Est-il dangereux de donner de la nourriture aux animaux du zoo ?

6 avril 2019
Comme avec les chiens et le chocolat, donner de la nourriture aux animaux du zoo peut leur être nocif car leur corps n'est pas adapté à une grande partie de la nourriture des humains.

Nous avons tous déjà visité un zoo, une réserve ou un parc naturel, et nous connaissons les fameuses plaques qui interdisent de nourrir les animaux. Mais bon nombre d’entre nous se demandent sûrement encore s’il est dangereux de nourrir les animaux du zoo.

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi, en principe, le fait de les nourrir semble anodin. Les animaux génèrent de l’empathie et nous nous sentons mal de leur refuser un morceau de sandwich ou un biscuit. Cependant, nous devons comprendre que cette règle représente un risque pour leur santé.

Pourquoi est-il si dangereux de donner de la nourriture aux animaux du zoo ?

La raison principale pour laquelle notre nourriture semble si attrayante et si frappante pour les animaux est qu’elle ne fait pas partie de leur régime alimentaire habituel. En d’autres termes, leurs corps n’est pas préparé biologiquement à digérer et à assimiler tous les aliments que nous consommons.

Logiquement, tous les aliments humains ne sont pas nocifs pour les animaux. Par exemple, de nombreuses espèces consomment souvent des fruits, des légumes ou des céréales pour compléter leur régime alimentaire, tout comme nous le faisons.

animaux du zoo

Pour autant, les aliments industrialisés ou les épices, les saucisses, les aliments frits ou les boissons sucrées ne sont pas recommandées et peuvent être toxiques pour de nombreux animaux. La même chose s’applique à l’alcool et à de nombreux autres produits que nous utilisons quotidiennement.

Chiens et chocolat : un exemple éclairant

Pour comprendre les risques de l’alimentation humaine pour les animaux, pensez aux chiens que beaucoup d’entre nous choisissent d’adopter. Bien que nous puissions offrir certains aliments humains à nos amis chiens, de nombreux aliments que nous consommons quotidiennement peuvent générer des problèmes de santé.

Par exemple, le chocolat, est une des sucreries les plus aimées et consommées par les humains. Les chiens, les chats et de nombreux autres animaux sont en revanche incapables de digérer cet aliment, notamment parce que leurs corps ne produit pas les enzymes nécessaires pour assimiler tous ses composants.

Par conséquent, la consommation de chocolat – même à petites doses – peut avoir des effets indésirables sur les animaux. Les conséquences les plus fréquentes sont les troubles digestifs, les vomissements et la diarrhée, qui apparaissent généralement quelques heures après l’ingestion.

La tachycardie et des changements comportementaux tels que l’hyperactivité peuvent également se développer en raison de la caféine présente dans le chocolat. De plus, la consommation de doses plus élevées pourrait droguer l’animal. Les conséquences seront des problèmes respiratoires et des risques d’insuffisance cardiaque.

Les risques que représente le fait de donner de la nourriture humaine aux animaux du zoo

Comme le montre l’exemple précédent, l’habitude apparemment anodine de donner de la nourriture humaine à des animaux comporte de nombreux risques « cachés ». Même quand on parle d’animaux de compagnie adaptés à la coexistence avec des êtres humains.

Pensons maintenant aux animaux sauvages qui n’ont pas connu de processus de domestication. La nourriture humaine pour eux est complètement étrange, mais potentiellement attrayante.

Comme nous utilisons souvent des condiments et de nombreux ingrédients dans nos préparations, notre nourriture est un tout nouveau mélange de senteurs pour les animaux. Par conséquent, il est très courant qu’ils fassent preuve de curiosité et d’attrait pour les collations que nous proposons.

ne pas donner de la nourriture aux animaux du zoo

Quelques risques à prendre en compte

Cependant, l’habitude de les nourrir comporte les risques suivants :

  • De nombreux animaux peuvent réagir négativement à la présence humaine en se sentant menacés. S’approcher pour leur donner à manger est un danger potentiel pour les deux parties.
  • L’habitude des animaux de se nourrir de manière si particulière peut favoriser une dépendance vis-à-vis de l’homme. En conséquence, leur capacité à survivre par eux-mêmes dans un environnement sauvage est réduite.
  • Nourrir les oiseaux migrateurs peut perturber leur cycle de vie, ce qui nuirait à leur reproduction et à la conservation de l’espèce.
  • La consommation d’aliments inappropriés peut favoriser le développement de maladies telles que l’obésité, le diabète ou l’hypertension, entre autres.
  • L’incorporation de nouveaux aliments dans le régime alimentaire des animaux peut entraîner un rejet de leur régime alimentaire quotidien. Cela nuira à leur nutrition, et, par conséquent, à leur état de santé.
  • De nombreux aliments consommés par les humains peuvent provoquer des allergies chez les animaux, des problèmes de digestion et même des intoxications.

Est-il également dangereux de nourrir les animaux dans les parcs ?

Nous avons vu que les espèces sauvages ne sont pas préparées biologiquement à consommer l’alimentation humaine. Par conséquent, nous ne devrions jamais donner de la nourriture aux animaux du zoo.

La question qui se pose est la suivante : est-il également dangereux de nourrir les animaux des parcs publics urbains ? C’est-à-dire les canards, les pigeons, les cygnes ou même des chiens et des chats ? La réponse est affirmative.

Bien que ces animaux soient habitués à la présence humaine, leur organisme n’a pas changé biologiquement pour autant. Autrement dit, ils doivent suivre un régime alimentaire adapté aux besoins nutritionnels de leur espèce afin de préserver leur santé.