Comment amener deux chiens à devenir amis

· 19 décembre 2018
Vous avez deux chiens et souhaitez qu'ils s'entendent ? Lisez cet article !

Vivre avec un chien peut s’avérer être une expérience très réconfortante si la cohabitation se fait correctement et de manière responsable. Nous devons donc faire ici attention à la manière dont nous introduisons le nouvel animal à la maison pour éviter les problèmes qui feront échouer l’expérience de la cohabitation deux chiens.

Il est préférable de posséder chiens lorsque nous passons beaucoup de temps loin de la maison. Il existe plusieurs raisons à cela. Ils ne s’ennuieront pas, ils joueront entre eux, ils ne se sentiront pas seuls, ils ne déprimeront pas, ils apprendront à socialiser, etc.

Lorsque nous introduisons un autre chien à la maison, celui qui y est déjà peut présenter des problèmes d’adaptation. Il est évident que plus il sera sociable, mieux il acceptera l’arrivée d’un autre animal.

Étapes nécessaires de la sociabilité entre deux chiens

deux chiens

La première étape consiste à vérifier comment notre chien interagit ou peut entrer en relation avec d’autres spécimen de son espèce. Il est nécessaire ensuite de respecter une hiérarchie adéquate entre les animaux. Cela favorisera la fluidité de la cohabitation.

Si les chiens sont bien éduqués, ils sauront que tous les membres de la famille, y compris les enfants, sont au-dessus de lui. Autrement dit, le chien doit savoir qu’il occupe la dernière place dans la hiérarchie familiale.

Le chien a la capacité particulière de sentir l’humeur de ses maîtres. Il rejettera donc le nouvel arrivant s’il perçoit l’angoisse du maître en raison de l’arrivée d’un nouveau chien. Vous devez donc faire preuve de beaucoup de sérénité et ne pas vous sentir coupable. Le chien qui vit déjà avec vous capterait sinon rapidement cette sensation.

Que le maître s’altère en raison de l’arrivée d’un nouveau chien ne permet pas de créer un environnement détendu. Cela n’aide pas la famille et le nouveau venu à s’adapter à la nouvelle situation.

La sociabilité entre deux chiens

Il se peut que notre chien soit mieux adapté au fait qu’un autre lui vole une partie de son rôle s’il est bien socialisé.

Il est donc important qu’il apprenne à jouer à sortir et à partager des jouets avec d’autres chiens depuis son plus jeune âge. Il sera beaucoup plus simple de lui faire accepter l’arrivée du nouveau chien à la maison s’il est habitué à ce que d’autres animaux viennent chez vous, couchent sur son lit, sentent et lèchent ses affaires, boivent dans son auge.

Certaines races de chiens sont plus sociables que d’autres. Il est donc nécessaire de s’informer pour choisir la plus appropriée. Certaines races n’acceptent en effet pas la cohabitation avec d’autres animaux. Il est par ailleurs fréquent que la cohabitation entre des chiens de sexe différent soit plus simple. Il ne s’agit néanmoins pas d’une règle générale.

Les chiens sont sociables par nature. Cela favorise donc l’accueil du nouvel animal à la maison. Ils sont en effet génétiquement prêts à vivre ensemble et à partager leur espace. N’oublions pas qu’ils viennent du loup, lesquels vivent en meutes de plus de cinquante individus dans certains cas.

Problèmes de cohabitation entre deux chiens

deux chiens

Les problèmes commencent lorsque les maîtres accordent plus de priorité à l’un d’entre eux et ne respectent pas la hiérarchie établie entre les deux chiens. Les femelles présentent généralement davantage de difficulté à bien s’intégrer. Des conflits surgissent souvent entre elles lorsqu’il s’agit de s’adapter.

Les conflits visant à obtenir davantage d’affection sont par ailleurs fréquents. Les chiens se font souvent concurrence, à leur manière, pour gagner l’amour des maîtres. Ces derniers assisteront presque toujours à des combats. Il convient de ne pas d’intervenir dans ces cas là car la compétition se poursuivrait sans résolution. Il est préférable de laisser que l’un d’eux sorte vainqueur. Les combats cesseront alors, ou seront de moindre intensité et  rares.

Nous commettons une erreur si nous considérons qu’il doit y avoir une égalité entre les deux chiens. Il est préférable de consulter un spécialiste dans le cas de combats très gravesCela n’arrive cependant généralement pas. Il s’agit souvent d’une simple déclaration d’intention, une menace entre eux, montrant les crocs, etc. Nous ne devrions jamais montrer plus de prédilection pour l’un des deux.

Détail très curieux, aucun des deux chiens ne se sentira dominant s’ils arrivent en même temps à la maison.