L’ibuprofène est toxique pour les chiens

· 19 août 2018
Une grave erreur commise de manière assez commune est de donner des médicaments d'humain à des chiens. C'est le cas des analgésiques et des antipyrétiques.

En effet, leur organisme est différent et sans la prescription médicale adéquate, ce sont des produits hautement dangereux. Parmi eux on compte très spécialement l’ibuprofène.

Découvrez-en plus sur la toxicité de l’ibuprofène chez les chiens dans l’article suivant.

L’ibuprofène : pourquoi est-ce un risque pour un chien ?

Vous avez très certainement des analgésiques dans votre boite de secours et vous les utilisez sans doute dès que vous vous sentez mal ! C’est une pratique des plus communes chez les humains et qui ne présente pas de risques particuliers. En revanche, ce geste réalisé chez un chien peut être hautement risqué et peut parfois même provoquer la mort de l’animal.

Il s’agit de produits dont la composition est pensés pour l’organisme de l’homme. Même en faibles doses, il peut créer des problèmes chez les chiens.

La toxicité de l’ibuprofène chez les chiens est réellement prouvée. En donner à votre animal de compagnie est une grave erreur qui peut créer de graves problèmes. Le plus grave : c’est une erreur très commune.

La raison est peut-être le fait que ces produits sont tout le temps disponibles sous la main et ils sont assez peu chers par rapport à ceux dédiés aux animaux et vous économisez au passage une consultation chez le vétérinaire. Ces raisons en font une pratique assez commune.

Que savoir sur la toxicité de l’ibuprofène chez les chiens ?

Un vétérinaire examine un Berger Allemand

Malheureusement, l’intoxication avec ce médicament et avec le paracétamol ou l’aspirine sont les plus risquées et les plus communes. Il a été calculé que une personne sur trois en donne à ses animaux de compagnie.

L’organisme de l’animal est très distinct de celui des êtres humains et la manière avec laquelle vous administrez le produit doit aussi être différente. Il existe dans le corps certaines enzymes différentes qui influent par exemple sur la manière d’éliminer mes substances pharmacologiques. Cela fait que beaucoup de substances restent dans le corps du chien et qu’il ne les élimine pas correctement, ce qui peut créer des intoxications.

Que se passe-t-il dont ? L’organisme de l’animal n’est pas préparé à recevoir et à traites ce type de médicament. Son corps n’élimine pas les substances toxiques. Cela explique le pourquoi de la toxicité de l’ibuprofène chez les chiens.

Quels problèmes ce produit amène-t-il à l’organisme du chien ?

La toxicité de ces composants inhibe des substances qui protègent les parois de l’estomac du chien et la circulation du sang dans les reins. C’est pour cela que les principaux problèmes retombent sur ces deux organes.

Tout ce que le corps du chien retient reste accumulé dans le foie ou dans les reins. Avec le temps, l’animal peut souffrir d’hémorragies, d’insuffisances rénales ou il peut même mourir.

Existe-t-il une dose sans risque ?

Non, peu importe la dose d’ibuprofène administrée, sa toxicité est toujours présente.

L’ibuprofène a une marge de sécurité insignifiante chez les chiens. Sur un chien de 50 kilos, la moitié d’un comprimé peut être un risque. Il existe la possibilité que cette faible dose soit toxique. Le chien pourra présenter des ulcères gastriques, des problèmes rénaux ou cardiaques. Il y a aussi un risque d’altérations du système nerveux, comme des convulsions ou des comas.

Les conséquences dépendent de la taille de l’animal. Parfois, une simple consommation peut être fatale pour les chiens les plus petits.

Quels sont les produits autorisés ?

Certains médecins prescrivent la consommation de paracétamol en doses très basses.
En revanche, cette consommation doit toujours être faite suite à une visite chez le vétérinaire.

L’Agence du Médicament a aussi établit la liste des médicaments humains qui peuvent être utilisés chez les chiens avec une certaine prescription. L’ibuprofène ne se trouve pas parmi les médicaments autorisés.

Le problème est qu’aucun ne contient d’indications sur l’administration adéquate chez les animaux. C’est une erreur de considérer que la dose pour enfants peut être adaptée à un chien.

Les symptômes face à une intoxication

Si votre animal de compagnie a ingéré de l’ibuprofène, les simptômes suivants signalent une possible intoxication :

  • La fragilité
  • La somnolence
  • Les nausées et les vomissements
  • Les coliques
  • Les diarrhées
  • Les excréments de couleur foncée
  • Les insuffisances rénales

un chien face à un médicament

Quelques conseils

Pour finir, voici quelques recommandations qui peuvent vous être très utiles :

  • Ne pas administrer des médicaments pour humains aux animaux de compagnie, même si la dose peut vous paraître insignifiante.
  • Laissez loin du chien les sacs ou boîtiers de secours et de médication.
  • Devant tout mal-être, consulter un vétérinaire. L’expert vous indiquera quels sont les médicaments aptes pour votre animal. Il vous donnera aussi la dose adéquate et la durée d’administration. Si c’est un professionnel de confiance, un simple appel téléphonique peut parfois être suffisant.
  • Devant l’apparition de tout symptôme, faites vite appel à un vétérinaire en urgence pour qu’il prenne les mesures correspondantes.