Les différences entre un chien bien élevé et un chien médiateur

18 janvier 2020
L'éducation de votre animal est fondamentale car elle vous permet d'avoir la meilleure relation possible avec lui, ce qui évitera les problèmes de cohabitation.

Le chien bien élevé et le chien médiateur sont très semblables l’un à l’autre. Vous pouvez éduquer votre chien pour qu’il soit capable d’interagir avec l’environnement. Les plus avantagés pourront fournir des informations importantes sur leurs propriétaires. Ce dernier est connu sous le nom de chien de médiation.

Les thérapies assistées par les animaux sont une ressource pour le traitement des patients handicapés, atteints d’Alzheimer ou d’autisme, ainsi que pour la réadaptation des personnes ayant différentes dépendances. Leur utilisation remonte au début du siècle dernier en raison des bienfaits physiques, psychologiques et sociaux qu’apporte la relation entre les animaux et les humains.

Dans ces premières expériences, on a surtout utilisé des chevaux entraînés pour cette fonction. Mais maintenant, ce sont les chiens qui ont de plus en plus de protagonisme dans ces thérapies alternatives.

Le chien médiateur dans le milieu social et familial

Le rôle fondamental que jouent certains animaux de compagnie dans la vie de leurs propriétaires est bien reconnu. Et les chiens continuent à être le refuge émotionnel et psychologique le plus fréquemment choisi par de nombreuses personnes.

L’approche de certains psychanalystes décrit les performances favorables de certains chiens pour favoriser les changements thérapeutiques et fournir des données importantes sur leur maître. Ce qui est nouveau dans l’approche, c’est que l’animal ne sert pas seulement d’aide émotionnelle ou physique.

C’est-à-dire qu’ils servent non seulement de soutien aux personnes ayant des problèmes de mobilité, mais fournissent également des informations importantes sur la façon d’être de leur propriétaire, son état d’esprit et l’atmosphère familiale à laquelle il appartient.

De plus, le chien médiateur est particulièrement utile pour la thérapie familiale ou de couple, car il accentue les liens émotionnels et instinctifs entre les différents membres. Par sa simple présence, les points de rencontre et de désaccord entre les membres de la famille sont rapidement découverts.

Un chien médiateur avec sa maîtresse

Par exemple, dans les familles dont les relations sont une source d’insécurité, l’animal exprimera ce même sentiment en manifestant un comportement agressif. L’information qu’ils fournissent est un indicateur précis des rapports de domination et de soumission. Ils permettent également d’améliorer les comportements afin de les adapter au contexte de la vie familiale.

Le rôle des chiens bien élevés

L’éducation de votre chien est très importante car elle permet à notre compagnon à quatre pattes de se socialiser. Il n’aura pas non plus d’attitude dangereuse envers les autres chiens ou les étrangers. Cependant, le dressage de votre chien ne sera pas rapide et facile.

L’éducation demande beaucoup de temps et de dévouement, car l’animal devra d’abord compter sur son dresseur pour commencer à apprendre. Il s’agit d’un processus graduel réalisé par de courtes sessions. Une activité trop lourde peut en effet contrarier l’animal, qui peut s’opposer et se rebeller contre son éducateur.

Nous suggérons donc de récompenser l’animal pour chaque attitude correcte. La récompense, qui peut consister, par exemple, en un biscuit pour chien, est un renforcement positif pour encourager le même comportement correct.

Il est préférable que chaque membre de la famille participe à la séance d’éducation, même si ce n’est que pour une courte période. De cette façon, l’animal obéira facilement à différents individus et pas seulement à son maître. Cependant, ce n’est qu’en créant une relation étroite de confiance et d’affection entre l’homme et l’animal que l’on peut obtenir une véritable bonne éducation.

Comment dresser et entraîner un chien médiateur ?

Principales caractéristiques du chien médiateur

Ce sont des chiens qui ont une grande conception du groupe social et sont appelés « médiateurs », car ils sont rarement à l’origine de conflits, mais ils interviennent pour tenter de les résoudre.

Ce sont des animaux qui ont un grand contrôle sur leurs actions, surtout avec leur bouche. Le but de leurs interventions n’est pas de nuire, mais tout le contraire : empêcher que d’autres membres du groupe soient lésés.

Le chien médiateur a été autorisé à prendre des décisions pour lui-même tout au long de sa vie, de sorte que, face à une situation de conflit, il n’a pas besoin ou n’attend pas de ses compagnons humains qu’ils l’autorisent à participer à sa résolution.

Son estime de soi n’est pas endommagée par la façon dont les gens l’ont traité. Ils comprennent et utilisent parfaitement la communication canine. En général, ils ont peu ou pas de rancune et peuvent participer à la résolution d’une situation particulière. Ils peuvent alors gérer une relation parfaitement amicale avec les autres membres du noyau social.

Psychologie canine

Chaque chien est différent, en fonction de sa race, de ses comportements, des stimuli qu’il reçoit de son environnement, de ses expériences et des personnes qui s’occupent de lui. Même au sein d’une portée, on peut voir des sujets de natures très différentes (dominants, soumis, entreprenants, investigateurs, craintifs, etc.) Cette diversification conduit à des méthodes pédagogiques différentes.