Les damans des rochers, des acrobates aux pattes agiles

Même s'il ressemble à un rongeur, ses cousins vivants les plus proches sont, en fait, l'éléphant et le lamantin
 

Le daman des rochers ressemble beaucoup à un cochon d’Inde ou à un lapin aux oreilles courtes. Cependant, cet animal possède des dents, des doigts au bout des pattes, ainsi qu’une structure crânienne très similaire à celle des éléphants. Certains scientifiques considèrent même que le daman des rochers figure parmi les cousins vivants les plus proches de l’éléphant.

Selon certaines études, le daman des rochers partage un ancêtre commun avec l’éléphant. Il possède des molaires puissantes qui broient la végétation dure, ainsi que deux incisives qui ressemblent à de petites défenses, comme chez les éléphants.

La vie dans les rochers

Cette espèce appartient à la famille Procaviidae qui comprend trois membres. Le daman des rochers, le daman des arbres et le daman des steppes. Le daman des rochers vit principalement en Afrique, même si on peut aussi le rencontrer sur la côte de la péninsule arabique jusqu’au Liban.

Comme leur nom l’indique, les damans des rochers se rassemblent dans des endroits présentant des formations rocheuses ou même de petits renfoncements de falaises qui leur offrent un refuge et la protection. Leurs petites maisons sont faciles à identifier puisque l’urine de ces animaux se cristallise et laisse des traces blanches sur les rochers.

 

Les pattes des damans des rochers sont conçues pour leur permettre d’escalader les rochers. La partie inférieure de chaque patte est dénudée et possède un coussinet humide et souple au centre qui permet de provoquer un effet ventouse. Ce coussinet aide les damans à adhérer aux rochers et à d’autres surfaces lisses sans glisser. Cette caractéristique explique pourquoi les damans sont qualifiés d’acrobates aux pattes agiles.

Quelques traits de caractère

Le daman des rochers est une espèce très sociable. De fait, il peut vivre au sein de colonies pouvant comprendre jusqu’à 50 individus qui dorment et cherchent de la nourriture ensemble. Chaque journée commence par une séance de bronzette collective de plusieurs heures. Une fois réchauffés, les damans partent, pour une courte période, en quête de nourriture.

damans des rochers côte à côte

Le daman des rochers n’aime pas les climats froids et pluvieux. Il ne sortira donc pas de son abri rocheux si la météo ne lui convient pas. Même s’il s’agit d’animaux diurnes, ces derniers peuvent se montrer actifs la nuit au clair de lune. Cependant, ils passent le plus clair de leur temps à ne rien faire. En effet, ils ne sont actifs que durant environ 5 % de leur temps.

 

Dans certaines régions d’Afrique, les damans des arbres vivent dans les mêmes zones rocheuses que les damans des rochers. Les deux espèces ont déjà été aperçues en train de partager un même abri et de se réchauffer ensemble sous le soleil matinal. Les petits des deux espèces jouent même parfois ensemble. Bien qu’elles se différencient à d’autres égards, les deux espèces semblent bien s’entendre.

Habitudes alimentaires

L’estomac des damans des rochers est divisé en trois parties et colonisé par de nombreuses bactéries qui facilitent la digestion des plantes qu’ils ingèrent. Durant la saison des pluies, les damans des rochers se nourrissent principalement d’herbe. En revanche, lorsque l’herbe s’assèche, ils modifient leur régime alimentaire et consomment des fruits et des feuilles.

Au moment de se nourrir, les damans se réunissent en formant un cercle, la tête tournée vers l’extérieur de ce cercle afin de surveiller les prédateurs. Ils s’avertissent ainsi mutuellement lorsqu’ils détectent la présence de léopards, de hyènes, de chacals ou d’aigles noirs.

les petits des damans des rochers

Grâce à leur excellente vue, les damans sont capables de détecter la présence de prédateurs situés à plus de 900 mètres de distance. Au cours de chaque repas, le mâle dominant du groupe s’arrête entre chaque bouchée pour détecter la présence d’un quelconque danger. S’il détecte quelque chose, il pousse un cri alarmant qui incite les autres damans des rochers à chercher un abri et à rester totalement immobiles jusqu’à ce que le danger disparaisse.

 

Vie familiale

Les femelles damans restent en famille tout au long de leur vie. Un mâle pour cinq femelles patrouille sur un territoire bien déterminé de sa colonie. Lorsque des petits naissent, généralement une fois par an, toujours à la même période, toute la colonie les salue et les renifle.

Les petits damans sont étonnamment précoces. En effet, ils naissent les yeux ouverts et ils entendent déjà parfaitement. Ils ressemblent à des adultes miniatures et possèdent déjà le même pelage bien fourni de ces derniers. Les damans des rochers se divisent en groupes pour s’occuper des petits et les femelles prennent soin d’eux à tour de rôle.

Trois jours après leur naissance, les petits consomment déjà des aliments solides. Ils se nourrissent également des excréments d’autres damans. Cette pratique leur permettrait d’obtenir les bactéries dont leur estomac a besoin pour digérer les plantes qu’ils ingèrent.

 

  • https://nationalzoo.si.edu/animals/rock-hyrax