Une nouvelle chance pour Kooki, la chienne que personne ne voulait regarder

· 30 août 2018
Aujourd'hui encore, au XXIe siècle, nous ne nous fions qu'aux apparences. C'est ce que démontre l'histoire suivante : quel que soit l'endroit où Kooki se rendait, tout le monde détournait le regard.

Cependant, comme on vous le dit souvent, les histoires tristes se finissent parfois bien. C’est le cas par exemple de la petite Kooki, une adorable chienne dont personne ne voulait s’occuper quand elle est tombée malade.

Les animaux malades abandonnés dans la rue se comptent par centaines, voire par milliers. On les juge sans avoir la moindre idée de ce qui leur arrive. Heureusement, il existe des centres et des refuges qui recueillent les animaux pour les soigner sans vouloir réaliser de bénéfices. Ils effectuent un travail formidable par pure bonté et humanité.

C’est ce qui est arrivé à la petite chienne de notre histoire, Kooki.

Kooki : son histoire

Kooki ne savait pas ce qui lui arrivait. Ses poils étaient tombés, sa peau démangeait, même son visage lui faisait mal. Elle s’était rendue compte que les gens ne la regardaient pas, que les enfants la fuyaient. Elle qui était si adorable !  Auparavant, les enfants jouaient avec elle. Quelque chose avait changé.

On ne sait pas vraiment ce qu’elle pouvait ressentir, si ce n’est de la solitude. Il lui arrivait de regarder ses pattes, d’un rouge bizarre, et de les lécher. Mais elles étaient rugueuses et sentaient mauvais. Elle se sentait souvent mal, incapable de se souvenir quand quelqu’un l’avait caressée pour la dernière fois.

Kooki : le sauvetage

Source : www.upsocl.com

Le destin, ou quelque autre force supérieure, a permis que Kooki soit trouvée et emmenée dans un refuge aux États-Unis. Son état de santé était alors pitoyable. Mais grâce à des analyses, son problème a très vite été diagnostiqué. Elle souffrait d’une gale généralisée.

Qu’est-ce que la gale ?

La gale est due à un parasite qui s’installe sous la peau. Il se reproduit en se nourrissant des nutriments corporels et répand ses oeufs partout sur son chemin. Ceux-ci, à leur tour, produisent des milliers de parasites qui migrent sous la peau et provoquent des démangeaisons impossibles à réfréner.

Plus le temps passe, plus la gale est sévère et difficile à traiter. De plus, elle peut causer des lésions cutanées et dégrader l’apparence de l’animal.

Pour sa part, Kooki semble avoir souffert de la gale pendant des mois, voire des années, si l’on prend en compte son état déplorable. Elle était atteinte jusqu’au visage et n’avait plus de poils sur la plupart de son corps. Kooki ressemblait plus à un chien-zombie qu’à une petite chienne douce et tendre. Elle commençait même à souffrir de problèmes respiratoires.

Le refuge s’est vite mis à l’oeuvre et un traitement vétérinaire lui a été prescrit. Sa condition était tellement mauvaise qu’ils ont dû lui faire une transfusion sanguine.

Source : www.upsocl.com

Les vétérinaires pensent que sa gale était due à l’ingestion de mort-aux-rats alors qu’elle errait dans la rue, à la recherche de nourriture. Quoi qu’il en soit, Kooki a eu de la chance d’être recueillie par des gens disposés à l’aider.

Bien que le processus ait été long et fastidieux à cause de l’état dans lequel Kooki a été retrouvée, le traitement a fonctionné. Kooki a commencé à reprendre du poil de la bête. Son pelage est réapparu, ses pattes ont retrouvé leur aspect normal et sa peau a perdu ses rougeurs. De plus, elle respire mieux et son état physique interne a changé du tout au tout.

Aujourd’hui, Kooki est une petite chienne totalement différente. Désormais, tout le monde la regarde et veut jouer avec elle. Bien qu’il y ait une chose qui n’ait pas changé à son propos : sa gentillesse et son caractère agréable. Mais ça, personne ne voulait ou ne pouvait le voir auparavant.

Nous ne pouvons qu’espérer entendre des histoires similaires à celle de Kooki et ainsi freiner petit à petit ce fléau qu’est l’abandon.

Source des images : www.upsocl.com