bat souvent et revient régulièrement à la maison avec des blessures, les infections de ces blessures peuvent transiter jusqu’au système urinaire. En effet, elles sont provoquées par des champignons, des bactéries et des virus.

Comment prévenir les infections urinaires chez les chats ?

L’hygiène des zones où l’animal a pour habitude de passer son temps est primordiale pour éviter les infections urinaires. En premier lieu, mettez toujours à sa disposition un bol d’eau propre et fraîche.

Il est également préférable, dans le cas d’infections urinaires, de servir une moindre quantité de nourriture au chat. Et d’inclure un aliment humide à son régime.

prévenir les infections urinaires chez le chat en nettoyant bien la litière

Evidemment, le bac à litière doit être nettoyé au moins une fois par semaine. Il est nécessaire de le maintenir dans un lieu sec et tranquille ; ainsi le chat pourra bénéficier de toute l’intimité et la relaxation dont il aura besoin.

Observer votre animal de compagnie est la meilleure des manières de détecter n’importe quel problème rapidement. Et de consulter le vétérinaire dès que cela s’avère nécessaire. Seul un professionnel peut se charger de résoudre ce type d’infection. Ne l’oubliez pas !