Poisson chauve-souris aux lèvres rouges

6 janvier 2019
Le poisson chauve-souris aux lèvres rouges est un animal aquatique connu pour sa forme extravagante et ses surprenantes lèvres couleur carmin. De plus, il s'agit d'un poisson qui ne nage pas mais se déplace sur le sable.

Le poisson chauve-souris aux lèvres rouges (ogcocephalus darwinisme) est une variété de poisson Actinopterygii. Autrement dit, il possède un squelette comprenant une épine osseuse sur ses nageoires. De plus, ce poisson appartient à la famille des ogcocephalidae, l’une des 60 sous-espèces du type ogcocephalus.

On considère cette espèce comme étant originaire d’Équateur (Îles Galapagos) et du Pérou. On la trouve plus précisément dans les eaux de l’océan Pacifique autour des Îles Galapagos et face à la côte péruvienne à des profondeurs comprises entre 3 et 76 mètres, mais surtout à partir de 10 mètres. Ce poisson est présent sur les côtes et les estuaires, en général dans les fonds sableux des récifs.

Caractéristiques anatomiques du poisson chauve-souris

poisson chauve-souris

Ce poisson peut atteindre une longitude maximale de 20 à 40 centimètres. De plus, sa forme triangulaire fait que sa tête et son corps se regardent comme s’ils étaient aplatis. Enfin, il possède une grande tête pour un corps relativement court et comprimé, recouvert d’écailles, de poils et des pics hérissés.

Le poisson chauve-souris est de couleur cannelle, avec des tâches violet foncé et deux points à l’arrière du corps. La partie inférieure est de couleur claire alors que la partie supérieure est plutôt foncée. Cela lui permet notamment de semer d’éventuels prédateurs en se fondant dans les couleurs des fonds marins.

Il se caractérise également par ses lèvres d’une couleur rouge brillant. On suppose que cette teinte s’explique par l’attraction sexuelle chez cette espèce. La commissure de leurs lèvres pointe vers le bas, lui donnant un air fâché. Par ailleurs, il possède de petites dents coniques, rangées le long des mandibules.

La partie inférieure de son corps est recouverte d’écailles osseuses, et sa queue est truffée de petites épines. La nageoire dorsale, connue comme l’illicium, est une excroissance saillante au niveau du visage, en forme de corne couverte de petits poils.

Cette nageoire atteint sa taille maximale quand elle arrive à maturité et devient une extension de la colonne vertébrale.

Comportement et préservation du poisson chauve-souris

comportement du poisson chauve-souris

 

Poisson chauve-souris / realmonstrosities.com

Même s’il s’agit d’un animal aquatique, le poisson chauve-souris à lèvres rouges n’est pas un grand nageur. En effet, il se traîne maladroitement au milieu des fonds marins en utilisant ses nageoires pectorales. De plus, il possède une petite nageoire anale charnue semblable à une hélice. Présente sous sa queue, elle l’aide à se déplacer.

Le poisson chauve-souris est carnivore et se nourrit d’autres poissons. Il complète ensuite son régime avec des invertébrés marins tels que crustacés (crevettes) et mollusques (calamars). Afin d’attirer ses proies, le poisson chauve-souris sécrète un fluide qui sert d’appât.

Le poisson chauve-souris à lèvres rouges fait partie de la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) dans la catégorie de Préoccupation Mineure. Par conséquent, on ne la considère pas comme menacée. Ceci est rendu possible grâce à son habitat qui se trouve au fond de la mer. Ainsi, il évite que l’influence humaine l’affecte directement.

En résumé, ce poisson constitue clairement un exemple du caractère imprévisible de l’évolution biologique… Avec des résultats pour le moins surprenant.