6 erreurs lors du brossage des dents des chiens : comment les éviter ?

10 avril, 2020
Bien que les avantages du brossage des dents de votre chien soient bien connus, très peu de chiens ont la chance d'avoir une brosse correctement appliquée.
 

Les caries dentaires, les maux de gencives et la mauvaise haleine ne sont pas plus normaux ou acceptables pour les chiens que pour les humains. Il est de rigueur de souligner que les problèmes dentaires canins ne devraient jamais être quelque chose que les propriétaires acceptent ou ignorent. Un brossage des dents correct et régulier peut prévenir l’apparition de problèmes de santé.

De plus, de bonnes habitudes de brossage réduisent la nécessité de recourir à des procédures dentaires de sédation coûteuses et invasives. Dans cet article, nous nous pencherons sur six des erreurs les plus courantes commises par les propriétaires qui font des efforts pour brosser les dents de leur chien, et sur la manière de les éviter.

1. Mal choisir les accessoires pour le brossage des dents

La plupart des propriétaires qui nettoient les dents de leur chien utilisent une brosse à dents et un dentifrice spécialement conçus pour les chiens. Le dentifrice est conçu pour être savoureux pour le palais des chiens.

Il est important d’acheter le bon type de brosse à dents pour la gueule de votre chien. Vous ne devriez jamais essayer d’utiliser une brosse à dents humaine. Les différentes formes et tailles de gueules nécessitent différents types de brosses à dents. N’oubliez pas, par exemple, qu’un chihuahua et un bulldog anglais sont très différents !

Étant donné la variété des brosses à dents et des dentifrices disponibles sur le marché, suivez les recommandations de votre vétérinaire. Il pourra également vous montrer comment brosser efficacement les dents de votre chien.

 
Le brossage des dents chez les chiens

2. Compter davantage sur le dentifrice que sur le brossage des dents

Il convient de noter que le dentifrice humain n’est pas seulement inapproprié pour les chiens. Il a également un mauvais goût pour eux. L’utilisation de cette pâte rendra la procédure désagréable pour le chien et également inefficace.

Cependant, même si vous utilisez un dentifrice adapté aux chiens, le résultat peut ne pas être celui que vous attendez. C’est le brossage lui-même, et non le dentifrice, qui est la clé pour protéger et nettoyer en profondeur les dents de votre chien.

De plus, il est possible de brosser efficacement les dents de votre chien sans utiliser de dentifrice. Gardez à l’esprit que se brosser les dents de votre chien rapidement et attendre que le dentifrice agisse tout seul n’est pas efficace.

3. Brosser les des dents de votre chien de manière inconstante

Un nettoyage régulier des dents de votre chien est la seule façon d’avoir un impact positif sur sa santé dentaire et d’éviter des problèmes par la suite. Vous devez comprendre que le simple fait de brosser les dents de votre chien de temps en temps ne suffira pas.

 

Il est recommandé de brosser les dents de votre chien au moins trois à quatre fois par semaine et idéalement une fois par jour.

C’est pourquoi il est nécessaire de l’intégrer dans votre routine habituelle. Cela permettra non seulement de protéger au mieux les dents de votre chien, mais aussi de l’aider à s’y habituer. Pour un chien qui accepte la procédure de brossage, cela ne prendra que quelques minutes et ne constituera pas une gêne majeure

Un chien maintenu la gueule ouverte pour le brossage des dents

4. Ne pas louer ou récompenser

Même si votre chien vous laisse faire, sachez que vous lui demandez quelque chose d’inhabituel pour sa nature. C’est un acte qui est en dehors de son cadre de référence.

C’est pourquoi vous devez être positif à l’égard de votre chien tout au long de la procédure. Lorsque vous avez terminé, félicitez-le vivement et donnez-lui une récompense, comme un jouet, une chanson ou une caresse.

5. Commencer les soins dentaires après l’apparition des problèmes

Si votre chien a déjà une mauvaise haleine, des gencives noires, de la plaque visible, des caries ou des dommages aux dents, commencer à le brosser ne corrigera pas ces problèmes.

 

N’oubliez pas que si la gueule de votre chien n’est pas en bon état au départ, le brossage à domicile ne résoudra aucun des problèmes. Cela peut être tout simplement désagréable, voire douloureux pour votre chien.

Votre chien devra donc subir une procédure dentaire vétérinaire sous sédation pour résoudre les problèmes existants. Ce n’est qu’alors qu’il sera utile de commencer à brosser les dents de votre chien à la maison.

6. Ignorer les problèmes bucco-dentaires du chien

Enfin, le brossage des dents de votre chien vous donne une excellente occasion de faire connaissance avec ses dents et ses gencives. Ce n’est qu’alors que vous pouvez identifier ce qui est normal et détecter rapidement l’apparition de tout problème.

Il va sans dire que la prévention ne sera efficace que si vous agissez lorsque vous détectez un problème potentiel. Si vous constatez des anomalies, emmenez votre chien chez le vétérinaire dès que possible.

Même les chiens dont les dents sont nettoyées régulièrement peuvent avoir des problèmes dentaires. On ne peut pas les éviter complètement, même en lui brossant les dents à la maison.

Toutefois, une intervention rapide et une attention particulière aux problèmes dentaires permettront à votre chien de garder sa bouche en bonne santé. Si vous vous occupez de votre chien dès son plus jeune âge, il se peut qu’il n’ait besoin que d’un traitement minimal.

En résumé, même si vous avez bien commencé, avec un chien qui tolère la pratique, il y a toute une série d’erreurs possibles lors du brossage des dents de votre chien. Identifier et corriger ces erreurs augmentera l’impact de vos efforts.

 

 

  • Sanabria, E, & Vázquez, G., (2004). Manual de profilaxis dental en perros. Centro universitario de ciencias biológicas y agropecuarias. División de ciencias veterinarias. Universidad de guadalajara.
  • Grandez, R., & Porras, C. (2013). Frecuencia de alteraciones dentales y periodontales en perros atendidos en la clínica veterinaria de la Universidad Peruana Cayetano Heredia durante mayo–octubre. Salud tecnol. vet. 2013; 1:14-18.
  • Acheverreaga, F., & Burgueño, M. (2012). Prevalencia de la enfermedad periodontal en perros de Uruguay, determinación de su gravedad y de los posibles factores de riesgo. Universidad de la República (Uruguay). Facultad de Veterinaria.