Des chiens dressés qui améliorent la vie de nombreuses personnes

· 29 avril 2019
Les chiens ont toujours été un symbole de camaraderie, de loyauté et d'amour inconditionnel. Ils améliorent l'humeur de beaucoup de gens.

En plus d’être des animaux de compagnie, il y a beaucoup de tâches que font les chiens dressés : ils nous offrent de nombreux services avec des avantages similaires, mais un objectif commun : améliorer la qualité de vie des personnes qui en ont besoin.

Depuis quelques décennies, l’attention de la société s’est portée sur les aveugles et les personnes ayant d’autres handicaps. Faire des chiens un instrument de thérapie a rendu la vie de ces personnes bien meilleure.

L’abnégation des chiens dressés qui améliorent la vie des autres

chien dressés pour aidder les enfants

Si l’on ne peut nier le mérite de la première personne qui a pensé que les chiens pouvaient être utiles au service des défavorisés, au sauvetage des gens ou au service du pays, on ne peut nier que le véritable mérite est surtout celui des chiens.

L’entraînement pour être un bon compagnon qui aide une personne n’est pas facile. Il exige des efforts, de la discipline et un sacrifice de soi. Le fait est que les chiens dressés sont prêts à le faire et risquent même leur vie pour sauver celle des autres. Peu d’humains seraient prêts à le faire.

Comment se déroule une journée type de ces chiens et de ceux qui les dressent ? L’un d’eux nous le raconte.

Des journées dures mais pleines de satisfaction

Depuis que je suis un chiot je vis ici, Tous les jours, on me réveille très tôt pour n’emmener au camp d’entraînement. Je ne comprends pas très bien le sens des exercices, même si physiquement je me sens bien.

Après de nombreuses courtes séances, je me rends compte que le soleil n’est plus au même endroit. Le matin est probablement déjà passé, c’est enfin l’heure de manger ! Voici Eva, elle me donne toujours des gourmandises, elle me caresse et me traite très bien. Tout le monde ici le fait, mais elle, elle est spéciale pour moi.

L’heure du repas ne dure pas aussi longtemps que je le voudrais, même si on me laisse faire une sieste. Mais je dois bientôt retourner sur le terrain. Je ne comprends pas pourquoi il faut sauter par-dessus des obstacles, mais on m’applaudit quand je le fais bien. On me donne des récompenses délicieuses.

On ne me gronde jamais si je me trompe et tout le monde m’aime. Que pourrais-je demander de plus ?

Parfois, Jorge, l’entraîneur, me prend la tête pendant qu’il me caresse et me dit quelque chose, comme s’il m’expliquait, mais je ne parle pas un mot du langage humain. Cependant, j’imagine qu’il me dit que peut-être un jour, je comprendrai que tout ce que je fais à l’entraînement va me servir. J’ai vite découvert que v’était vrai.

J’ai vu beaucoup de mes camarades de classe partir avec des gens qui s’habillaient bizarrement, et d’autres qui venaient à deux habillés de la même façon. Certains costumes étaient bleus, d’autres verts, d’autres oranges, mais celui qui m’emmène porte des vêtements normaux. Il me caresse, m’attrape par la laisse et me conduit dans une voiture.

C’est à mon tour de partir

Il semble que je pars pour toujours, alors adieu Eva et Jorge, je ne vous oublierai jamais. Je ne sais pas où je vais, je regarde par la fenêtre pour essayer de reconnaître quelque chose. Il y a un grand bâtiment avec une croix verte et on s’arrête là. Les couloirs sont froids, ils sentent bizarre et beaucoup de gens portent du blanc, du bleu ou du vert.

Je n’aime pas cet endroit, je veux m’en aller mais… Ce regard triste me captive. Je ne sais pas pourquoi, mais je voudrais éliminer la tristesse de cette expression.

Dans le lit, il y a un… une… Je ne sais pas si c’est un garçon ou une fille, il n’a pas de cheveux, mais il sourit quand il me voit. Il m’aime bien ! Et je l’aime aussi, lui… elle… elle ! J’ai entendu qu’elle s’appelle Eva. Ironie de la vie. Je me mets à tourner en rond et Eva me sourit, elle rit même.

Je sais ce que je suis venu faire ici. Ou peut-être que je ne sais pas. Je sais juste que je veux être son ami, et que je veux la voir sourire tous les jours.

Merci à tous ces chiens dressés qui améliorent la vie des gens

chiens dressés pour soutenir les personnes âgées

Les animaux nous montrent un amour inconditionnel. Les chiens dressés ne font pas leur travail par obligation, ils le font parce qu’ils nous aiment.

Comme le montre l’exemple de ce petit chien d’assistance, peu importe le service qu’ils rendent, ils font preuve d’une empathie sans pareille, prêts à mener une vie d’abnégation en échange d’un simple sourire, d’une caresse ou d’un câlin.

Aujourd’hui, nous voulons remercier tous ces chiens dressés qui ont amélioré et continuent d’améliorer la vie des aveugles, des personnes atteintes de cancer, des personnes âgées, des enfants handicapés mentaux, et tous les autres dont nous ne nous souvenons pas.

Merci et merci mille fois, non seulement pour le travail que vous faites, mais merci d’exister, car un monde sans chiens ne serait pas aussi beau.