Les colonies de vacances avec des chiens, que dit la loi ?

12 février 2020
Vivre avec des animaux est positif, cela est prouvé, en particulier dans le cas des enfants ; faire du camping avec ses chiens et ses enfants est une excellente option pour les vacances, mais certaines lignes directrices comportementales sont nécessaires.

Les colonies de vacances avec des chiens commencent à être une tendance en Europe. Ceci s’explique grâce aux nombreux avantages que la vie avec des animaux peut offrir. Elle permet notammen le développement physique, cognitif et émotionnel des plus jeunes.

Pour profiter des activités, il est important de prendre en considération certains aspects pratiques et juridiques lorsque l’on profite de la nature en famille ou que l’on décide d’envoyer les enfants vivre des aventures de colonies de vacances avec leurs meilleurs amis.

Quelques aspects juridiques pertinents avant d’envoyer des enfants en colonies de vacances

Les colonies de vacances sont un excellent moyen de permettre aux enfants de s’habituer à avoir plus d’autonomie et d’acquérir de nouvelles compétences. De plus, à une époque aussi urbanisée et numérisée, ces excursions sont l’une des rares occasions d’entrer en contact avec les animaux et la nature. Elles encouragent également la pratique d’activités de plein air.

Cependant, tous les parents devraient connaître certains aspects juridiques de base. Ceci afin d’avoir l’esprit tranquille avant d’envoyer leurs enfants en colonies de vacances. Premièrement, il sera essentiel de s’assurer que l’établissement ou l’entreprise organisatrice respecte les exigences essentielles de santé et de sécurité, telles que :

  • Vérifier que leurs moniteurs aient la formation suffisante pour remplir leurs fonctions dans le camp. S’ils l’estiment nécessaire, les parents peuvent demander la qualification des moniteurs
  • Certifier que leurs installations ont été soumises et approuvées lors d’examens officiels. Elles doivent aussi être à jour en matière de contrôles sanitaires
  • Communiquer à l’avance aux parents les activités proposées pendant le camp. Elles doivent être adaptées et limitées en fonction de l’âge des enfants
  • En cas d’excursions et d’activités en dehors du centre ou de l’établissement, les parents doivent être informés à l’avance de l’itinéraire. Les moniteurs ne peuvent pas improviser ou emprunter des itinéraires inconnus

Documents nécessaires pour les activités nautiques et assurance

  • Pour les activités récréatives ou les sports nautiques, le centre ou l’entreprise qui organise la colonie doit demander aux parents de remplir à l’avance un formulaire pour indiquer si leurs enfants savent nager ou non et s’ils sont autorisés à participer à ces activités
  • Avoir une assurance responsabilité civile et une assurance accident pour couvrir les besoins médicaux de l’enfant
  • Fournir les informations nécessaires pour faciliter le contact entre les parents et les personnes responsables des enfants. Les entreprises ou les centres ne peuvent pas refuser ou omettre des informations aux responsables
Les colonies de vacances pour chiens

Colonies de vacances avec des chiens : questions pratiques et juridiques

Bien qu’ils aient subi un long processus de domestication, les chiens conservent encore certains comportements instinctifs. Il s’agit, entre autres, de la chasse et de la garde de troupeaux. Ces comportements sont souvent renforcés lorsque l’animal se trouve dans un environnement naturel. De plus, comme ce sont des animaux très curieux, les chiens auront toujours tendance à vouloir explorer librement les nouveaux stimuli qu’un environnement leur offre.

C’est pourquoi les colonies de vacances avec des chiens et des enfants impliquent une double responsabilité. D’un côté pour les parents, d’un autre pour les responsables du centre ou de la société organisatrice. De son côté, l’établissement doit démontrer qu’il dispose des infrastructures et des ressources humaines nécessaires pour mener à bien ce type d’activité afin d’assurer la sécurité des enfants et des chiens.

La préparation et l’entraînement adéquats du chien

Les tuteurs et les parents auront la responsabilité de préparer à l’avance les chiens et les enfants à se comporter correctement dans le centre. Pour être objectif, l’idéal serait que tous les chiens aient une bonne socialisation. En outre, l’animal devrait apprendre les ordres d’obéissance de base avant de participer à des colonies de vacances.

Deux chiens et leur maître à la campagne

Aussi, il est important que le chien ait la possibilité de s’adapter progressivement au séjour  à la campagne. Une zone rurale change beaucoup pour un chien habitué à un environnement urbain. Et si nous avons l’intention de laisser le chien en liberté pendant la colonie, il sera essentiel de lui apprendre à venir à l’appel rapidement et à marcher correctement sans la laisse.

De même, nous recommandons de consulter la réglementation en vigueur dans chaque municipalité concernant la détention de chiens en liberté dans les zones rurales. Il est ainsi possible d’éviter des sanctions économiques qui, selon la loi en vigueur, pourraient atteindre plusieurs centaines d’euros.

 

  • Fanneth Flórez Fernández. La influencia positiva de los animales en los niños. 2008. Extraído de: http://biblioteca.usbbog.edu.co:8080/Biblioteca/BDigital/42081.pdf
  • Revista colombiana de ciencias pecuarias. 2007. La influencia de las mascotas en la vida humana. Extraído de: http://www.scielo.org.co/pdf/rccp/v20n3/v20n3a16.pdf