Le caïman noir : ses principales caractéristiques

23 septembre 2019
Le caïman noir appartient à l'ordre des crocodiliens et présente des similitudes avec les crocodiles et les gavials.

Le caïman noir est une espèce de caïman originaire d’Amérique du Sud qui provient de la famille Alligatoridae et appartient à l’ordre Crocodilien. Par conséquent, il présente des similitudes avec les crocodiles et les gavials.

Caractéristiques du caïman noir

Le caïman noir est connu comme le caïman yacare. Cette espèce possède une tête longue et étroite avec un museau plus étroit à la base.

La peau qui recouvre son corps comprimé en forme dorsoventrale est pratiquement imperméable. Une autre caractéristique frappante est la queue musclée de ces espèces.

En ce qui concerne la couleur, elle diffère entre les spécimens jeunes et adultes. Les plus jeunes disposent d’une coloration verdâtre, avec des taches noirâtres. D’autre part, les adultes ont une couleur dorsale noirâtre.

Les mâles peuvent atteindre une taille de 2,60 mètres de long. Il existe même certains spécimens qui atteignent les 3 mètres.

Quant à la période de reproduction, les mâles effectuent une danse au cours de laquelle ils font des pirouettes dans l’eau. Ils ont un rituel très spécifique qui a lieu durant les mois d’été. Ensuite, les mâles qui ont impressionné les femelles pourront les approcher après la danse.

Au niveau de la reproduction, l’époque se situe entre les mois de décembre et avril. La femelle pond entre 20 et 40 oeufs. Elle les place dans un nid qu’elle a elle-même construit à l’aide de déchets organiques et de matériaux qu’elle a trouvés. Celui-ci peut atteindre un diamètre d’environ 130 centimètres.

Plusieurs caïmans noirs au bord de l'eau

Habitat et répartition

Actuellement, cette espèce vit dans différents pays d’Amérique du Sud. Plus concrètement, nous pouvons la trouver en Argentine, en Bolivie, au Brésil ou au Paraguay.

Les caïmans, de même que les crocodiles et les gavials, ont toujours été associés à l’eau. Par conséquent, dans les divers endroits où l’on peut rencontrer ces animaux, ils préfèrent les eaux propres des rivières, des estuaires et des lagunes.

Par ailleurs, les caïmans noirs se situent également au bord des estuaires et des fleuves pour prendre le soleil. Au Brésil, ils cohabitent pacifiquement avec le grand cabiaï.

Etat de conservation du caïman noir

Le caïman noir a été classé comme un animal d’intérêt mineur. De nos jours, le nombre d’individus qui composent les populations n’est pas connu.

La principale menace que cette espèce a subi est sa persécution pour le cuir. Dans les années 70, les populations de yacares ont été décimées, essentiellement par le braconnage et le commerce illégal.

Autrefois, les jeunes spécimens étaient un objet de chasse prisé au XIXème siècle et durant la première moitié du XXème siècle. De leur peau, on pouvait extraire le cuir. Par conséquent, ils ont été déclarés comme une espèce protégée.

Stratégie de préservation

Les gouvernements ont développé différentes stratégies de préservation afin de soutenir le rétablissement de l’espèce. L’une des options proposées pour considérer les écosystèmes naturels est alors de suggérer l’utilisation d’espèces sauvages.

Pour cela, des stratégies de commerce ont été exposées avec un bénéfice commercial afin de sensibiliser la population à la conservation du caïman noir.

Le ranching

Dans des pays comme l’Argentine, des stratégies de préservation de l’espèce ont été développées. Par exemple, le « projet yacare ». Le but était de favoriser l’utilisation durable des zones humides du pays par l’élevage d’oeufs. De cette façon, cela soutient également le commerce local, comme les pêcheurs ou les éleveurs.

L’élevage d’oeufs consiste à les retirer après la ponte de l’animal dans la nature. L’idéal est de les obtenir tôt ou tard, en fonction du système utilisé. Ensuite, ils sont incubés de manière artificielle et les petits sont élevés dans un environnement sous contrôle.

Cela permet d’éviter l’un des facteurs critiques car les espèces de l’ordre des crocodiliens subissent une grande mortalité embryonnaire à l’état naturel. Et, s’ils survivent, ils souffrent d’une importante déprédation durant leur première année de vie.

D’autre part, ils peuvent également développer des maladies liées au stress comme une réaction au froid lors du premier hiver de leur vie, ou subir l’inondation du nid.

Lorsque les progénitures sont relativement grandes, ils retournent dans la nature. A cette fin, dans les régions où la densité est plus faible, un plus grand nombre de spécimens est introduit.

Un bébé caïman noir dans l'eau

Le caïman noir, les facteurs négatifs

Par ailleurs, parmi ces mesures, il faudrait chercher également à protéger les zones où se situent les nids. En effet, il a été observé que certaines femelles les abandonnait à cause des différentes perturbations engendrées par la présence humaine.

Il existe aussi d’autres dérangements provoqués par les êtres humains. Par exemple, la perte de l’habitat causée par la canalisation des estuaires qui entraîne leur assèchement.

Enfin, le caïman noir appartient à un regroupement d’espèces qui, bien que menacées depuis des années, ont été sauvées grâce aux stratégies de rétablissement utilisées.

 

  • Crocodile Specialist Group 1996. Caiman yacareThe IUCN Red List of Threatened Species 1996: e.T46586A11062609. http://dx.doi.org/10.2305/IUCN.UK.1996.RLTS.T46586A11062609.en. Downloaded on 22 July 2019.
  • National Geographic. Caimán yacaré [Internet]. www.nationalgeographic.com.es. 2013 [citado 23 de julio de 2019]. Disponible en: https://www.nationalgeographic.com.es/naturaleza/grandes-reportajes/el-retorno-del-caiman-2_7387/6
  • W. Prado et al. Estado de conservación de los caimanes de Argentina. Cuad herpetol 26 (Supl 1): 403-410 (2012) [Internet]. Disponible en: http://ppct.caicyt.gov.ar/index.php/cuadherpetol/article/view/2020/1733
  • Larriera, Alejandro y Imhof, Alba. Proyecto Yacaré. Cosecha de huevos para la cría en granjas del género Caiman en la Argentina. (Manejo de Fauna Silvestre en la Argentina. Programas de uso sustentable.):51-62. [Internet]. Disponible en: https://s3.amazonaws.com/academia.edu.documents/53333727/Libro_Uso_Sust_Fauna2006completo.pdf?response-content-disposition=inline%3B%20filename%3DManejo_de_Fauna_Silvestre_en_la_Argentin.pdf&X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Credential=AKIAIWOWYYGZ2Y53UL3A%2F20190722%2Fus-east-1%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20190722T194636Z&X-Amz-Expires=3600&X-Amz-SignedHeaders=host&X-Amz-Signature=c0b8df44faf666c9041fef4d5e276868d75f13df1a61fbebafd195df9127869f#page=48