Les types d’aboiement et leur signification

· 17 février 2018

Il existe différents types d’aboiements et chacun d’entre eux exprime un certain état d’esprit ou un besoin spécifique de votre animal. Par conséquent, il est important de les connaitre et de savoir les différencier afin d’être conscient de ce que votre animal essaye de vous dire.

L’aboiement représente une part essentielle de la nature canine. Les chiens sont les uniques représentants de la famille des canidés qui possèdent l’aboiement comme son prédominant. De fait, les loups, les coyotes et les renards hurlent plus souvent qu’ils n’aboient car ce sont des animaux sauvages qui communiquent entre eux sur de plus grandes distances.

L’expression orale chez d’autres animaux

L’aboiement n’est pas exclusivement réservé aux chiens. Il est désormais bien connu que certains mammifères appartenant aux sous-classes des marsupiaux et des ruminants émettent également des sons très similaires. De plus, ceux-ci remplissent la même fonction que celle des aboiements. C’est notamment le cas pour le cerf aboyeur et chat marsupial, par exemple.

chien couché dans l'herbe qui aboie

Ce qui rend l’aboiement du chien si spécial c’est le fait qu’il représente sa principale forme d’expression. Il permet d’établir une relation de compréhension entre les humains et les chiens. L’aboiement représente sa forme de communication la plus commune et le comprendre c’est aussi l’interpréter.

L’aboiement en dit long sur l’état d’esprit d’un chien. En effet, certains chiens aboient pour exprimer leurs sentiments et leur humeur. D’autres pour avertir leur maitre ou leurs semblables d’un danger. Ils peuvent aussi aboyer pour exprimer un besoin comme, par exemple, le besoin de boire, de manger ou d’uriner.

Cependant, des aboiements excessifs peuvent indiquer que l’animal souffre d’un problème de santé. Un chien qui aboie trop peut vouloir exprimer une sensation de douleur ou d’irritation causée par une maladie. Dans ce cas, l’aboiement devient un symptôme qu’il ne faut pas ignorer pour le bien-être de l’animal.

Par conséquent, si votre chien présente des troubles du comportement importants, vous devez consulter un vétérinaire. C’est notamment le cas s’il se met à aboyer de manière intempestive ou à devenir agressif. Un diagnostique précoce augmente toujours l’espérance de vie et les chances de guérison complète.

Quels sont les types d’aboiement chez un chien?

Les aboiements possèdent des causes internes et externes. Les internes sont les caractéristiques innées propres à chaque race, à la lignée et à l’animal qui déterminent la fréquence et le type d’aboiement. Les causes externes regroupent les réactions à différents stimuli environnementaux.

Comme chez les humains, certains chiens sont plus extravertis et communiquent plus fréquemment. D’autres appartiennent à des races de chiens de chasse ou de garde qui doivent rester alertes et réagir aux moindre stimuli environnementaux. C’est notamment le cas des terriers.

gros plan sur un chien qui aboie

Types d’aboiement

  1. Aboiements dus au stress. Les chiens peuvent aboyer pour évacuer leur stress ou libérer une accumulation d’énergie ou d’anxiété. Il peuvent aussi exprimer leur inquiétude face à une certaine situation ou une certaine personne.
  2. Enthousiasme. De nombreux chiens ont tendance à aboyer face à une certaine situation ou un stimulus qui les excite vraiment. Par exemple, lorsqu’ils comprennent qu’il est l’heure de manger ou d’aller se promener. Il s’agit alors d’une façon d’exprimer leur joie.
  3. Ennui. Les chiens peuvent aboyer parce qu’ils s’ennuient de ne rien faire ou pour tenter d’attirer l’attention sur eux parce qu’ils éprouvent un certain besoin.
  4. Frustration. L’animal est contrarié ou bien il exprime sa frustration de ne pas obtenir ce qu’il désire.
  5. Sédentarisme. Le manque d’exercice et de dépense énergétique peut provoquer des aboiements excessifs. Il s’agit pour l’animal d’un moyen de dépenser de l’énergie et d’attirer l’attention de son maitre.
  6. Alerte. Les chiens possèdent des sens aigus et perçoivent le danger plus facilement que les humains. Ils aboient alors pour avertir sur la présence de situations menaçantes ou pour indiquer des contextes de vulnérabilité.
  7. Mauvais dressage. Il s’agit d’une des causes les plus fréquentes de l’aboiement des animaux. Il survient lorsque le chien n’a pas appris correctement les règles de conduite à suivre.
  8. Problème de santé. Certaines maladies, des troubles de la vision ou de l’audition, le processus de vieillissement et des irritations temporaires peuvent provoquer différents types d’aboiement.
  9. Possessivité. Il arrive souvent que les chiens se montrent très possessifs envers leurs maitres ou des objets lorsqu’ils ne sont pas correctement sociabilisés ou éduqués.

Les types d’aboiement en disent donc long sur votre chien, sur son état d’esprit et sa manière de vivre dans le monde qui l’entoure. C’est pourquoi il est indispensable d’être attentif à ce qu’il essaye de vous dire. Petit à petit, vous parviendrez à reconnaitre les signaux qu’il vous envoie. Le comprendre c’est aussi prendre soin de lui.