6 effets indésirables des vaccins pour chiens

6 mai 2019
S'il est vrai que les vaccins préviennent les maladies chez les chiens, leur organisme peut néanmoins présenter une réaction à ce qui a été injecté.

Les vaccins sont nécessaires pour empêcher nos animaux domestiques de tomber malades. Ces derniers peuvent néanmoins être légèrement affectés par les injections. Nous vous parlerons donc, ci-après, des effets indésirables les plus fréquents des vaccins pour chiens.

Les vaccins pour chiens

Les vaccins pour chiens sont essentiels pour prendre soin de la santé de nos animaux de compagnie. Ils permettent en effet d’éviter des maladies telles que la rage, la maladie de Carré ou l’hépatite (qui peuvent être fatales). Les vaccins ont néanmoins parfois des effets indésirables sur les chiens au cours des heures ou des jours suivants l’injection.

Selon les vétérinaires, ces conséquences sont liées à une réaction commune de l’organisme qui agit contre l’agent étranger qui a été injecté.

vaccins pour chiens

 

Il convient de savoir que les chiots sont plus vulnérables que les adultes aux effets indésirables des vaccins. Il en va de même pour les chiens de petites races et ceux qui ont été stérilisés.

Néanmoins, nous ne devrions généralement pas nous inquiéter de ces possibles effets. Les vaccins ont en effet été testés préalablement. Ils sont totalement sûrs pour les chiens et les aident à s’immuniser contre les maladies.

Nous avons donc, en  tant que maîtres, l’obligation de les emmener chez le vétérinaire pour qu’il les applique. Le spécialiste effectuera une étude rapide du chien pour déterminer si, en fonction de son état de santé, de son âge ou de sa situation géographique, il convient de procéder à l’inoculation, et quelle doit être la dose.

vaccins pour chiens

 

Effets indésirables les plus fréquents des vaccins pour chiens

Il convient de savoir que les chiens expérimentent certains effets après avoir été vaccinés, et que cela est normal. Les effets indésirables les plus courants des vaccins pour chiens sont :

1. La somnolence

Il est fréquent que les chiens se sentent fatigués, tristes ou même dorment pendant le voyage de retour suivant la vaccination. Cette dernière représente en effet pour eux une situation très stressante, de sorte qu’ils ont besoin de récupérer de l’énergie.

2. L’apathie

L’absence de contact avec le maître est une autre conséquence de la vaccination du chien. L’animal prendra en effet un peu de distance, comme s’il était en colère contre son maître pour l’avoir conduit dans un endroit qu’il n’aime pas. Des changements d’humeur et même d’agressivité peuvent également apparaître dans de tels cas.

3. L’inflammation

Il s’agit de l’effet indésirable le plus fréquent des vaccins pour chiens. Nous pouvons apercevoir une sorte de grosseur dans la zone où l’injection a été appliquée. Vous remarquerez peut-être une rougeur si le chien a le poil clair.

Cela se produit parce que le liquide appliqué ne s’est pas encore répandu dans le corps de l’animal. Tout reviendra à la normale après quelques heures. Elle peut également être le résultat d’une allergie ou d’une réaction aux aiguilles ou à l’alcool utilisés pour désinfecter la zone.

4. Les troubles gastro-intestinaux

Certains vaccins pour chiens provoquent des douleurs à l’estomac, de la diarrhée ou des vomissements. Il est probable que votre animal de compagnie ne veuille pas manger et s’allonge sur le côté pour ne pas appuyer sur son abdomen. Vous pourriez noter une distension abdominale (comme un gonflement) en le touchant.

5. Les affections respiratoires

La toux, les éternuements et les sécrétions nasales sont courants lorsque le vaccin s’applique par voie intranasale. Il pourrait donc avoir de la fièvre ou présenter un état général de type grippal. Il sera dès lors susceptible de dormir plusieurs heures de suite, ou ne pas vouloir manger ou bouger.

6. L’anaphylaxie

L’anaphylaxie est l’effet indésirable de la plus grave de tous des vaccins pour chiens. Nous devons donc être très prudent avec elle. Elle apparaît quelques minutes ou quelques heures après l’injection et se caractérise par un gonflement du museau et de la gorge qui l’empêche de bien respirer. Cela peut générer un pouls faible, des rougeurs de peau, des vomissements, de la diarrhée, etc.

Il s’agit d’une réaction de l’organisme qui se défend en s’auto-aggressant et en détruisant les globules rouges. Il s’agit néanmoins d’un effet indésirable très rare.

En tout état de cause, un animal récemment vacciné doit toujours faire l’objet d’une surveillance dans les heures qui suivent l’injection.