Comment calmer l’angoisse de la séparation chez votre chien

· 2 mars 2018

C’est un problème que tous les chiens ont en commun: ils ne veulent pas que nous partions de la maison. Certains le supportent mieux que d’autres. Cependant en général, tous en souffrent d’une manière ou d’une autre. Il y a même des animaux qui sont atteints de ce que l’on appelle l’angoisse de la séparation. Cette pathologie peut engendrer des troubles du comportement anormaux, destructifs voire même agressifs.

Vous trouverez dans cet article une analyse détaillée sur le problème de l’angoisse de la séparation. Nous analyserons également comment ce trouble affecte votre animal ainsi que les méthodes existantes afin d’alléger le problème.

Qu’est-ce que l’angoisse de la séparation?

Un bandod noir allongé l'air triste

L’angoisse de la séparation est un état de nervosité et d’incertitude généré par le chien lorsqu’il se retrouve seul à la maison.

Ce trouble peut amener votre chien à avoir un comportement agressif, destructif et même parfois à changer de caractère.  Parmi les symptômes les plus communs qui trahissent un certain niveau d’anxiété dû à la séparation on retrouve:

  • Des aboiements, des hurlements et des gémissements de tristesse lorsqu’il se retrouve seul. Bien entendu, avant de penser que ces signes sont causés par l’anxiété de la séparation, vous devez vous assurer que ce n’est pas quelque chose de son environnement qui le fait aboyer.
  • Une destruction d’objets présents dans la maison lorsqu’il se retrouve seul. Il existe des chiens adultes plus agité que d’autres cela est d’autant plus vrai chez les chiots. Ces derniers peuvent parfois casser des objets dans la maison. Cependant, lorsque votre chien le fait de manière compulsive, cela peut être un signe d’anxiété.
  • Excitation extrême lors de votre retour. Il est normal que votre chien soit heureux de vous revoir à la maison. Cependant, s’il saute à outrance, fais pipi, vous mord, s’il a des frissons ou autre geste exagéré, cela peut être également un signe d’anxiété lié à la séparation.
  • La destruction des portes et des fenêtres. Si votre chien se retrouve seul et souffre d’angoisse liée à la séparation, il est fort possible qu’il se mette à endommager les portes et fenêtres. En effet, il cherchera une sortie afin de partir à votre recherche ou d’échapper à la situation désespérée dans laquelle il se trouve.
  • Démonstration d’agressivité lorsque vous partez. Lorsqu’un chien craint de se retrouver seul il est possible qu’il tente de vous faire rester par n’importe quelle manière que ce soit, y compris en vous mordant ou en vous grognant après.

Comment calmer l’angoisse liée à la séparation

Un couple promène un chien dans la forêt

Une fois que vous avez identifié le problème, vous devez vous renseigner sur les manières de calmer votre animal. Vous trouverez ci-dessous 5 éléments à prendre en considération selon les dresseurs de chiens professionnels.

Partez faire une promenade avec votre chien

Si vous promenez votre chien avant de partir de la maison, cela l’aidera à se calmer.  Pourquoi? Tout d’abord, parce que votre animal éprouveras la satisfaction d’avoir pu passer un moment avec vous. Ensuite, votre chien sera plus fatigué (vous pouvez également lui mettre sur le dos une couverture lestée afin de le fatiguer encore plus). De cette façon, lorsque vous revenez à la maison, vous pouvez lui donner de l’eau et à manger. Il est fort à parier qu’il aura sommeil et prendra donc votre départ d’une manière beaucoup plus tranquille.

Ne lui prêtez pas attention lorsque vous partez

Si vous faites à votre chien beaucoup de câlins et de caresses avant de vous en aller, il y a fort à parier qu’il prendra votre départ beaucoup moins bien. Nous vous recommandons donc de lui dire au revoir et de vous en aller sans faire tout un plat d’une chose qui en réalité n’a que très peu d’importance. Votre chien finira donc par comprendre que cela fait partie de la routine et que cela arrivera tous les jours. Ainsi, il ne devrait plus vous causer de problèmes.

Commencez  à vous préparer pour le départ

Bien avant votre départ, parlez avec votre chien, dites-lui qu’il va vous manquer et que vous l’aimez. Cela ne rendra pas votre chien moins triste mais vous pourrez partir plus serein.

Ne montrez pas vos faiblesses

En appréhendant le fait que votre chien soit triste de votre départ, vous aurez tendance à vous montrer indécis ou déprimé. Essayez d’éviter car si vous lui montrez, votre animal prendra le rôle du dominant. N’oubliez pas que votre animal doit avoir un chef de meute et s’il ne le voit pas en vous il s’autoproclamera en tant que tel.

Apprenez-lui petit à petit

Surtout, si votre chien est encore petit, ne le laissez jamais seul le premier jour. Vous pouvez lui apprendre à rester seul petit à petit. Commencer par 5 minutes de solitude, puis 20, ensuite 1h et ainsi de suite jusqu’au moment où il arrive à passer 8h seul sans aucun problème.

Il sera beaucoup plus facile pour vous d’enseigner à votre chien à rester seul si vous commencez lorsqu’il est chiot. Cependant, ne vous inquiétez pas, si votre chien est adulte et qu’il souffre d’angoisse liée à la séparation, vous pourrez aussi corriger le problème. Allez, courage !